• Pourquoi l'espace est-il silencieux?




    Pourquoi l'espace est-il silencieux ?

    Mais d'abord qu'est ce que le son ? Lorsque vous parlez ou bien poussez un cri, l'air qui sort de vos poumons fait vibrer vos cordes vocales. Ces vibrations que vous pouvez contrôler à loisir à l'aide de petits muscles afin de choisir un ton plus ou moins grave se communiquent à l'air ambiant. L'air qui vous entour adopte alors ces mêmes vibrations qui sont en fait une succession très rapide surpressions et de dépressions qui se propagent de façon circulaire autour de vous à la façon des ondelettes sur la surface se l'eau lorsque que vous y jeter une pierre.

     

    Vibrations sinusoïdales d'un son constant par rapport au temps

     

    Plus vous vous égosillerez, plus le son qui sortira de votre bouche sera fort : son intensité, c'est-à-dire l'amplitude des vibrations, est proportionnelle au débit de l'air que vous expulserez de vos poumons. Quant au ton de votre cri (ou de votre voix), elle se traduit par une fréquence plus au moins élevée de ces mêmes vibrations. Plus une voix est grave, plus la fréquence est basse. La fréquence étant le nombre de vibrations par seconde. En effet, lorsque vous émettez un son en apparence continu, c'est-à-dire sans variation de ton, les vibrations de l'air sont sinusoïdales de période constante, c'est-à-dire que la fréquence est constante.

    Et lorsque vous percevez un son, c'est une fine membrane appelé le tympan qui - soumis aux vibrations du son - transforme ces vibrations en informations nerveuses et les transmet jusqu'au cerveau qui l'interprète comme vous savez.

    Le son consiste donc en la propagation dans l'air d'ondes acoustiques, c'est-à-dire de variations de pression. Le son se propage dans l'air à la vitesse de 343m/s. Mais le son peut se propager dans d'autres milieux que l'air. Ainsi dans l'eau, la vitesse du son est de 1500 m/s, c'est bien plus que dans l'air ! Pourquoi le son est-il plus rapide dans l'eau que dans l'air ? Parce que l'eau est plus dense que l'air : dans un liquide, les molécules sont plus proches les unes des autres que dans un gaz. La densité est le nombre de molécules par unité de volume. Dans l'acier, cette vitesse est de 5000m/s, c'est énorme. Et là aussi dans un solide, la densité est bien plus élevée que dans un liquide.

     

    Chaleur et densité du milieu de propagation inversement proportionnelle

     

    Comment expliquer ces différences de densité ? Vous savez qu'il existe trois états de la matière : solide, liquide et gazeux. La matière adopte l'un de ces trois état en fonction de la température et de la pression. Pour une pression constante, un solide doit absorber beaucoup de chaleur pour devenir liquide et un liquide doit aussi être chauffé pour se vaporiser. Au niveau moléculaire, la chaleur d'un corps se traduit par une vitesse des molécules le constituant : plus un corps est chaud, plus les molécules son rapides et donc plus elles se percutent souvent. Plus il y a de chocs entre les molécules, plus il se forme un espace entre chacune des molécules : le corps " gonfle ". On dit que sa densité diminue puisque pour un même nombre de molécules il a besoin d'un plus grand volume : le nombre de molécule par unité de volume est donc moindre.

    On remarque donc que plus un milieu est dense, plus la vitesse du son est grande. Les ondes acoustiques ont besoin d'un milieu pour se propager : les vibrations utilisent nécessairement un milieu physique comme support puisque c'est le support lui-même qui acquiert un mouvement. Et ce sont les caractéristiques tout au long du temps des vibrations du support en terme d'intensité et de fréquences qui fait qu'un son est un crissement de pneu ou bien la neuvième symphonie de Beethoven.
    Or dans l'espace règne le vide : il n'y a pas de matière dans l'espace. La matière de l'univers est concentrée sur dans les planètes, les étoiles et autres astres cosmiques ou encore dans des nuages de matières que l'on trouve ici ou là. Mais entre tous ces amas de matière, il a le vide ! Entre la Terre et la Lune, il n'a rien du tout ! Un n'y a aucun milieu qui pourrait servir de support pour les ondes acoustiques, il n'a donc aucune propagation de vibrations possible. Ainsi le silence règne sur le cosmos.

    Et lorsque dans les films de science fiction vous voyez des vaisseaux spatiaux se déplacer dans un grondement sourd dans l'espace : ce n'est pas réaliste. Pas plus qu'on peut entendre une explosion ou le bruit d'armes lasers !

    Source avec autorisation:   www.pourquois.com 

    « Diaporama: L'AMITIÉProverbes chinois(4) »

  • Commentaires

    21
    Mercredi 6 Août 2008 à 11:09
    Bonjour
    Exact : le son ne se propage pas dans le vide
    Mais de l'espace vient des bruits (pas des sons)

    je vous invite sur mon blog où justement aujourd'hui on y parle de radiotélescope - Bonne journée
    20
    Lundi 4 Août 2008 à 18:25
    • Le silence de l'espace j'y goûterais un peu, rien que pour savoir l'effet... mais pas très longtemps, car les oiseaux me manqueraient.
    • Merci pour toutes ces recherches et tout ce temps pour déposer. Tu es adorable d'ainsi nous donner autant d'heures pour mettre du plaisir dans notre tête et nos coeurs.
      Bises plein
    19
    Vendredi 1er Août 2008 à 14:59
    ouiiiii  mon com de hier soir ne s'est à nouveau pas incrits...rhhhh
    et ça m'arrive sur plusieurs blogs...rrrhrhhrhrhr

    zennnnnnnnnnnnn

    je disais....je t'envoie ce com. par les plus grandes profondeurs car si je lis bien ton article... 1500 m/s

    et si on clacule...combein de temps pour arriver là-haut dans le Québec....euhhh j'en sais rien... lol

    grso gros bisous et il faut que je m'éclipse
    18
    Jeudi 31 Juillet 2008 à 18:13
    Un article scientifique intéressant. Le son j'y suis pas sensible.... je n'ai pas d'oreille au sens figuré bien entendu..... Je suis insensible à la musique. Je suis une visuelle. J'ai besoins de voir de toucher, peu d'entendre. BIses
    17
    Jeudi 31 Juillet 2008 à 05:07
    oui cela me fait aussi les films genre star war. bravo pour ton reportage tres complet bon jeudi bisous qing et rene
    16
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 22:05
    Que de détails sur le son et sa propagation! Parfois je n'entends pas bien d'après mon mari et moi, je l'accuse de la même chose; bref le son, avec lâge on l'entend moins, ....

    Bisous du soir chez nous !
    PS: pouurais-tu me dire le décalage d'heure qu'il y a entre chez toi au Canade et chez nous en France. J'ai du mal à situer vu que je n'ai jamais changé de continent.
    15
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 20:11
    bonsoir Nadia...
    désolée... y a l'orage qui arrive et j'arrive plus à me concentrer.

    demains je repasse, bisoussssssss
    et encore un
    14
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 20:02
    Désolée Nadia je suis fatiguée ce soir et je ne suis capable de ne voir que des photos ou de lire un texte très court je reviendrai. La journée fut longue. Je reviens promis
    13
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 19:49
    Encore et toujours des textes très intéressants... On ne s'ennuie pas quand on vient sur ton blog... même si c'est le silence le + total.
    Quel repos... Comme ça fait du bien ! Bises et à +
    12
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 16:44
    Très bien expliqué. Merci.
    Bonne soirée
    Amitiés
    11
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 16:03
    Merci et belle fin de journée!
    10
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 14:51
    Je suis comme Annie, le silence parfait je ne connais pas. Il y a toujours quelque chose en moi qui résonne. Sans parler des acouphènes ou des palpitations mais ça c'est un autre domaine.
    Bonne journée Nadia   Yvette
    9
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 13:51
    chuuuuuuuuuuuuuuuut ,tres doucement ,silencieusement je te dis bonjour et bonne journée nadia
    chuuuuuuuuuuuuuuuuut
    8
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 13:21
    Bonjour à tous! voici quelque chose que je ne fais jamais mais là cela devient primordial avec le tps qui me manque! Alors pour cette fois-ci, juste un petit copier-coller que j'espère vous me pardonnerez pour cette fois! Je ne suis pas très souvent sur mon blog en ce moment, je voulais m'en excuser. En attendant, je vous souhaite de très bonnes vacances pour ceux qui y sont!
    A tres bientôt!
    7
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 12:53
    Bonjour chère Nadia, que voilà un article passionnant ; je m'intéresse beaucoup à l'ensemble de ces sujets et je lis beaucoup la-dessus.. Merci de toujours nous intéresser par tes sujets si variés.
    Je te souhaite une belle journée et t'envoie plein de bisous de haute savoie
    chantal
    6
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 09:11
    coucou
    et c'est cela la magie du cinéma, faire croire aux gens ce qui n'existe pas!!!
    sinon les bruiteurs seraient au chomage,
    as tu remarqué qu'on tire parfois jusqu'à 50 balles avec un révolver !!! sans recharger dans les polars (je n'y connais rien en arme ), mais c'est parfois un peu gros...on en ri!!!
    merci de ce reportage intéressant
    amicalement vivi26
    5
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 08:51
    Magnifique, j'en apprends des choses...
    4
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 08:03
    je me souviens quand j'etais à la base aeriene de Strasbourg , on disait que les mirage allait 3 fois la vitesse du son !! Maintenant tu vas nous faire un cour sur la vitesse de la lumiere et nous aurons plus de secret pour nous deplacer hi hi hi
    bisous
    pat
    3
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 08:01
    je suis passée de dire bonjour

    bisous
    2
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 08:00
    bonne explication et merci de ta reponse sur le marais @+
    1
    Mercredi 30 Juillet 2008 à 06:45
    1. dans un "parfait" silence, j'entends toujours quelque chose!
    2. les vibrations des pensées, alors ça c'est quelque chose!
    Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :