• Merci la vie.

     

    P1060409 GF

     

     

     

     PRENEZ LE TEMPS DE LIRE CE MESSAGE 
     
    Merci la vie !
     
    Je marchais à l’épicerie, pas particulièrement intéressé par mes achats de nourriture.  Je n’avais pas faim.  La récente perte de mon mari de 57 ans était encore trop vive.  Cette épicerie renfermait de si beaux souvenirs.
    Il venait souvent avec moi  et presque à chaque fois, il s’éloignait faisant semblant de chercher autre chose.  Je savais ce qu’il planifiait.  Tout à coup, je l’apercevais marchant dans l’allée avec trois roses jaunes dans ses mains. Il savait que j’affectionnais tout particulièrement les roses jaunes.
    Subitement, le cœur rempli de chagrin, je voulais rapidement prendre les quelques items dont j’avais besoin et partir.  Depuis qu’il n’était plus là, même faire l’épicerie devenait éprouvant.
    Magasiner, pour un, prenait du temps… un peu plus qu’il n’en prenait pour deux!  Debout devant le comptoir des viandes, je cherchais le petit steak parfait et me suis souvenu à quel point il aimait son steak.
    Soudainement, une femme  approcha tout près de moi.  Elle était blonde, mince et jolie, et portait une robe verte.   Je la regardais alors qu’elle prenait dans ses mains un gros paquet de T-bones, le déposa dans son panier… hésita et le remit dans le comptoir.  Elle se tourna pour partir, mais décida de reprendre le paquet de steak.  Elle s’aperçut alors que je la regardais, et en souriant elle me dit : ‘mon mari adore les T-bones, mais honnêtement, à ce prix, je ne suis plus certaine!’
    Ravalant l’émotion, je rejoignis ses yeux bleus et lui dit : ‘mon mari vient tout juste de mourir il y a huit jours.  Achetez-lui les steaks!  Et chérissez tous les moments que vous avez ensemble!
    Elle secoua la tête.  Lisant l’émotion dans ses yeux, elle reprit le paquet, le déposa dans son panier et partit.
    Je me retournai et poussai mon panier jusqu’au comptoir des produits laitiers.  J’étais là me demandant quel format me procurer. Je décidai pour le demi-litre et ensuite poussai le panier vers l’allée de la crème glacée.  S’il n’y avait rien d’autre, je pourrais toujours me préparer un cornet de crème               glacée.
    Je déposai la crème glacée dans mon panier et me dirigeai vers l’allée menant aux caisses.  J’ai vu en premier la robe verte, puis reconnu la jolie femme s’approchant vers moi.  Dans ses bras, elle portait un paquet.  Son visage affichait un sourire magnifique.  J’aurais juré avoir aperçu un halo tout autour de ses cheveux blonds.
    Alors qu’elle s’approchait de moi,  j’ai vu ce qu’elle tenait dans ses mains, et mes yeux ne purent s’empêcher de s’emplir d’eau.  Ceci est pour vous me dit-elle, en me remettant trois belles roses jaunes dans les bras..   Lorsque vous passerez à la caisse, ils sauront qu’elles ont déjà été payées. Elle se pencha et déposa un délicat baiser sur ma joue, et me sourit à noveau.  J’ai voulu lui expliquer ce qu’elle venait de faire, ce que les roses représentaient.  Incapable de sortir un mot,  je l’ai regardée s’éloigner, les larmes brouillant ma vision…
    J’ai contemplé les magnifiques roses nichées dans le papier vert les trouvant presque irréelles.  Comment pouvait-elle savoir?  Soudainement, la réponse m’apparut clairement.  Je n’étais pas seule.

    Oh, tu ne m’as pas oublié, n’est-ce pas, ai-jechuchoté, les larmes aux yeux.  Il était encore ici avec moi et elle était son ange.

      

    Tous les jours, remercie ce que tu es et ce que tu as!
     
    Quand le matin, j’étreins ma couverture et proteste lorsque mon réveille-matin sonne.  
    Merci : Je peux entendre.  Plusieurs sont sourds.
     
    Lorsque je garde mes yeux fermés afin d’éviter la lumière du matin le plus longtemps possible.

    Merci : je peux voir.  Plusieurs sont aveugles.
     
    Lorsque je m’emmitoufle dans mon lit retardant ainsi la levée de mon corps.

    Merci :  J’ai la force de me lever.  Plusieurs sont alités.  
     
    Lorsque la première heure de ma journée est bousculée, bas perdus, rôties brûlées, que la zizanie est dans la maison et les enfants sont trop bruyants. 

    Merci : j’ai une famille.  Plusieurs sont seuls.
     
    Si pour le déjeuner, la table ne ressemble en rien aux photos dans les magazines et que le menu n’est parfois pas équilibré.
    Merci: Pour la nourriture que nous avons.  Plusieurs ont faim.
     
    Lorsque je trouve que la routine de mon travail est souvent monotone.

    Merci : J’ai l’opportunité de travailler.  Plusieurs n’ont pas de travail.
     
    Même lorsque je bougonne et me plains de mon sort de temps à autre et espère que mes moyens ne soient pas si modestes.
    Merci : Je suis en vie!
     
     
    Passez ceci à tous vos amis et votre famille et faites de ce monde un meilleur endroit.

      
    Un ami, un frère, une soeur etc... est quelqu’un à qui on fait appel lorsque notre  âme a besoin d’être soulevée… 
      
    Un ami, un parent, c'est quelqu’un qui remplit notre vie de beauté, de joie et de bonté. 
    L’amitié est un cadeau du ciel.  
      
     

     

      

    Bonne journée.

     

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

     

    retour à l'accueil

     

    « Énigmes: Le Sommet Le Plus Haut Du Monde, 2- Le Plus Lourd,3- Le Canard.Rouge (la communauté"les couleurs dans notre vie") »

  • Commentaires

    22
    amina sidhoum
    Samedi 6 Avril 2013 à 23:49

    courage et mille courage . la vie est ainsi ; chacun de nous doit attendre son tour seulement come vous l'aviez citez : il faut bien vivre dnas cette vie mais que vous dire ?? c'est la vie . je vous embrasse trés fort !!!

    21
    zeralda
    Samedi 6 Avril 2013 à 23:49

    Merci beaucoup pour ce texte. Après on a moins envie de s'appitoyer sur son sort., et finalement la vie est belle !!!!

    bonne soirée.

    20
    tinou66
    Samedi 6 Avril 2013 à 23:49

    magnifique a lire et relire et surtout s'en souvenir

    merci tinou66

    19
    Samedi 14 Janvier 2012 à 22:06

    merci amina et bienvenue sur mon blog. ce diaporama est beau mais ce n'est pas toujours facile la vie mais c'est ça la vie. Il faut la vivre et s'adapter.

    À bientôt.

    18
    Mercredi 19 Octobre 2011 à 00:02

    C'est bien vrai tout ça !

    Bises. Dani

    17
    Mardi 18 Octobre 2011 à 10:02

    C'est très émouvant, et moi non plus je ne crois pas au hasard et par ailleurs je crois que la vie et la mort étant liés, des liens peuvent persister entre vivants et morts.
    bises

    16
    Lundi 17 Octobre 2011 à 22:26

    Bonjour tinou, tu as raison, il faut s,en souvenir.

    J'espère que tu vas bien.merci de ta belle visite et à bientôt.

    15
    Lundi 17 Octobre 2011 à 22:21

    C,est vrai que ça fait du bien de lire certains textes parfois car cela nous ramène à l'essentiel de la vie.

    À bientôt Zeralda

    14
    Lundi 17 Octobre 2011 à 17:21

    J'ai lu ton article avec émotion, je suis avec toi par le coeur

    je t'embrasse

    13
    Samedi 15 Octobre 2011 à 18:26

    c'est très beau et émouvant

    12
    Vendredi 14 Octobre 2011 à 22:55

    j'en ai des frissons c'est tres beau! je connaissais l'histoire du petit garçon et de la poupée mais celle ci est tout aussi belle..bisous

    11
    Vendredi 14 Octobre 2011 à 20:38

    une belle histoire!

    cueillons la vie tous les jours.....

    et si l'amitié nous accompagne, c'est encore mieux....

    bisous de Cayenne.

    10
    Vendredi 14 Octobre 2011 à 18:48

    Beaucoup d'espoir dans cet article...ça s'est vraiment passé l'histoire avec les fleurs ? c'est vraiment poignant comme histoire... comme quoi il faut toujours y croire !

    amicalement et passe un bon week-end Nadia

    9
    Vendredi 14 Octobre 2011 à 18:35

     

     

    BONJOUR  NADIA

       

      

       

     

    AMITIES/BISOUS

     

        56MELDIX77    

     

        le Briard        Breton    Photo 014

    http://meldix77.over-blog.com/

     

     

    8
    Vendredi 14 Octobre 2011 à 16:05

    c'est vrai que c'est une très belle histoire, on oublie trop souvent le présent et sur le coup j'ai cru que c'était toi qui avait perdu ton mari, j'espère que ce n'est qu'une histoire

    7
    Vendredi 14 Octobre 2011 à 15:31

    très joli et ca fait réfléchir ! bonne journée !

    6
    Vendredi 14 Octobre 2011 à 15:22
    quel beau message
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Vendredi 14 Octobre 2011 à 12:00

    Il faut vraiment vouloir te laisser un coucou!!!!!!!

    Trés beau texte à méditer !

    Je te souhaite une bonne journée.

    4
    Vendredi 14 Octobre 2011 à 09:10

    Un bel article... merci Nadia.. je me sens bien coupable que tu aies  passé du temps pour les articles, je voulais juste te montrer que je publie régulièrement dans ta Communauté, Nadia, tu sais; je n'ai pas oublié ton accueil et ta gentillesse depuis juillet 2009, et nos échanges sur toutes sortes de sujets; et Dieppe et ton frère, tout ce qui fait cette amitié à travers l'Océan... Meric Nadia, je t'embrasse bien affectueusement... 

    3
    Vendredi 14 Octobre 2011 à 08:49

    et très bonne journée....tout simplement....je ne rajouterai rien

    2
    Vendredi 14 Octobre 2011 à 07:55

    très touchant ! l'amour l'amitié sont des bienfaits du ciel, profitons en au maximum, grosses bises chere Nadia, bisous 

    1
    Vendredi 14 Octobre 2011 à 07:16

    coucou Nadia

    Je ne suis pas sur que tous les francais savent ce qu'est un T- Bone ....

    bisous

    pat

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :