• Les mystères du verbe être et du verbe avoir.

     

     

    Un petit texte qui donne à penser !

     

     publié dans la communauté "Réflexion sur divers thèmes"  géré par nadia-vraie 

     

     

        Loin des vieux livres de grammaire,

     Écoutez comment un beau soir,
     Ma mère m'enseigna les  mystères
     Du verbe être et du verbe avoir.
    >
     
    >  
     Parmi mes meilleurs auxiliaires,
     Il est  deux verbes originaux.
     Avoir et Être étaient deux  frères
     Que j'ai connus dès le berceau.
    >
     
    >  
     Bien qu'opposés de caractère,
     On pouvait les croire jumeaux,
     Tant leur histoire  est singulière.
     Mais ces deux frères étaient rivaux.
    >
     
    >
     

     Ce qu'Avoir aurait voulu être
     Être voulait toujours l'avoir.
     À ne vouloir ni dieu ni maître,
     Le verbe Être  s'est fait avoir.
    >
     
    >  
     Son frère Avoir  était en banque
     Et faisait un grand  numéro,
     Alors qu'Être, toujours en  manque.
     Souffrait beaucoup dans son ego.
    >
     
    >  
     Pendant qu'Être apprenait à lire
    Et faisait ses humanités,
    De son côté sans  rien lui dire
     Avoir apprenait à compter.
    >
     
    >  >
     Et il amassait des fortunes
    En avoirs, en liquidités,
    Pendant qu'Être,  un peu dans la lune
     S'était laissé  déposséder.
    >
     
     
     Avoir était  ostentatoire
     Lorsqu'il se montrait  généreux,
     Être en revanche, et c'est  notoire,
     Est bien souvent présomptueux.
     Avoir voyage en classe Affaires.
    Il  met tous ses titres à l'abri.
     Alors qu'Être est  plus débonnaire,
     Il ne gardera rien pour  lui.
    >
     
    >
     
    >  
    Sa richesse est tout  intérieure,
    Ce sont les choses de l'esprit.
    Le verbe Être est tout en pudeur,
     Et  sa noblesse est à ce prix.
    >
     
      
     Un jour  à force de chimères
    Pour parvenir à un  accord,
     Entre verbes ça peut se faire,
     Ils conjuguèrent leurs efforts.
    >
     

     Et pour ne pas perdre la face
     Au milieu des mots  rassemblés,
     Ils se sont répartis les  tâches
     Pour enfin se réconcilier.
    >
     

     Le verbe Avoir a besoin d'Être
     Parce qu'être, c'est exister.
     Le verbe Être  a besoin d'avoirs
    Pour enrichir ses bons  côtés.
    >
     
     
    Et de palabres  interminables
     En arguties alambiquées,
     Nos deux frères inséparables
     Ont pu  être et avoir été.
    >
     
     L'auteur de ce beau poème est  " Yves Duteil " Pas surprenant, n'est-ce pas?
    >
     

     Bien loin des contenus  humoristiques des envois habituels.
    Exceptionnellement ce texte mérite d'être transféré  largement
    > Vive la langue française !
    .....Oublie ton passé, qu`il soit  simple ou composé,
     Participe à ton Présent pour que ton  Futur soit Plus-que-Parfait........
    ====================

     

    retour à l'accueil 

     

     

     

     

    « De belles pommes pour 'Instant T .Julian Beever, dessins à la craie. (diaporama) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    18
    Dimanche 26 Avril 2015 à 17:11
    Dani FVS

    Je n'avais pas vu cet article, et j'adore !

    Bisous

    17
    Dimanche 15 Septembre 2013 à 11:44

    Beau partage Nadia, mais encore aujourd' hui ces deux verbes me posent toujours un petit problème .

    Bon dimanche à toi et

    16
    Dimanche 15 Septembre 2013 à 10:09

    Très beau texte Nadia . Un beau dimanche ensoleillé 

    15
    Dimanche 15 Septembre 2013 à 05:24
    Barbizone

    Merci pour ce tres beau texte! J'adore les 2 dernieres phrases, oublie ton passe...

    Ce que j'ai pu souffrir a l'ecole avec ces 2 auxillaires..et les accords..je me demande pourquoi c'est si complique.

    Amities Nadia et bon dimanche.

    14
    Dimanche 15 Septembre 2013 à 05:23
    Barbizone

    Merci pour ce tres beau texte! J'adore les 2 dernieres phrases, oublie ton passe...

    Ce que j'ai pu souffrir a l'ecole avec ces 2 auxillaires..et les accords..je me demande pourquoi c'est si complique.

    Amities Nadia et bon dimanche.

    13
    Samedi 14 Septembre 2013 à 23:26
    Alrisha Monique

    J'aime quand on manie le français avec autant de dextérité !

    Bises et bon dimanche Nadia !

    12
    katika
    Samedi 14 Septembre 2013 à 22:50
    très fort! plein de subtilité et de richesse. Cat
    11
    Samedi 14 Septembre 2013 à 21:40
    erato:

    Un pème magnifique qui montre bien la difficulté et la beauté de la langue française .

    Douce soirée, bises Nadia

    10
    Samedi 14 Septembre 2013 à 21:37
    LADY MARIANNE

    les subtilités de la langue française-
    bien joué avec cz texte original !!
    bon week-end- amitiés !!

    9
    Samedi 14 Septembre 2013 à 18:23

    un très beau poème et deux auxiliaires pas tjs évident à conjuguer

    8
    Samedi 14 Septembre 2013 à 17:38

    Vraiment très beau ce poème sur la conjugaison des auxiliaires être et avoir.

    J'espère que tu vas bien , Nadia.

    Gros bisous.

    7
    Samedi 14 Septembre 2013 à 15:21
    jeanine et rené

    eh bien bravo Yves Duteil, un tres beau texte , pour deux verbes incontournables , bon weekend et grosses bises

    6
    Samedi 14 Septembre 2013 à 11:42

    J'aime beaucoup ce texte, je l'avais déjà en réserve pour le mettre sur mon blog

    bisous et bon week-end

    5
    Samedi 14 Septembre 2013 à 11:00

    Superbe cet écrit, j'aime cette "langue de chez nous "qu'écrit merveilleusement bien ce grand amateur de mots qu'est Yves Duteil bisous !

    4
    Samedi 14 Septembre 2013 à 10:35

    Un très beau texte Nadia.

    Bises pluvieuses d'Ille et Vilaine et bon samedi. ZAZA

    3
    Samedi 14 Septembre 2013 à 10:32

    un beau texte passe une bonne journée 

    2
    Samedi 14 Septembre 2013 à 08:13

    très beau texte ! bonne journée

    1
    Samedi 14 Septembre 2013 à 07:49

    ...je les trouve très beaux ces deux verbes même s'ils sont si différents!

    Bon w-end, bises de Mireille du sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :