• Les grenouilles:particularités physiologiques.


    Les grenouilles : particularités physiologiques


     

    Le sommeil

    En état de repos, certaines grenouilles ne connaissent pas d’abaissement de la vigilance mais, chez la plupart d’entre elles, notamment chez les espèces arboricoles, le sommeil existe.


    La grenouille résiste bien au froid mais elle ne vit activement que si la température n’est pas trop basse. Dès qu’il commence à faire froid, elle perd beaucoup de sa vitalité et devient comme à demi endormie. Elle se terre alors dans le sol, dans la boue des rivières, où elle n’a, jusqu’au retour du printemps, qu’une vie latente. Dépensant très peu d’énergie, cet animal à sang froid peut jeûner très longtemps (2 ans
    environ).


    On peut suspendre les fonctions vitales d’une grenouille en la congelant. Il faudra ensuite une dizaine de minutes, une fois décongelée, pour la faire revenir à la vie. Dans son environnement naturel, l’animal peut être pris par la glace lorsqu’il hiberne dans la vase du fond des mares. Après la fonte de celle-ci, il ne sortira de sa torpeur qu’au bout de plusieurs heures. Les organes internes utilisent un antigel naturel (le glucose, parfois le glycérol).

    L'appareil respiratoire

    L’équilibre physiologique de la grenouille se réalise dans un environnement à forte hygrométrie. Dans une atmosphère peu humide, la grenouille se déshydrate par évaporation et commence à haleter.


    Les poumons sont de simples sacs aux parois très minces et bien pauvres en vaisseaux sanguins. Pour faire entrer l’air dans ses poumons, la grenouille l’avale. Contrairement aux mammifères, la grenouille ne peut ni dilater ni contracter ses poumons car elle est dépourvue de cage thoracique.


    La peau est très vascularisée et renferme un grand nombre de glandes qui sécrètent du mucus, dont le rôle est de lui conserver humidité et élasticité. La respiration cutanée (plus importante que la respiration pulmonaire) est ainsi facilitée car il ne se produit d’échange gazeux à travers une paroi que si celle-ci est humide.

     
    Ci-contre une grenouille est placée dans un récipient rempli d'air chloroformé. Sa tête passe à travers une membrane fermant hermétiquement le bocal. La grenouille peut donc respirer de l'air pur. Pourtant, au bout de quelques minutes, elle est anesthésiée. L'air chloroformé a traversé sa peau.


      
     La circulation sanguine

    La grenouille adulte possède deux circulations : une petite assurant le circuit coeur-poumons et une grande qui assure le circuit coeur-organes. La température ambiante peut moduler le rythme cardiaque. La grenouille a un système lymphatique développé comportant des " coeurs " pulsatiles (au minimum deux paires) qui font circuler la lymphe. A la température de 20°C, ces coeurs atteignent 75 battements par minute, tandis que le coeur vrai a une fréquence de 29 pulsations par minute.


    Le squelette


    La taille de la grenouille varie de 0,5 à 1,5 cm de long (rainette bicolore du Queensland) jusqu’à 40 cm (grenouille goliath du Cameroun). Le squelette comporte de 7 à 10 vertèbres. Leurs côtes sont courtes, très rudimentaires et non soudées au  sternum, ce qui supprime la cage thoracique. Rien ne sépare la cavité intestinale des côtes : le diaphragme n’existe pas.


    La boîte crânienne est large mais courte. Leur cerveau est simple. Comme leurs actes principaux (la nage et le saut) sont des mouvements simples, le cervelet qui les commande est
    rudimentaire.


    Les grenouilles occupent l’avant-dernière place dans l’échelle d’intelligence des vertébrés, précédant seulement les poissons
         

    retour à la page grenouille / reproduction / 5 sens / proies, prédateurs et parasites

    Source et suite:     http://nhai.free.fr/grenouilles/indexgrenouille.html 
    « Une petite grenouille quedes spécialistes considéraient comme disparueSuper Héros super pouvoir:Thème des photographes du dimanche »

  • Commentaires

    26
    annette dubrieul
    Dimanche 7 Avril 2013 à 01:27

    merci nadia pour ton exposé sur les grenouilles , j'ai beaucoup appris .
    bisous annette

    25
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 21:20
    Bonjour Annette et merci de ton passage sur mon blog.Je te souhaite la bienvenue.
    Tant mieux s'il y a des articles qui peuvent aider.
    Bonne journée Annette.
    24
    Dimanche 16 Novembre 2008 à 04:59

    J'adore les cuisses de grenouille ! Ma petite-fille aussi ! Elle en raffole !

    Je sais, ce n'est pas bien de manger les grenouilles...

    Pardon, pardon !

    23
    Jeudi 13 Novembre 2008 à 18:20

    Incroyable ces particularités chez la grenouille. Je réalise qu'elles sont très robustes passer ainsi un hiver et être capable de jeûne jusqu'à deux ans !! quelle force dans la nature... merci pour cet article fort intéressant :)

    22
    Mardi 11 Novembre 2008 à 20:55
    euhh nadia...merci merci...quel riche article très complet.   ça me fait pensée que j'en ai photographié 2 l'année passée, car elles sont tombée dans une grille et j'ai mis 45 minutes à les faire sortir.  faut que je note et je les mettent en article et un lin vers ce si riche article.   youpiiii


    oui tu peux prendre ma phot du papillon sur main.  (comme dans mon artilce..oui c'est une photo qe j'ai pries, il y a plus d'un mois , mais maintenant on n'en voit presque plus...hier j'en ai vu un, très étonnée d'aillereurs.

    douce soirée
    21
    Lundi 10 Novembre 2008 à 00:50
    Génial mon amie du Québec, un bel article sur mes amies les grenouilles.. il a fait si doux ces derniers jours, qu'il y a eu des pontes.. je n'avais vu cela à bientôt la mi-Novembre...
    Aujourd'hui que ma famille est arrivée, il a bruiné une partie de la journée. ce n'est pas de chance.
    plein de bisous affectueux..
    chantal
    20
    Dimanche 9 Novembre 2008 à 19:28
    C`est vraiment interessant, j`ai beaucoup appris! Merci!

    Bonne journée!
    19
    Dimanche 9 Novembre 2008 à 18:01
    bonsoir
    bravo pour cette artcle complet qui nous apprend beaucoup de choses sur les grenouilles et le plus surprenant c'est qu'elle peut être congelé
    bon dimanche et bises
    doque
    18
    Dimanche 9 Novembre 2008 à 00:55

    Merci pour cette recherche sur les grenouilles. J'ai eu plusieurs fois l'occasion de les entendre au  moment de la reproduction (c'est un vrai concert, pas besoin de micro, on les entend de loin).
    A bientôt
    Michèle

    17
    Dimanche 9 Novembre 2008 à 00:12
    Vive les grenouilles... nous nous les aimons ! NA !

    Je t'embrasse 
    16
    Samedi 8 Novembre 2008 à 22:50
    bon weekend nadia
    15
    Samedi 8 Novembre 2008 à 21:35
    Je suis complètement étonnée de savoir que l'on peut congeler une grenouille. Incroyable qu'elle puisse ainsi s'accommoder de la suspension de ses fonctions vitales.
    Bisous Nadia, passe un bon dimanche ! 8)
    14
    Samedi 8 Novembre 2008 à 18:01
    J'ai fait, pendant longtemps, collection de grenouilles en céramique mais je n'affectionne pas spécialement l'animal "en vrai".
    13
    Samedi 8 Novembre 2008 à 16:58
    recoucou nadia
    j'aime beaucoup ces petites grenouilles (je ne savais pas qu'elle pouvait rester dix minutes dans la glace puis revenir à la ve)
    biso de béa k
    12
    Samedi 8 Novembre 2008 à 14:50
    Ca me rappelle mes cours de sciences nat, quand on devait décortiquer une grenouille .... Brrrrrrrrrr, je n'aimais pas ça ! Je les préfère bien vivantes ... Beau week-end Nadia ! Bisous
    11
    Samedi 8 Novembre 2008 à 14:32
    Un petit coucou en passant, je suis un peu débordée en ce moment.
    Bses
    10
    Samedi 8 Novembre 2008 à 14:30
    Super ton article, Nadia, mais pauvres biquettes, les congeler et les faire revivre; et puis les mettre dans de l'air chloroformé.
    Moi j'ai travaillé dans un labo où j'utilisais pas mal de chloroforme, sans hotte à l'époque eh bien, cela a été la seule période de ma vie où je n'ai pas été malade!!! J'étais bieeeen!!!
    Bon, ça n'a pas duré heureusement car je ne sais pas où je serais maintenant.
    Salut Nadia j'espère que tu as eu mon mail car je m'y suis prise à plusieurts fois, il ne voulais pas partir ce voyou, (surtout rien ne presse).
    Bonne journée à toi et à bientôt    Yvette
    9
    Samedi 8 Novembre 2008 à 13:58
    Bonjour Nadia, je ne connaissais pas tout ces détails sur ces petites grenouilles !! par contre quand elles croassent !!! bon sang elles font du bruit !! bonne soirée et gros bisous Monique
    8
    Samedi 8 Novembre 2008 à 12:56
    BON MATIN!!!BISOUS XXX
    7
    Samedi 8 Novembre 2008 à 12:00
    Commentaire très intéressant et instructif, merci .Bonne journée Nadia vraie
    6
    Samedi 8 Novembre 2008 à 11:27
    Incroyable les facultés qu'elle possède, revenir à elle après avoir été congelée !! Elles meurent bien souvent dans la nature parce qu'elles sont empoisonnées par les produits toxiques, pesticides etc..., puisque tout passe par leur peau.
    Merci pour touotes ces infos
    5
    Samedi 8 Novembre 2008 à 08:47
    bonjour ,
    bravo pour cet article on y decouvre pleins de choses passionnantes
    bonne journée
    bises
    4
    Samedi 8 Novembre 2008 à 07:58
    En dehors de leurs cuisses sautées avec ail et persil, je n'y connais pas grand chose en grenouilles...
    Désolée de ne pas passer plus souvent chez toi mais je pense à toi quand même...

    Bon week-end !
    3
    Samedi 8 Novembre 2008 à 07:54
    Appelle t'on toujours les Frenchies : les Froggies
    bisous et bon week end
    pat
    2
    Samedi 8 Novembre 2008 à 06:08
    C'est très bien écrit ton article et on aprend beauxoup de choses!
    Merci, Bises et belle journée!
    1
    Samedi 8 Novembre 2008 à 06:08
    C'est très bien écrit ton article et on aprend beauxoup de choses!
    Merci, Bises et belle journée!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :