• Les groupes sociaux.(3) (Le cerveau à tous les niveaux)





    d 01 cr ana 1b

     

     


    Les groupes sociaux

    Organisation niveau Social

    Niveau avancé




    LES GROUPES SOCIAUX

    Comme tous les ensembles, la société se définit par les relations qui existent entre ses éléments, en l'occurrence ici, les individus. Ces relations sociales sont cependant trop complexes pour que nous puissions en embrasser la totalité. Nous ne pouvons donc appréhender qu'un sous-ensemble de la Structure sociale (avec un grand S).

    Une théorie sociale ne décrit donc toujours qu'une structure (avec un petit s) sociale. C'est d'ailleurs le propre des idéologies, et même d'une certaine vision étroite des disciplines scientifiques, de croire que sa conception particulière de la structure constitue la Structure de l'ensemble des relations du réel.

    À cause de cette méprise, il arrive trop souvent qu'un groupe humain, convaincu de la valeur globale de sa structure partielle, veuille l'imposer à ses contemporains, parfois de gré, souvent de force.

    Par conséquent, il semble souhaitable de connaître le plus grand nombre d'éléments de cet ensemble de relations si l'on veut se rapprocher du réel tout en sachant qu'on ne l'atteindra jamais.

    L'influence de l'environnement physique, de la culture et des relations interpersonnelles est donc central pour comprendre une société. D'autant plus qu'ils génèrent des valeurs sociales et des institutions qui agissent en retour sur chacun de ces déterminants. Par exemple, l'industrialisation pollue l'environnement, les modes et les courants artistiques transforment la culture et les interdits sociaux façonnent nos relations interpersonnelles.

    C'est ce qu'illustre le diagramme suivant, en soulignant également l'évolution sociale dans le temps, indéniable mais peu perceptible à l'échelle d'une vie (passez la souris sur les mots soulignés pour une brève définition du terme).

    Certaines valeurs sociales, comme celles provenant du milieu familial, sont intégrées dès le plus jeune âge, et nous accompagnent toute notre vie le plus souvent inconsciemment.

    D'autres, comme celles transmises par le milieu de travail, la religion ou la culture, sont apprises plus tard et peuvent être acceptées ou refusées de façon plus consciente par l'individu.

    Enfin, les valeurs politiques ou économiques (démocratie, totalitarisme, libéralisme, anarchisme…) en usage dans la société où vit une personne exercent une influence plus générale et plus abstraite. Elles se matérialisent dans des institutions qui cherchent avant tout à maintenir l'ordre social. Un ordre qui profite généralement à un sous-groupe dominant de la société. 




    Les cultures ne sont pas données une fois pour toutes: non seulement elles évoluent selon leurs logiques propres, mais elles restent soumises à l'ensemble des événements historiques et de ses rapports avec les milieux écologiques. Certains facteurs politiques, religieux, ou au contraire techniques, voire démographiques, peuvent rapprocher des cultures, mais aussi devenir des causes de conflit et d'aliénation.

    La nature profondément inégalitaire des dominations coloniales à la fois économiques et linguistiques provoquèrent la disparition de patrimoines culturels originaux et uniques. L'expansion européenne depuis le XVe siècle, en Amérique du Nord et du Sud, en Afrique noire, en Asie et dans les archipels du Pacifique, fut en un sens un massacre de cultures. La " Macdonalisation " actuelle du monde en est un autre triste exemple…

    L'ensemble social constitue pour le système régulé qu'est l'individu, la commande extérieure (servomécanisme) qui va établir les différentes valeurs de son activité comportementale.

    La plupart des êtres humains ne contribuent qu'au maintien d'un sous-groupe, d'une caste ou d'une classe, plutôt que de s'ouvrir au plus grand ensemble de niveau d'organisation supérieur, celui de l'espèce. Autrement dit, l'ouverture vers le niveau supérieur qui se fait à tous les niveaux du vivant semble très difficile à réaliser entre l'individu et l'ensemble de l'espèce humaine.



        

             Le contenu du site Le Cerveau à tous les Niveaux ! est sous copyleft

     Différentes méthodes vous permettent donc de reproduire ce site 

    en tout ou en partie pour en faire bénéficier le plus grand nombre.

     Le concept de " copyleft " est un moyen de donner accès gratuitement

      au fruit d'un travail original et d'encourager la reproduction (et même

     la modification) de ce travail d'une façon tout aussi gratuite.

    =====================



    Top Sites de "Faire un Blog" 

     

    - -Rendez-vous sur Hellocoton !

    Related Posts with Thumbnails

     

    « Les synonymes.(10) (Apprendre en s'amusant)Que voyez-vous? »

  • Commentaires

    4
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 08:23

    L'art de se gâcher la vie... la vulgarité ne reste pas singulière mais s'épanche inexorablement. , il y a l'envers du décor, en toute chose, cette dichotomie ancestrale du mal et du bien, et même si l'Etre Humain met autant d'énergie à essayer de s'autodétruire, la nature reste Maîtresse, alors j'ai envie de croire que la nature humaine va reprendre le pouvoir et que nous allons à nouveau braver les tempêtes pour nous protéger.

    3
    Mercredi 9 Janvier 2013 à 21:43

    Un billet intéressant et instructif . Belle soirée, bises Nadia

    2
    kas
    Mercredi 9 Janvier 2013 à 14:55

    super intéressant

    importance d'être conscient de tout cela

    pour ne pas se laisser enrôler

    bises

    1
    Mercredi 9 Janvier 2013 à 09:03

    Bonjour ma petite Nadia; mon ordi est en panne depuis un moment... j'emprunte un autre quand je peux en attendant la réparation, pardonne mes retards ! je ne pourrai pas envoyer de photo ce mois-ci. Je te souhaite une excellent année 2013, une excellente santé... le principal, et de nombreuses joies ! je t'embrasse bien affectueusement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :