• Le renard et la cigogne.(Fable de Lafontaine)

     

     

     


      

    Jean de La Fontaine — Fables
    LIVRE PREMIER

    XVIII.

    Le Renard & la Cicogne.


    Compere le Renard ſe mit un jour en frais,
    Et retint à diſner commere la Cicogne.
    Le régal fut petit, & ſans beaucoup d’appreſts ; 
        Le galand pour toute beſogne
    Avoit un broüet clair (il vivoit chichement.)
    Ce broüet fut par luy ſervy ſur une aſſiette :
    La Cicogne au long bec n’en put attraper miette ;
    Et le drôle eut lapé le tout en un moment.
        Pour ſe vanger de cette tromperie,
    A quelque temps de là la Cicogne le prie :
    Volontiers, luy dit-il, car avec mes amis
        Je ne fais point ceremonie.
        A l’heure dite il courut au logis
        De la Cicogne ſon hôteſſe,
        Loüa tres-fort la politeſſe,
        Trouva le diſner cuit à point.
    Bon appetit ſur tout ; Renards n’en manquent point.
    Il ſe rejoüiſſoit à l’odeur de la viande 
    Miſe en menus morceaux, & qu’il croyoit friande.
        On ſervit pour l’embarraſſer
    En un vaſe à long col, & d’étroite embouchure.
    Le bec de la Cicogne y pouvoit bien paſſer,
    Mais le muſeau du Sire eſtoit d’autre meſure.
    Il luy fallut à jeun retourner au logis ;
    Honteux comme un Renard qu’une Poule auroit pris,
    Serrant la queuë, & portant bas l’oreille.
    Trompeurs, c’eſt pour vouſ que j’écris,

        Attendez-vous à la pareille. 

     
     
     
     

    Source:   http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

    Wikipédia

    ================================

    LE RENARD ET LA CIGOGNE (*)

    Compère (1) le Renard se mit un jour en frais,
    Et retint à dîner commère la Cigogne (2).
    Le régal fut petit et sans beaucoup d'apprêts :
                Le Galand, pour toute besogne (3)
    Avait un brouet (4) clair (il vivait chichement).
    Ce brouet fut par lui servi sur une assiette.
    La Cigogne au long bec (5) n'en put attraper miette ;
    Et le Drôle eut lapé le tout en un moment.
            Pour se venger de cette tromperie,
    À quelque temps de là, la Cigogne le prie.
    Volontiers, lui dit-il, car avec mes amis
                Je ne fais point cérémonie."
            À l'heure dite, il courut au logis
                De la Cigogne son hôtesse ;
                Loua très fort sa politesse,
                Trouva le dîner cuit à point.
    Bon appétit surtout ; Renards n'en manquent point.
    Il se réjouissait à l'odeur de la viande
    Mise en menus morceaux, et qu'il croyait friande (6).
                On servit, pour l'embarrasser
    En un vase à long col, et d'étroite embouchure.
    Le bec de la Cigogne y pouvait bien passer,
    Mais le museau du Sire était d'autre mesure.
    Il lui fallut à jeun retourner au logis,
    Honteux comme un Renard qu'une Poule aurait pris,
            Serrant la queue, et portant bas l'oreille.
                Trompeurs, c'est pour vous que j'écris,
                Attendez-vous à la pareille.

     Source:  http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/fables.htm 

     

    Top Sites de "Faire un Blog"

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Related Posts with Thumbnails

     

    « Paysages d'hiver pris en janvier 2013.Le calme de la forêt.(Communauté Instant T) »

  • Commentaires

    11
    Viphany
    Samedi 6 Avril 2013 à 23:03

     

    ça a mis un blog et je n'ai pas de blog désolée...

     

    10
    Lundi 18 Mars 2013 à 16:42

    merci beaucoup Viphanie,

    Au moment ou tu as écrit ces mots,j'étais sur la table d'opération.

    merci d'avoir pensé à moi.

    À bientôt.

    9
    Lundi 18 Mars 2013 à 16:37

    Bonjour Viphanie,

    Bienvenue sur mon blog et merci de ta visite.

    je ne comprends pas pour ce que tu as écrit. Même pas de blog tu peux faire des commentaires. Tu n'inscris rien à la phrase blog c'est tout.

    À bientôt j'espère.

     

    8
    Jeudi 21 Février 2013 à 22:28

    Un bon classique qui me plait beaucoup. Prends soin de toi, bises Nadia

    7
    Jeudi 21 Février 2013 à 20:03

    Bonsoir Nadia J'espère qu'au moment où je laisse ce message tu vas bien. Je t'envoie des ondes positives. Continue à prendre soin de toi...A bientôt parmi nous

    Bises amicales

    6
    Jeudi 21 Février 2013 à 19:40

    Très connue cette fable à la très judicieuse morale, je te souhaite beaucoup de courage et que tout se passe bien, mes pensées s'envolent vers toi en ce jour  bisous !

    b-soiree.gif

    5
    Jeudi 21 Février 2013 à 17:39

    J espére que ton opération s est bien passée. Moi méme j étais à l hopital de Strasbourg hier et je dois y retourner dans un mois.

    Afectueuese pensées dans ces moments difficiles

    Latil

    4
    Jeudi 21 Février 2013 à 16:45

    bonjour Nadia j'espère que ça s'est bien passé  bonne continuation bisous

    3
    Jeudi 21 Février 2013 à 13:17

    bonjour Nadia !!
    il manque un logo de vote ??  deux maintenant-
    une belle fable à méditer pour certains !!
    amitiés-

    2
    Jeudi 21 Février 2013 à 11:22

     

    Pensées pour toi. Bises

     

    1
    Jeudi 21 Février 2013 à 09:22

    Mercipour les deux versions de cette fable Nadia. Bises et bon jeudi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :