• POÉSIE DE MARC FAVREAU(le crépuscule des vieux)



    Poésie de Marc Favreau - Sol

     
    Le crépuscule des vieux 

    Des fois, j'ai hâte d'être un vieux.
    Ils sont bien, les vieux,
    on est bon pour eux,
    ils sont bien.
     
    Ils ont personne qui  les force à travailler;
    on veut pas qu'ils se fatiguent. 

    Même que la plusspart du temps,
    on les laisse pas finir leur ouvrage.
     
     
     On les stoppe, on les interruptionne,
    on les retraite fermée.
     

    On leur donne leur appréhension de vieillesse et ils sont en vacances...
    Ah!  Ils sont bien les vieux!

    Et puis, comme ils ont  fini de grandir,
    ils ont pas besoin de manger tant tellement beaucoup.

    Ils ont personne qui les force à manger. 

    Alors de temps en temps,
    ils se croquevillent un petit biscuit
    ou bien ils se retartinent du pain
    avec du beurre d'arrache-pied,
    ou bien ils regardent pousser
    leur rhubarbe dans leur soupe...

    Ils sont bien...
    Jamais ils sont pressés non plus. 

    Ils ont tout leur bon vieux temps.

    Ils ont personne qui les force à aller vite;
    ils peuvent mettre des heures et des heures à tergiverser la rue...
    Et plus ils sont vieux,
    plus on est bon pour eux. 

    On les laisse même plus marcher...
    On les roule...
    Et puis d'ailleurs,
    ils auraient même pas besoin
    de sortir du tout;
    ils ont personne qui les attendresse...

    Et l'hiver... Ouille, l'hiver! 
    C'est là qu'ils sont le mieux,
    les vieux;
    ils ont pas besoin de douzaines
    de quatorze soleils...
    Non! 

    On leur donne un foyer, un beau petit
    foyer modique qui décrépite,
    pour qu'ils se chaufferettes les mitaines...
    Ouille, oui l'hiver, ils sont bien. 

    Ils sont drôlement bien isolés...
    Ils ont personne qui les dérange. 

    Personne pour les empêcher de bercer leur ennuitouflé... 
    Tranquillement,
    ils effeuillettent et revisionnent leur jeunesse rétroactive;
    qu'ils oublient à mesure sur leur vieille malcommode...
    Ah!  Ils sont bien...!

    Sur leur guéridon,
    par exemple, ils ont une bouteille,
    petite, bleue. 

    Et quand ils ont des maux, les vieux,
    des maux qu'ils peuvent pas comprendre, des maux mystères;
    alors à la petite cuiller,
    ils les endorlotent et les amadouillent...
    Ils ont personne qui les garde malades.
     
     
     Ils ont personne pour les assistés soucieux...
    Ils sont drôlement bien...!

    Ils ont même pas besoin d'horloge non plus, pour entendre les aiguilles tricoter les secondes...
    Ils ont personne qui les empêche d'avoir l'oreillette en dedans, pour écouter leur coeur qui grelinde et qui frilotte, pour écouter leur corps se débattre tout seul...

    Ils ont personne qui...

    Ils ont personne...

    Personne...



    Marc Favreau (9 novembre 1929 à Montréal, Québec, Canada - 17 décembre 2005 à Montréal) était un humoriste et comédien. Il est principalement connu pour son personnage de Sol, le clown clochard. Ses textes à la fois naïfs, poétiques et humoristiques ont fait le bonheur du public, aussi bien au Canada qu'en Europe francophone.

    Source:  http://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Favreau 




    P.S. Qui écrira le 10,000 ième commentaire aujourd'hui?

    « Apporter notre soutien.La personne qui a écrit le 10,000 ième commentaire. »

  • Commentaires

    34
    cath l
    Dimanche 7 Avril 2013 à 01:29
    pas le choix...et, même sans être vieux, parfois, ce n'est guère mieux...
    33
    tinou66
    Dimanche 7 Avril 2013 à 01:29
    tres beau poème ,les vieux ,je peux en dire un mot ma belle mère a la maison grabataire ,97 ans le 26 de ce mois que lui reste t'il pas grand chose ,c'est une drole de fin que personne n'aimerai avoir je pense
    maman 86 ans le 19 ,en maison de retraite en fauteuil roulant,vous voyez que je connait le sujet a fond
    amitié tinou66
    32
    gerobelor
    Dimanche 7 Avril 2013 à 01:29
    Salut Nadia,

    j'ai toujours aimé Sol et particulièrement ses commentaires. Ce texte est combien réel et vrai. Il explique bien la situation de nos aînés. Qu'est ce qu'on attend pour changer cette situation avant que nous y trouver là? Bonne journée.
    31
    Dimanche 2 Novembre 2008 à 16:11
    Je suis émue, triste...Ce poème ne reflète que trop bien la réalité
    des personnes âgées et comme futur vielle, ça me fait peur!

    Merci...
    30
    Mercredi 29 Octobre 2008 à 08:40
    Bonjour, bonnes vacances bises!
    29
    Vendredi 24 Octobre 2008 à 20:20
    de blog en blog.... je papillonne sur le tien, et en lisant ce joli texte, une pensée me revient en mémoire (de Mac Arthur je crois ):
    'on ne devient pas vieux après avoir vécu longtemps,
    on devient vieux après avoir déserté son idéal'
    Alors, ne vieillissons pas prématurément !!!
    28
    Jeudi 9 Octobre 2008 à 23:42
    Mais ma pauvre maman n'avait plus envie de boire ni de manger dans les derniers temps. Il fallait être là pour redonner le goût des choses.
    Seules, les personnes âgées ont bien du mal à vivre leur vieillesse. Ces écrits mettent à jour bien des vérités.
    Bon vendredi Nadia
    27
    Bab
    Jeudi 9 Octobre 2008 à 08:55
    Bonjour Nadia,

    Quel maginifque texte ! Merci de m'avoir fait découvrir ce poète.
    26
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 22:57
    Bonjour Gerobelor,
    Il y a un petit bout que je ne t'ai pas vu mais je sais que tu viens sur mon blog chaque jour.
    J'espère que tu vas bien.Pour Sol.je ne l'ai jamais écouté beaucoup mais j'avoue que ce texte est vraiment bien.
    bye et merci de ta visite.
    25
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 22:54
    Bonjour Tinou,tu gardes ta belle-mère,j'espère que tu ne forces pas trop car tu dis qu'elle est grabataire.Il ne faut pas non plus que tu te blesses ou que tu ne puisse vivre aussi tinou.mais c,est à toi de juger.
    Pour ta maman,c'est triste.
    Tu connais le sujet à fond.je te comprends et tu as beaucoup de coeur.
    Bonne journée et merci de venir sur mon blog.Je l'apprécie beaucoup.
    Amicalement.
    24
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 22:38
    Bonjour Cath,c,est vrai qu'il y a des personnes qui sont seules et ne sont pas vieux.
    merci de tes visites que j'apprécie Cath et Amicalement.
    23
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 22:35
    bonsoir
    être vieux, on ne choisit pas, c'est la roue qui tourne et je trouve ce poème très bien rédigé qui ne peut que donner le moral aux personnes du 3ème âge
    bonne soirée et bises
    doque
    22
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 22:10
    C'est superbe ! J'adore les "vieux". J'ai aimé travailler avec eux, pour eux. Bisous
    21
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 20:57
    Bonsoir par ici :-)

    c'est très beau, et cet hommage sonne si bien.
    J'aime beaucoup.

    Tu sais c'est drôle que tu as mis ça car, il y a 2 jour j'ai eu une réponse comme quoi j'irais faire un stage dans un EMS...où on s'oocupe des personnes âgées. car ça m'apportera bien plus que ce que je vis au mag. de fleurs. même que c'est ma passion lesfleurs, mais ma boss est trop ingrate.
    donc je vais sûrement arrêter.

    Car  j'a eu un déclic quand il y a 2 ans j'ai eu 3 sem. d'hosptilalisation et il y avait bcp de presonne âgées ( j'était pour un contrôle de mes malsie, crise (neurlogique) et là bcp des ces vieilles personnes ne mangeaient pas et j'ai vu le comportement des aides soignante limite agressives car ils ne voualient pas manger et moi j'ai essayé de leur donner et elle ont mangé.


    j'ai validé mon inscritpion cet après-midi.  (arnatur) 
    ça fonctionne.

    doux bisous

    douce soirée

    oui, j'ai oublié de mttre, bravo pour ta collone...du centre...ben moi 4a fait 1 an que j'essaie et pas moyen si tu as un moment tu peux me dire comment tu as fait, j'ai vu ton mail...mais pas tout compris...oui c'est dans "avancé...
    mais je sais après il y a 3 codes...mais quand mois je change, ça marche pas  sniffffffffff



    http://idata.over-blog.com/0/44/90/99/surprise--/YANETTE.gif
    20
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 20:53
    Original, et plein d'idées exprimées avec beaucoup d'humour
    bises
    19
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 19:20
    18
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 18:27
    Salut Nadia, j'espère que tu vas bien.
    Ce monologue est très touchant.
    Merci de tes visites et bonne journée.
    17
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 17:54
    Coucou mon amie du Québec, tout en étant humoristique ce texte est d'un réalisme.. devenir vieux c'est bien triste et ces mots m'ont fait pleurer..
    je t'envoie des millions de bisous Nadia
    chantal
    16
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 17:40
    coucou nadia
    la vieillesse !!! ce n'est pas toujours réjouissant... mais nous sommes tous des vieux en puissance...
    je suis allée chez lucie-maria
    bisou de béa kimcat
    15
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 17:31
    je ne connaissais pas cet auteur, j'ai découvert un très beau site avec des poèmes du Québec
    douce soirée Mamy ANNICK
    14
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 14:17
    Une belle évocation de la vieillesse. Mais au bout du compte, "ils n'ont personne".
    13
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 13:51
    Ben mon vieux, qu'il est joli ce texte.
    Bise nadia, bonne journée...
    12
    clo
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 13:24
    C' est pas mo !!!!
    Bonne journée Nadia :)
    11
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 10:54
    Ils sont drôlement bien isolés...
    Ils ont personne qui les dérange.

    Hélas pas besoin "d'être vieux" pour cela

    Très beau texte, j'ai beaucoup aimé
    merveilleux, jamais je n'aurai été capable d'en faire autant

    bises amicales
    Lili
    10
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 10:43
    Juste un petit mot: As-tu reçu mon mail ?...
    9
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 10:38
    Je n'aime pas entendre les aiguilles tricotter les secondes. A notre tour nous faisons partis des vieux. Pas tout à fait vieux-vieux, mais presque car mon mari et moi sommes les plus jeunes de la famille.
    Mais c'est en écrivant mes mémoires que je ressens le plus le manque de mes vieux. J'ai connu mon père jusqu'à lâge de 94 ans mais ma mère nous aquittés à 53 ans. Elle ne faisait pas partie des vieux. Elle aurait pu nous raconter tant de choses.
    Ce récit est merveilleux, merci Nadia de nous l'avoir fait lire  
    Bisous    Yvette
    8
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 10:23
    la vieillesse es tledernier rempart de liberté tant qu on reste valide .
    bonne journée
    7
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 10:21
    j'adore toutes ses exprécions
    bonne journée Nadia, j'attends ton mail!!
    biz ** dgidgi**
    6
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 09:57
    Très beau poème Nadia, mais tu vois, moi qui suis confrontée à çà, mais je peux te dire que maintenant, j'ai compris qu'il ne devait pas y'a voir personne : j'ai pris une grosse leçon et je te jure que ma Mémée, jusqu'au bout elle sera accompagnée, car elle m'est trop précieuse, et la peur de la perdre à tout jamais m'a ouvert les yeux en grand. Bisous Nadia. Gros becs. Babou xxxxxx
    5
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 09:13

    Bonjour Nadia, poème touchant et réel, j'veux bien vieillir mais en bonne santé !! gros bisous

    4
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 09:01
    Je pense à mon père qui toute sa vie a aimé les autres. Quatre enfants et pas un seul resté au pays. Il est seul papa et dans mon coin je pleure. Dès que mes soucis seront allégés, j'irai le rejoindre pour un moment dans notre Pas-de-Calais. C'est tout ce que je pourrai faire pour lui, lui qui refuse de bouger, de quitter son nid où il désire, dit-il, rendre l'âme.
    Nous t'aimons Père même loin de toi.
    3
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 08:19
    coucou nous vieillissons tous mais moi, je suis triste quand je vois une personna ^gée seule et qui a beaucoup de difficultés à se déplacer par exemple

    Puis j' ai peur de les perdre, je le vois à travers mes parents, ils vieillissent et j'ai tellement peur de les perdre, je les aime tant

    Je te fais de gros bisous

    Oh oh, peut-être moi le 10 000ième com ! ! !
    2
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 07:51
    Quelle tristesse réelle... Il n'y a pas de quoi être fiers...
    Il écrit bien.
    1
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 06:34
    Très sympa ce poème. je n'ai pas hâte d'être vieux j'aimerais bien revenir en arrière. Bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :