• Le poids des habitudes.

     

    bleue.jpg

     

    Bonne journée.

     


    Le poids des habitudes
    ( texte à réflexion )


    ( L'autobiographie de la vie en cinq actes. )

    -1-
    Un jour je descendais la rue.
    Il y avait un trou profond dans le trottoir.
    Je suis tombée dedans.
    J'étais perdu... j'étais désespéré.
    Ce n'était pas de ma faute,
    il me fallut longtemps pour en sortir.

    barregrise1.gif

    -2-
    Un autre jour, je descendis la même rue.
    Il y avait un trou profond dans le trottoir.
    Je faisais semblant de ne pas le voir.
    Je tombai dedans à nouveau.
    J'ai eu mal à croire que j'étais au même endroit.
    Mais ce n'était pas de ma faute.
    Il m'a fallu encore longtemps pour en sortir.

    barregrise1.gif

    -3-
    Une fois encore, je descendis la même rue.
    Il y avait un trou profond dans le trottoir.
    Je le voyais bien,
    j'y retombai quand même... c'était devenu une habitude.
    J'avais les yeux ouverts,
    je savais où j'étais.
    Cette fois, j'admettais que c'était bien ma faute.
    Je ressortis immédiatement.

    barregrise1.gif

    -4-
    Plus tard, je descendis la même rue.
    Il y avait un trou dans le trottoir.
    Je le contournai.

    barregrise1.gif

    -5-
    Encore plus tard,
    j'empruntai une autre rue...

    barregrise1.gif

    Un individu finit par sortir d'une situation qui causait
    son malheur. Après de nombreuses tentatives, il y est enfin
    arrivé. Et si on décidait de poursuivre l'histoire... Qu'adviendrait-il
    de cet individu qui décide finalement de prendre une autre rue ?

    Notre connaissance de la vie et des situations de ce genre nous
    permet de prévoir la suite. Une période de transition commencera
    pour l'individu. Une période d'errance. Il aura de la difficulté à
    vivre, un doute quant à sa nouvelle voie, comme le sentiment de s'être
    égaré. Cependant, cette période est inévitable et nécessaire, car il pourra
    ainsi se retrouver et se réorienter.

    Et continuons le jeu... Si l'acteur était une personne du troisième âge...
    S'il devait, à cet âge avancé, apporter des changements majeurs
    à sa vie... Une question fondamentale se pose:
    a-t-on encore la capacité de changer de route quand on a atteint
    un certain âge ?
    Peut-on par exemple, adopter une autre manière de vivre ou
    trouver de nouveaux moyens de faire face aux difficultés
    de la vie ?

    Selon des recherches récentes, l'individu qui a adopté
    une certaine manière d'agir pendant les trois quarts de
    sa vie, la conserve durant sa vieillesse. Une marge de
    manoeuvre est encore possible, surtout si, dans le passé,
    on a montré qu'on est capable de souplesse.

    Il est donc possible d'adopter de nouveaux comportements
    qui assureront une vieillesse plus heureuse. Mais il faut s'attendre
    à une période d'errance. Quelle que soit la période où l'on trouve,
    la réorientation se fait à tâtons, voire dans une certaine peur de
    l'inconnu.


                                           Auteur: Jean Brunelle, Charlotte Plante

     

    Source avec autorisation; 

    Sérénité www.chezserenite.com

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

     

    retour à l'accueil

     

    « Photos de novembre.Enigme: 1- les jours de travail? + réponse. »

  • Commentaires

    15
    Mardi 13 Décembre 2011 à 18:25

    il faut savoir changer ses habitudes pour être plus heureux

    14
    Lundi 12 Décembre 2011 à 22:46

    peut-on alors parler d'intelligence au moment de ce changement de comportement ? Dans la dernière partie de sa vie, il doit être difficile de changer de voie.

    Comment vas-tu Nadia ? Les fêtes approchent. Tu as quelque chose de prévu ?

    Amitiés

    13
    Samedi 10 Décembre 2011 à 23:31

    Bonsoir Nadia-Vraie,

    Une théorie forte intéressante. J'espère que quand mon temps sera venu je serais capable moi aussi de changer de cap dans ma vie.

    Il nous est déjà arrivé à Catherine et à moi, de changer ainsi d'activités à la fin d'une période de lassitude, ou de nous séparer de personnes devenues transparantes à nos yeux à force de les voir.

    Bien sûr, au début, on se sent un peu perdu, mais la nature ayant horreur du vide, ce nouveau "temps libre" est très vite rempli par de nouvelles occupations.

    Bonne soirée... occupée,

    Bises.

    12
    Samedi 10 Décembre 2011 à 23:30

    Une réflexion très intéressante .Les personnes âgées ont des difficultés à modifier leurs habitudes et sont vite déstabilisées. Bonne soirée, bises Nadia

    11
    Samedi 10 Décembre 2011 à 19:41

    Il serait intéressant de considérer de manière positive cette période d'errance et de bien la vivre.

    Je te souhaite un bon week-end

    Bisous.

    10
    Samedi 10 Décembre 2011 à 18:27

      

    bonweekendslat.gif 

      Bonjour Nadia 

    Me voilà de retour en douceur... je ménage mes vieux os.

    Je te souhaite une bonne fin de journée et un bon week-end.

    Gros bisous.

    Marishka

    9
    Samedi 10 Décembre 2011 à 17:27

    bonjour Nadia           c'est bien vrai cette réflexion sur les habitudes , on a beau essayer de faire autrment , ça revient pratiquement sans que l'on s'en rende compte . l'habitude est uen seconde nature comme on dit souvent.            bonne journée   bisous

    8
    Samedi 10 Décembre 2011 à 14:31

     À méditer sérieusement!!!!!!!

    7
    Samedi 10 Décembre 2011 à 14:15

    Je trouve cela encourageant. Merci de donner de l'espoir.

    6
    Samedi 10 Décembre 2011 à 14:07

    Un texte vraiment très très beau à méditer. Merci

    5
    Samedi 10 Décembre 2011 à 11:19

    Je suis persuadée qu'il n'y a pas d'âge pour changer de route il suffit de le vouloir, pas facile mais on y arrive, j'y suis arrivé !

    bougie10.png

    Bon week end !

    4
    Samedi 10 Décembre 2011 à 09:28

    Cette réflexion est très intéressante. Bises et bon WE.

    3
    Samedi 10 Décembre 2011 à 08:46

    la vie nous apprend à réagir ! bon samedi

    2
    Samedi 10 Décembre 2011 à 07:24
     

    bonjour  NADIA

      

     

     

    BISOUS

     

     

     

        56MELDIX77    

     

     

        le Briard        Breton    Photo 014

     

    1
    Samedi 10 Décembre 2011 à 06:46

    Bonjour Nadia,

    Bien sûr que l'on peut changer nos habitudes. Je connais une dame qui a arrêté de fumer à plus de 70 ans! Il suffit de le vouloir très fort.

    Bon w-end, gros bisous, Mireille du Sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :