• Portrait d'Irena Sendler












    Portrait d'Irena Sendler

    Décédée lundi 12 mai à l'âge de 98 ans, Irena Sendler
     a sauvé 2.500 enfants juifs du ghetto de Varsovie
    durant la seconde guerre Mondiale.
    Arrêté par la Gestapo en 1943 elle fut miraculeusement
     sauvée sur le chemin de l'exécution.
    Lire la suite
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/culture/20080512.OBS3470/portrait_direna_sendler.html

    Autres liens intéressants

                 http://www.maisondesjustes.com/monde_pologne.html

     

              http://www.slideshare.net/hannalevy/irena-sendler-1297461

     

    Irena Sendlerowa

    Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

    Irena Sendlerowa, Varsovie, 2005

    Irena Sendlerowa (Irena Sendler),
    née Krzyżanowska (15 février 1910 à Varsovie - 12 mai 2008
    [1] à Varsovie),
    est une résistante et militante
    polonaise, Juste parmi les Nations.


    Elle est élevée dans une banlieue ouvrière de Varsovie (
    Otwock), dans la famille
    d'un
    médecin engagé dans l'action sociale auprès des pauvres.

    Dès les premiers jours de l'occupation allemande, elle commence à travailler
    au Département de l'Aide Sociale à la mairie de Varsovie où elle organise
    l'aide aux pauvres. Dans la section d'aide à l'enfant, un groupe clandestin
    (sous la direction de l'écrivain
    Jan Dobraczyński) se forme pour venir en
    aide aux enfants abandonnés qui sont légion à Varsovie après
    1939.
    Cette aide concerne aussi clandestinement les enfants sortis du
    ghetto.

    Certains de ces enfants se sont enfuis par un trou dans le mur du ghetto,
    d'autres ont été sortis dans des camions de pompiers, des ambulances,
    sous les ordures… Le groupe prépare des faux papiers (certificats de naissance,
    enquêtes familiales) pour placer les enfants dansles
    orphelinats ou familles d'accueil.

    Son action est souvent liée à Żegota (Commission d'aide aux Juifs).

    Mais Żegota n'a vu le jour qu'en décembre
    1942 ; Irena et ses collègues
    opéraient depuis trois ans déjà. La Commission et l'argent qui venait de Londres
    via les canaux clandestins sont néanmoins arrivés au moment où la vie de
    plusieurs milliers de personnes cachées du côté "aryen" était en jeu.

    Les Allemands ont commencé à regarder de plus près les dépenses
    du Département de l'Aide Sociale - une menace planait sur le groupe.
    Les ressources de l'état clandestin ont permis de continuer l'action sans
    prendre des risques démesurés à la mairie.


    En décembre
    1942, la Commission d'aide aux Juifs la nomme chef du département
    de l'enfance. Elle organise le passage clandestin des enfants du Ghetto vers les
    familles et les institutions à
    Varsovie, Turkowice et Chotomów (près de Varsovie).
    Le
    20 octobre 1943, elle est arrêtée par la Gestapo et emmenée à la prison
    de
    Pawiak; torturée, elle est condamnée à mort. Żegota réussit à la sauver
    en achetant les gardiens de la prison.

    Au total, elle a contribué au sauvetage d'environ 2 500 enfants juifs. Après la guerre,
    elle transmet la liste des noms et des familles d'accueil qu'elle a tenue à
    Adolf Berman,
    le président du Comité Juif en
    Pologne. Grâce à cette liste, les membres du comité
    ont réussi à retrouver environ 2 000 enfants.


    En
    1965, elle a été honorée à Yad Vashem au titre de « Juste parmi les Nations ».
    En
    2003, elle a reçu l'Order Orła Białego (Ordre de l'aigle blanc), la plus
    haute distinction civile polonaise.


    En mars
    2007, le gouvernement polonais de Lech Kaczynski a proposé qu'elle soit
    élevée au rang d'héroïne nationale, ce que le sénat a voté à l'unanimité.
    Le sénat polonais a en outre recommandé sa candidature au
    prix Nobel pour la Paix.

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Irena_Sendlerowa


     

     

     

    « Petit coin de ciel du 6 juilletMON VOYAGE EN FRANCE 2009 (PARIS) »

  • Commentaires

    15
    Jeudi 20 Janvier 2011 à 08:47

    J éprouve beaucoup d admiration pour tous ceux qui pendant la guerre au risque de leur vie ont sauvé des Juifs des griffes de la gestapo. Il fallait un courrage et une témérité inouie, et c est malheureusement trop tard que les autorité ont reconnu leur mérite.

    Bonne journée, et merci pour cette nouvelle dont je ne connaissais pas l héroine.

    Latil

    14
    Samedi 11 Juillet 2009 à 18:10
    Que dire de cette femme.... il n'y aura jamais assez de mots, de qualificatifs pour décrire son âme....
    Bisous 
    13
    Jeudi 9 Juillet 2009 à 22:34
    quelle belle petite mamie elle faisait !
    je me retire sans ajouter un mot
    des bisous nadia
    mouette
    12
    Mercredi 8 Juillet 2009 à 10:36
    C'est une héroïne cette femme, une GRANDE DAME ! Bel hommage que tu lui rends. Bises
    11
    Mercredi 8 Juillet 2009 à 10:22
    Une femme admirable.. et c'est sur que je crois pas que nous vivrons aussi longtemps.. elle mériterait d'obtenir le prix nobel de la paix.
    belle journée ma Nadia
    ne prends pas que la rose, prend le montage en entier.. clic droit et enregistrer sous.. cela me fera plaisir.
    gros bisous
    chantal
    10
    Mardi 7 Juillet 2009 à 22:14
    OUAH je ne m'étais pas trompée, en regardant ta météo !! chez nous tout près de Marseille 32 °.
    Nous sommes déjà allés au Québec mais en été car je suis assez frileuse on avait combiné cela avec l'Est américain, nos "cousins" canadiens nous ont très bien reçus
    d'ailleurs nous comptons y retourner surtout le Nord pas vu !!
    ma soeur a connu des Canadiens aux Antilles et ils sont devenus amis, ils sont venus en France et elle au Canada !!!
    bienvenue sur mon blog, fait pour partager nos voyages et notre coup d'oeil personnel
    bises à bientôt
    9
    Mardi 7 Juillet 2009 à 21:29
    Quelle vie héroîque et courageuse , elle mérite bien le prix Nobel de la paix .Jetrouve qu'elle a un beau visage empreint de douceur et de paix .Merci Nadia , je ne connaissais pas cette grande dame .Bonne journée , bisous  Andrée
    8
    Mardi 7 Juillet 2009 à 17:55
    j'ai lu dans le quotidien de l'enfant que 9 enfants juifs sur 10 ont été sauvés par des justes.
    7
    Mardi 7 Juillet 2009 à 15:49
    Bonjour Nadia

    Mes condoléances à la famille et mes respects pour cette dame pour ce qu'elle a fait.

    Bonne journée et gros bisous Nadia, et à bientôt peut-être
    @lain
    6
    Mardi 7 Juillet 2009 à 09:33
    chapeau à cette grande et jolie dame.
    Bonne journée
    5
    Mardi 7 Juillet 2009 à 08:50

    Très émouvant ! bel hommage pour cette héroine bonne journée bisous!

    4
    Mardi 7 Juillet 2009 à 08:28
    Bravo pour l'avoir mise à l'honneur, tant de personnes qui resteront toujours dans l'ombre ,ont accompli des miracles à cette période, pour en sauver d'autres.
    Bonne journée
    3
    Mardi 7 Juillet 2009 à 07:58
    une "petite" femme pleine de courage et méritante cette Irena Sendler, merci de nous en avoir parlé. onne journée, Isabelle.
    2
    Mardi 7 Juillet 2009 à 07:17
    bonjour Nadia , il y a eu pendant la guerre des personnes fantastiques , qui au péril de leur vie on accomplis des exploits , comme cette dame , et ont sauvé des gens , enfants et adultes , il faut rendre hommage , à ces personnes là ,
    bonne journée   bisous
    1
    Mardi 7 Juillet 2009 à 07:16
    Je suis très admirative pour ce genre de personnes qui sont restées dans l'ombre ...
    Merci pour elle
    Jackie
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :