• Mon coeur,le livre de ma vie.






    J'ai copié cet article sur le site de Sylvia

    afin de faire connaître cette femme qui est "Aurélie"






    Mon coeur, le livre de ma vie.

    Le 29 mai 1980, fut le jour de sa naissance mais aussi celui de sa condamnation,
    celui qui aurait du être un des plus beaux jours de la vie de ses parents, devint le pire.
    Ce jour-là "Elle" fut condamneé à ne pas vivre comme les autres enfants, à ne pas jouer
     comme les autres enfants, à ne pas grandir comme les autres enfants, à ne pas être
    une adolecente tout à fait comme les autres, la seule condamnation qu'elle n'obtiendra
    pas de son professeur de cardiologie, celle de l'école, ,non, "Elle" ne sera pas condamner
     à suivre des cours différents et devra envers et contre tout y aller à l'école.
    Qu'est ce que c'est que cette vie qui vous empêche toutes les joies de l'enfance,
    mais même celle de ne pas aller à l'école.
    L'école est un terrain de jeu formidable me direz-vous et cela est exact lorsque
     l'on s'y sent bien et à sa place.


    Ce n'était pas son cas, elle est devenue une véritable jungle, douleurs,
    violences, insultes, moquerie, étaient son fardeau quotidien qui devait
    peser bien lourd sur son petit corps déjà bien fragilisé, si fragile
    qu'elle devait avoir deux sacs de cours, un pour les cours du matin
    et un pour l'après-midi qu'elles échangeait le midi avec sa maman. 
    "Elle" avait 11 ans quand ce second calvaire à commencer,
    "Elle" entrait en 6ème au collège de Créon
    et elles furent les pires années de sa vie.
    Ce livre est surtout fait pour parler de ça, de la méchanceté
     de ses ados boutonneux qui pensent tout savoir et n'arrivent
    même pas à faire la vraie différence entre une chiouneuse capricieuse

    et une enfant MALADE.
    Ils auraient du la protéger, ils préféraient la giffler ...

    Plus tard, ce sera le lycée, on est plus agé au lycée, on est supposé
    être capable de comprendre, et bien non, c'est la même en plus douloureux,
    c'est le temps de copains, des premières sorties ... Oui mais sans "Elle",
    "Elle" n'aurait pas pu et les aurait empêcher de ...
    Voilà, comment on se retrouve seule dans une vie qui n'est déjà pas
    bien facile ni agréable par moment. 
    Inexorablement, on s'enfonce dans la solitude, perdant confiance
    en l'être humain, perdant sa propre confiance en soi, le monde extérieur
    et les gens arrivent à vous faire peur, vous vous terrez
    au plus profond de vous même. 

    Oui, l'entrée en matière est dure mais elle est pourtant réalité,
    cette réalité qu'aucun enfant, aucun parent ne devrait avoir à affronter,
    oui mais voilà ... Elle est bien là cette réalité et il va falloir composer avec elle.

    Cette dure réalité s'appelle maladie, CARDIOPHATIE CONGENITALE p
    our être plus exact, une de celle qui ne permet pas de courrir,
    de sauter de nager, de plonger et tant d'autres ...
    Celle qui provoque des oedèmes et qui par conséquent la gêne
    et lui interdit le maillot sur la plage.
    Celle qui vous envoie très régulièrement à l'hopital, pour parfois de longs séjours,
    parfois moins longs ... Mais toujours dans l'incertitude et l'inquiétude.
    Des opérations qui durent des heures et sont très délicates, la peur,
    sa peur à "Elle", la peur de ses parents, de son frère et sa soeur,
    la peur d'une famille toute entière. 

    Une telle maladie qu'il lui est impossible de travailler et, pire,
    une maladie qui ne lui donnera jamais la joie d'être maman,
    son petit coeur ne supporterai pas une grossesse. 

    "Elle" a eu et a toujours beaucoup de courage, elle a vu partir
     tous ces amis de combats, les uns après les autres, elle seule reste,
    seule encore une fois.
    Seule pour combattre sa peur quotidienne, la peur de mourir ... 

    "Elle", elle s'appelle Aurélie Bélair, elle va avoir 30 ans dans quelques mois,
    elle vit près de chez nous (dans le bordelais) et elle a un rêve,
    comme chacun de nous, le sien c'était dans un premier temps
    de faire un film de sa vie mais ce n'est pas chose facile,
    ce sera dont écrire son auto-biographie, oui c'est cela le rêve de sa vie  !!!

    Pourquoi un livre, je pense que pour "Elle", cela a permit
    d'extérioriser certaines choses qu'elle n'avait jamais osé dire
    jusqu'à ce jour mais surtout, comme c'est une nénette qui pense
    aussi aux autres, elle voudrait que chacun d'entre nous sache,
    que nous apprenions à nos enfants qu'il faut respecter une personne malade,
    l'aider (pas l'assister hein?), juste l'aider dans les moments difficiles,
    quand elle en a besoin et surtout la comprendre, comprendre
    que si elle est exempté de sport à l'année, il y a une raison, que si elle monte
     les marches moins vite que vous, ce n'est pas pour vous embêter
    mais c'est parce qu'elle ne peut pas aller plus vite, comprendre
    que NON elle n'est pas la chouchou des profs ou du directeur, i
    ls sont simplement humains et désarmés face à la violence de certains,
    ils essaient donc de la protéger un peu, tant sur le plan moral que physique.
    Une mauvaise bousculade pourrait être fatale.
    Et tant d'autre chose comme ça ...

    Et bien, ce rêve "Elle" l'a accomplit, oui mais en partie seulement,
    il est fait, édité, en vente même, oui mais voilà maintenant il faut le faire
    connaitre et nous, nous vivons en pleine campagne et loin des médias surtout,
    alors vous comprenez bien que cela n'est pas facile ...

     J'en appelle donc à votre très grande générosité, je demanderai à celles
    et ceux qui le souhaitent de faire un copier-coller de cet article
    afin de le mettre sur vos blogs, qu'il fasse le tour de la blogsphère,
     le tour de l'univers !!!
    Vous voulez faire un peu plus, passer un moment très agréable,
     je vous invite à commander son livre.
    Il est merveilleux, il prends aux tripes sur certains passages
     mais elle a su rester humble, rester elle-même.
    Derrière la maladie se cache quelque chose d'encore plus fort,
    le mépris des gens ce qui a entrainé chez Aurélie un grand mal être,
    un p'tit coeur qui en plus d'être bien fragile, saigne.
    Personnellement, je l'ai beaucoup apprécié, Aurélie nous donne à la fois
     une sacré leçon de courage et une leçon de vie

    Acheter le livre. 
    Mon cœur, le livre de ma vie


    J'aimerai encore vous demander quelque chose, est-ce que
    toutes les personnes qui mettront ce texte sur leur blog peuvent
     me laisser un commentaire ici et seulement ici, afin que je puisse montrer
    à Aurélie que oui, la blogsphère est une grande famille
    (elle est novice en matière d'internet et cela lui fait un peu peur,
    peur que ce soit froid et illusoire), prouvons lui que non,
    que la blogsphère peut-être un cocon tout doux,
    comme elle en a besoin et que nous, nous ne la décevrons pas encore une fois ;-)
    Je compte beaucoup sur vous, aidons la à réaliser pleinement son rêve,
     le rêve de sa vie ... 
    Aurélie Bélair
     

     Petite nouveauté :
    Le livre d'Aurélie est en vente depuis hier sur les sites Amazone
    et de la fnac ainsi que dans les magasins fnac.
    « Liens : du terroir,oser prendre des risques,aller voir Yvon.HISTOIRES:1-L’histoire des deux cailloux. 2-3- Ressemblances »

  • Commentaires

    12
    Lundi 1er Février 2010 à 16:26
    je vais mettre aussi ce texte...très touchant sur mes duex blogs...et j'espère que cela apportera du soutien à cette jeune fille courageuse...
    11
    Samedi 30 Janvier 2010 à 09:20
    Certaines personnes ont un départ dans la vie qui est un défi constant. C'est vraiment terrible lorsque cela arrive à une famille. Difficile de faire comprendre aux autres pourquoi on peut être différent. La violence et la cruauté à l'école est un problème. Mais c'est aux parents à éduquer leurs jeunes enfants. Ils ont une importante participation à ce niveau. Ce n'est pas sur les bancs de l'école qu'on apprend la morale, la bonne conduite... aujourd'hui, comme hier, c'est d'abord dans les foyers que doivent mettre dans l'esprit et le coeur de leurs enfants, de précieuses leçons de choses, les parents. Ils laissent trop souvent sans repère à ce niveau leurs petites blondes et brunes. Et ceux qui ont les bases à ce niveau en payent les frais.
    Ce livre doit en effet être poignant. J'espère que cette écriture lui aura permis d'apaiser un peu son mal être par rapport à cette violence qu'elle a connu, et que parfois elle rencontre encore...
    Je te souhaite une excellente journée ma Nadia et te dis à bientôt de te retrouver sur tes pages ou sur le messenger
    Mille bisous
    Sonia
    10
    Mardi 26 Janvier 2010 à 10:40
    J'avais oublié de mettre le lien de mon article : http://amaury.photo.over-blog.com/article-eveil-43664972.html en espérant qu'il interessera.
    9
    Mardi 26 Janvier 2010 à 10:36
    J'ai réalisé come promis un petit article sur mon blog pour mettre à l'honneur le livre d'Aurélie... comme d'habitude je ne suis pas satisfait du rendu final mais bon, le temps me manque à présent. Bonne journée à toi !
    8
    Mardi 26 Janvier 2010 à 01:52
    Merci beaucoup de ta participation, c'est très gentil !!!
    Bisous. 
    7
    Lundi 25 Janvier 2010 à 17:36
    bonne-semaine8.gifnadia ! bisous, réponses au quiz chez moi !
    6
    Lundi 25 Janvier 2010 à 17:24
    Ce doit être une bien belle mais triste et cependant c'est la vie de tous ces enfants qui ont cette maladie et d'autres.
    Plein de bisous ma Nadia
    chantal
    5
    Lundi 25 Janvier 2010 à 15:46
    oui j'ai aussi relayé son article mais il y a plusieurs jours - ses parents sont passés sur mon blog me remercier
    ils m'ont donné le lien du blog de AURELIE nouvellement crée
    et le nom de l'éditeur pour acheter son livre

    bisous oui on relaye - j'ai fais un article spécial blog d'AURELIE avec son lien
    Lady Marianne
    4
    Lundi 25 Janvier 2010 à 11:05
     Je l'ai déjà inséré!
    Bonne journée à toi.
    3
    Lundi 25 Janvier 2010 à 10:50
    Je vais acheter son livre
    et aussi publier ce message
    suis touché parce que dit Amaury
    2
    Lundi 25 Janvier 2010 à 10:44
    Je l'avais déjà mis sur mon blog , bonne journée Nadia Bisous
    1
    Lundi 25 Janvier 2010 à 07:22
    Je veux bien mettre ce texte très émouvant sur mon blog mais je ne sais pas si je pourrais le mettre aussi bien en valeur que toi. Ce récit m'a beaucoup touché, du coup j'ai plus envie de bosser tant ça m'a retourné et rappellé que les enfants sont très cruels entre eux (j'en ai fait les frais également et j'en ai fait de même pour me protéger... protection dérisoire et stupide). Je vais essayer de me trouver un peu de temps aujourd'hui pour mettre ce texte sur lon blog.

    En tout cas, bravo Aurélie pour cette leçon de courage (si je pouvait avoir ne serais que le quart de celui que tu possède au plus profond de toi). Si je peux contribuer modestement au succès de ce livre et du message qui est à faire passer alors je suis partant.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :