• Le loup et l'agneau.(Fable de Lafontaine)

     

     


     

     

     

     

    Jean de La Fontaine — Fables
    LIVRE PREMIER

    X.

    Le Loup & l’Agneau.



    LA raiſon du plus fort eſt toûjours la meilleure.
        Nous l’allons montrer tout à l’heure.
        Un Agneau ſe deſalteroit
        Dans le courant d’une onde pure.
    Un Loup ſurvient à jeun qui cherchoit avanture,
    Et que la faim en ces lieux attiroit.
    Qui te rend ſi hardi de troubler mon breuvage ?
        Dit cet animal plein de rage :
        Tu ſeras châtié de ta temerité.
    Sire, répond l’Agneau, que votre Majeſté
        Ne ſe mette pas en colere ;
        Mais plutoſt qu’elle conſidere
        Que je me vas deſalterant
            Dans le courant,
        Plus de vingt pas au-deſſous d’elle ;
    Et que par conſequent en aucune façon
        Je ne puis troubler ſa boiſſon.
    Tu la troubles, reprit cette beſte cruelle,
    Et je ſçai que de moy tu médis l’an paſſé.
    Comment l’aurois-je fait ſi je n’eſtois pas né ?
        Reprit l’Agneau, je tete encor ma mere,
        Si ce n’eſt toy, c’eſt donc ton frere :
    Je n’en ay point. C’eſt donc quelqu’un des tiens :
        Car vous ne m’épargnez guéres,
        Vous, vos bergers, & vos chiens.
    On me l’a dit : il faut que je me vange.
        Là-deſſus au fond des foreſts
        Le Loup l’emporte, & puis le mange,
        Sans autre forme de procés.

     
     
     
     
     

    Source:   http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

    Wikipédia

    ================================

    LE LOUP ET L'AGNEAU (*)

    La raison du plus fort est toujours la meilleure :
                Nous l'allons montrer tout à l'heure (1).
                Un Agneau se désaltérait
                Dans le courant d'une onde pure.
    Un Loup survient à jeun, qui cherchait aventure,
           Et que la faim en ces lieux attirait.
    Qui te rend si hardi (2) de troubler mon breuvage ?
                Dit cet animal plein de rage :
    Tu seras châtié de ta témérité.
    Sire, répond l'Agneau, que Votre Majesté
                Ne se mette pas en colère ;
                Mais plutôt qu'elle considère
                Que je me vas (3) désaltérant
                             Dans le courant,
                Plus de vingt pas au-dessous d'Elle ;
    Et que par conséquent, en aucune façon,
                Je ne puis troubler sa boisson.
    Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
    Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
    Comment l'aurais-je fait si (4) je n'étais pas né ?
           Reprit l'Agneau ; je tette encor ma mère
                Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
           Je n'en ai point. C'est donc quelqu'un des tiens :
                Car vous ne m'épargnez guère,
                Vous, vos Bergers et vos Chiens.
    On me l'a dit : il faut que je me venge."
               Là-dessus, au fond des forêts
                Le loup l'emporte et puis le mange,

                Sans autre forme de procès.     

     Source:  http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/fables.htm 

     

    Top Sites de "Faire un Blog"

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Related Posts with Thumbnails

     

    « Photos dans le froid de décembre.Monarque.(communauté "Photographe du dimanche") »

  • Commentaires

    12
    Lundi 14 Janvier 2013 à 22:27

    Axel a appris cette fable il y a un mois... toujours d'actualité, hélas!

    11
    Dimanche 13 Janvier 2013 à 00:18

    Bonsoir Nadia. Je viens de découvrir un commentaire sur le blog Photo de la nouvelle plateforme OB sur laquelle je me suis beaucoup amusée à découvrir les thmes. J'aimais bien cette nouvelle plateforme, j'y avais reconstruis "Ma Récréation". J'explique sur la page d'accueil d'Eklablog mes différentes migrations et pourquoi.

    MOn blog principal, celoui auquel je tiens plus que tout est celui sur TOULOUSE qui avait commencé sur "orange.fr" en 2006. Puis pour le bla bla au quotidien je suis sur Eklablog. Les autres sont spécifiques, réservés à une catégorie de thème pour chacun. Je n'y mets pas des articles au jour le jour .

    Je suis désolée de t'avoir fait perdre le fil. Je croyais avoir bien expliqué sur la Page d'Accueil et aussi donné la façon d'utiliser le blog par les liens. Relis tu verras..una autre s'est posé la question et a compris.

    Passe un bon WE Bisous à bientôt

    10
    Samedi 12 Janvier 2013 à 21:29

    Un classique qui fait plaisir à relire .La Fontaine savait peindre la société .Belle soirée, bises Nadia

    9
    kas
    Samedi 12 Janvier 2013 à 20:37

    moralité

    quand on est un agneau

    faut pas se promoner tout seul dans la forêt.

    8
    Samedi 12 Janvier 2013 à 18:17

    tjs aussi intéressant 

    7
    Samedi 12 Janvier 2013 à 12:53

    bonjour Nadia !!
    ce grand Monsieur doit avoir les oreilles qui sifflent - " dans sa tombe " on parle de lui si souvent- ces belles poésies immortelles-
    bon week-end- bisous !

    6
    Samedi 12 Janvier 2013 à 11:42

    neige.gif

    Bon week end, enneigé ici bisous !

     

    5
    Samedi 12 Janvier 2013 à 11:23

    Passe un bon week-end bisous

    4
    Samedi 12 Janvier 2013 à 11:22

    ça fait du bien de relire les classique

    besos

    tilk

    3
    Samedi 12 Janvier 2013 à 10:41

    Bonjour Nadia,

    ah les fables de lafontaine! Je les aime tant! souvenirs d'école, d'une gentille institutrice...

    Merci

    Bon week-end

    Martine

    2
    Samedi 12 Janvier 2013 à 10:27

    J'adore cette recit !!

    Bises Nadia

    1
    Samedi 12 Janvier 2013 à 09:52

    quel plaisir de revoir ces fables de La Fontaine bisous bon samedi MA

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :