• Un jeune homme s'apprêtait à obtenir son diplôme de fin d'études



    TEXTE DE RÉFLEXION

    Un jeune homme s'apprêtait à obtenir son diplôme de fin d'études. Pendant plusieurs mois, il avait admiré une belle voiture de sport exposée dans un showroom et, Sachant que son père pouvait bien la lui offrir, il lui avait déjà dit que c'est ça qu'il voulait comme cadeau.

     
    Comme le jour de la remise des diplômes approchait, le jeune homme s'attendait à voir des signes que son père lui avait déjà acheté la voiture.
     
    Finalement, au matin du jour J', son père l'appela dans son bureau et il lui dit comment il était fier d'avoir un fils aussi intelligent et formidable et comment il l'aimait beaucoup.
     
    Le père tendit à son fils une boîte dans un emballage cadeau. Curieux mais aussi déçu, le jeune homme ouvrit la boîte et découvrit une belle Bible avec une couverture en cuir.
     
    Très furieux, il éleva la voix à son père et lui dit: 'Avec tout ton argent, tu ne m'offres qu'une Bible???' et claquant la porte, il sortit de la maison en laissant derrière lui la Sainte Bible.
     
    Plusieurs années ont passé et le jeune homme se trouva couronné de succès dans le monde des affaires, il s'acheta une grande et belle maison et il fonda une famille merveilleuse; il se souvint de son père qui était devenu très vieux et se dit qu'il devait aller le voir, car il ne l'avait plus revu depuis le jour où il avait obtenu son diplôme.
     
    Juste avant de partir, il reçut un télégramme lui disant que son vieux père venait de mourir et qu'il avait cédé tous ses biens à son fils. Il devait donc partir immédiatement pour s'occuper de son héritage.
     
    Quand il arriva dans la maison de son père, soudain, son coeur fut rempli de tristesse et de regret... il se mit à fouiller dans les dossiers importants de son père et il tomba sur cette Bible à l'endroit même où il l'avait laissée il y avait plusieurs années... il éclata en sanglots, ouvrit la Bible et se mit à tourner les pages. Et comme il lisait les paroles, une clé de voiture tomba d'une enveloppe qui était collée à la couverture
    arrière de la Bible.
     
    La clé avait une étiquette avec le nom du concessionnaire du showroom, le même concessionnaire qui vendait la belle voiture de sport qu'il désirait tant avoir et sur l'étiquette figurait la date du jour de la remise de son diplôme, et ces mots...TOUT A ÉTÉ PAYÉ ...
     
    Combien de fois ne sommes-nous pas passés à côté des bénédictions de Dieu, simplement parce qu'elles ne viennent pas de la manière que nous le voulons. Dieu n'est pas tel que nous nous le représentons mais Il est tel qu'Il s'est présenté à nous ! Si ceci a touché ton coeur, envoie-le à d'autres!!!
     
    « Énigmes: chèvres, cartes.Concours:Qui réussira le plus de secondes? »

  • Commentaires

    25
    Samedi 26 Avril 2008 à 16:54

    J'aime bien ton blog, c'est grâce a Peter Pan que je l'ai découvert...
    Cette histoire m'a touché...
    C'est bien dommage comme nous passons à côté de choses essentielles...

    bisous

    La Fée Clochette

    24
    Vendredi 25 Avril 2008 à 11:07
    Hello,
    sympa ton espace, rempli de mot qui ont du bon sens !

    ps. pour la maxime d'en haut (de st-ex.) ilmanque l'essentiel, à savoir ;
    - c'est avec le coeur que l'on voit (discerne) car l'essentiel est invisible pour les yeux..
    Une phrase qui est reprise en entête de la h-p par bon nombre de blogs, j'ai pu constater en surfant en travers..

    A propos du Divin ; il me semble déceler une pointe d'attirance vers le Divin dans ton blog ?
    Et dès lors, juste pour la communication entre les êtres, une question titille mon esprit, à savoir :
    - comment es-tu aimant(e) envers le sentiment du Divin, dans ton coeur. dans ton âme, dans ta conscience ?
    Si tu devais définir/exprimer ton ressenti intime en qq mots ?

    A qq part en toi (esprit) penses-tu avoir la liberté d'apprécier ce qui est, sans y adjoindre une connotation divine envers ton libre arbitre sur ce que tu peux ressentir vis à vis de la vie, des autres et des aléas ?

    Amicalement, ibios
    23
    Vendredi 25 Avril 2008 à 00:35
    J'ai beaucoup aimé ce texte... J'en aime le sens et la morale... Certains de nos actes sont parfois stupides, ce texte nous permettra sans doute d'y réfléchir deux fois avant de les commettre...

    Tous les vendredis je présente un article que j'ai beaucoup aimé... Demain je mettrai un lien sur mon blog afin de présenter celui-ci qui me paraît vraiment très bien...

    Bonne nuit...

    Amitié...

    Peter Pan...
    22
    Jeudi 24 Avril 2008 à 19:13
    Superbe texte à méditer !!!!
    21
    Jeudi 24 Avril 2008 à 15:11
    Très belle histoire, Nadia... émouvante...



    Un grand merci de la part de Siratus...
    20
    Jeudi 24 Avril 2008 à 13:37
    C'est une belle leçon de vie ! Je t'en remercie Nadia ... Bisous
    19
    Mercredi 23 Avril 2008 à 23:40
    bonsoir
    quelle belle histoire avec une belle morale, ça fait réfléchir
    bridge veut dire pont en anglais, ça veut dire que le bridge est l'intermédiaire entre le compact et le réflex, ce n'est pas une marque d'appareil photo mais un style d'appareil et il ya des bridges dans toutes les marques, canon, kodak, sony,fuji, etc...
    pour les énigmes, il faur que je prenne le temps de les élucider
    bonne soirée
    doque
    18
    Mercredi 23 Avril 2008 à 22:44
    un texte que j'ai lu et relu, car tellement vrai malheureusement
    je suis concernée, et c'est quelque fois très dur à vivre, je me dis que le jour ou effectivement  mon fils reviendra vers moi, je ne pousrais peut être plus le voir.
    d'ou ma rage de vivre et de prendre chaque moment présent, sans pour cela être égoiste
    Biz..  Fichier hébergé par Archive-Host.com
    17
    Mercredi 23 Avril 2008 à 21:01
    Hebergeur d'imagesNadia.
     Bises.
    16
    Mercredi 23 Avril 2008 à 20:26
    Un petit coucou en ce milieude semaine.
    15
    Mercredi 23 Avril 2008 à 17:53
    salut
    superbe histoire qui mérite reflexion
    bonne soirée
    14
    Mercredi 23 Avril 2008 à 17:29
    Une bien jolie et douce maniière de nous montrer que nous sommes des impatients et manquant de reconnaissance devant tous les cadeaux quotidiens, juste à nos pieds. La nature ! Un cadeau qu'on n'attribue pas à son vrai auteur.
    Cette histoire est pleine de sagesse
    13
    Mercredi 23 Avril 2008 à 16:55
    Bonne après midi

    Image Hosted by ImageShack.us
    12
    Mercredi 23 Avril 2008 à 16:23
    c'est une histoire qui doit nous faire reflechir
    bises
    11
    Mercredi 23 Avril 2008 à 15:53
    avec ta permission ,j'ai envie de l'editer sur mon blog
    10
    Mercredi 23 Avril 2008 à 15:51
    hello nadia ,elle est bien belle cette histoire et cela ma fais panser a une célébre phrase (un peu transformé par mes soins)
    de chéque expire
    paraitre ou ne pas paraitre
    a+
    9
    Clo
    Mercredi 23 Avril 2008 à 11:55
    Ce texte me laisse rêveuse.....
    Je n' aurais pas voulu être ce jeune homme ! Que de remords !!!!
    Le mystère de la poule fantôme est éclairci !
    8
    Mercredi 23 Avril 2008 à 11:29
    La cupidité est un vilain défaut !
    7
    Mercredi 23 Avril 2008 à 10:22
    Oupssss. que d'émotion!!! et que d'années gachées.. une très belle parabole à faire connaître
    Merci à toi mon amie du Québec
    gros bisous de chantal
    6
    Mercredi 23 Avril 2008 à 10:14
    Un petit bonjour, en te souhaitant une très bonne journée, merci de tes visites par chez moi !
    5
    Mercredi 23 Avril 2008 à 09:41
    On dit que l'important c'est d'offrir, dans le cas présent, l'important c'est de recevoir.
    A+ Gaspard38
    4
    Mercredi 23 Avril 2008 à 09:25
    Drôlement impulsif le jeune homme ! Il aurait pu essayer de savoir pourquoi son père lui offrait une bible. N'y a-t-il pas aussi des questions à se poser sur la façon d'élever ses enfants ?
    3
    Mercredi 23 Avril 2008 à 08:27
    beaucoup d'émotions avec cet histoire
    bisous
    pat
    2
    Mercredi 23 Avril 2008 à 06:53
    Une histoire émouvante , bonne journée Nadia , bises
    1
    Mercredi 23 Avril 2008 à 06:34
    Cette histoire est touchante.
    Il faut savoir accepter ce qu'on nous offre, chaque geste a son importance.
    Il faut savoir "gratter" légèrement pour savoir ce qui se dissimule derrière une action inattendue.
    C'est tout l'univers de la "parabole".
    Bonne journée.
    Avec toute mon amitié.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :