• Le Lion et le Rat La colombe et la Fourmi. (Fables de lafontaine)

     

     


      

    Jean de La Fontaine — Fables

    LIVRE DEUXIÉME.
     
    XI.

    Le Lion & le Rat.

    XII.

    La Colombe & la Fourmy.


    Il faut autant qu’on peut obliger tout le monde.
    On a ſouvent beſoin d’un plus petit que ſoy. 
    De cette verité deux Fables feront foy,
        Tant la choſe en preuves abonde.
        Entre les pattes d’un Lion,
    Un Rat ſortit de terre aſſez à l’étourdie.
    Le Roy des animaux en cette occaſion
    Montra ce qu’il eſtoit, & luy donna la vie.
        Ce bienfait ne fut pas perdu.
        Quelqu'un auroit-il jamais crû
        Qu’un Lion d’un Rat eût affaire ?
    Cependant il avint qu’au ſortir des foreſts,
        Ce Lion fut pris dans des rets,
    Dont ſes rugiſſemens ne le pûrent défaire.
    Sire Rat accourut ; & fit tant par ſes dents,
    Qu’une maille rongée emporta tout l’ouvrage.
        Patience & longueur de temps
        Font plus que force ny que rage.

     
    L’autre exemple eſt tiré d’animaux plus petits.
    Le long d’un clair ruiſſeau beuvoit une Colombe :
    Quand ſur l’eau ſe panchant une Fourmy y tombe.
    Et dans cet Ocean l’on euſt vû la Fourmy
    S’efforcer, mais en vain, de regagner la rive.
    La Colombe auſſi-toſt uſa de charité.
    Un brin d’herbe dans l’eau par elle eſtant jetté,
    Ce fut un promontoire où la Fourmy arrive.
        Elle ſe ſauve ; & là-deſſus
    Paſſe un certain Croquant qui marchoit les pieds nus.
    Ce Croquant par hazard avoit une arbaleſte. 
        Dés qu’il void l’Oiſeau de Venus
    Il le croit en ſon pot, & déja luy fait feſte.
    Tandis qu’à le tuer mon Villageois s’appreſte,
        La Fourmy le picque au talon.
        Le Vilain retourne la teſte.
    La Colombe l’entend, part, & tire de long.
    Le ſouper du Croquant avec elle s’envole :
        Point de Pigeon pour une obole. 

     
     
     

     

     
     
    LIVRE DEUXIÈME.
     
    Fables 11 et 12
     
    Le Lion et le Rat
     
    La colombe et la Fourmi.
     
    Il faut, autant qu'on peut, obliger tout le monde :
    On a souvent besoin d'un plus petit que soi.
    De cette vérité deux fables feront foi,
                  Tant la chose en preuves abonde.
                  Entre les pattes d'un Lion,
    Un Rat sortit de terre assez à l'étourdie.
    Le Roi des animaux, en cette occasion,
    Montra ce qu'il était, et lui donna la vie.
                  Ce bienfait ne fut pas perdu.
                  Quelqu'un aurait-il jamais cru
                  Qu'un Lion d'un Rat eût affaire (1)?
    Cependant il avint(2)qu'au sortir des forêts
                  Ce Lion fut pris dans des rets (3),
    Dont ses rugissements ne le purent défaire.
    Sire Rat accourut, et fit tant par ses dents
    Qu'une maille rongée emporta tout l'ouvrage.
                  Patience et longueur de temps
                  Font plus que force ni que rage.



    L'autre exemple est tiré d'Animaux plus petits.
    Le long d'un clair ruisseau buvait une Colombe,
    Quand sur l'eau se penchant une Fourmis y tombe ;
    Et dans cet océan l'on eût vu la Fourmis
    S'efforcer, mais en vain, de regagner la rive.
    La Colombe aussitôt usa de charité ;
    Un brin d'herbe dans l'eau par elle étant jeté,
    Ce fut un promontoire où la Fourmis arrive.
                  Elle se sauve ; et là-dessus
    Passe un certain Croquant (1) qui marchait les pieds nus.
    Ce Croquant par hasard avait une arbalète.
                  Dès qu'il voit l'Oiseau de Vénus (2),
    Il le croit en son pot, et déjà lui fait fête.
    Tandis qu'à le tuer mon villageois s'apprête,
                  La Fourmis le pique au talon.
    ..............Le Vilain retourne la tête.
    La Colombe l'entend, part, et tire de long (3).
    Le soupé du Croquant avec elle s'envole :
    ..............Point de Pigeon pour une obole (4)
     

     Source:http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/louplaid.htm 

    ====================
     

    Le Lion et le Rat  La colombe et la Fourmi. (Fables de lafontaine)

     
     
     
     
     
    « La photo du mois de mai. (Communauté"Le concours de la photo du mois)Instruments de musique conçus avec des déchets recyclés. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    10
    Vendredi 31 Mai 2013 à 07:58

    On relit ces fables avec toujours autant de plaisir! Biisous Nadia et bonne fin de semaine!

    9
    Jeudi 30 Mai 2013 à 22:46
    erato:0059:

    Une fable que j'aime beaucoup .Belle soirée Nadia

    8
    Jeudi 30 Mai 2013 à 15:15

    bien sympa notre Jeannot !

    7
    Jeudi 30 Mai 2013 à 13:38

    Bises Dani suit pas trop fable quoique certaine soit de vrais enseigenments...

    6
    Jeudi 30 Mai 2013 à 13:13

      n'ai pas encore vu de fourmis par ici....et heureusement ....!! merci pour  cela..
    suis une adepte des "histoires " ou autres  de fourmis....sans les aimer

    5
    Jeudi 30 Mai 2013 à 08:51

    J'ai adoré Nadia. Bises et bonne journée

    4
    flipperine Profil de flipperine
    Mercredi 29 Mai 2013 à 23:15

    tu es une véritable fan des fables

    3
    Mercredi 29 Mai 2013 à 18:07
    TititeParienne*

    Bonjour Nadia,

    J'aime beaucoup La Fontaine, à l'école c'était mon préféré !

    Bonne soirée, bises, Véronique.

    2
    Mercredi 29 Mai 2013 à 06:45

    IMPORTANT : Si une photo, diaporama ou autre appartenait à quelqu'un,veuillez m'avertir, je l'enlèverai immédiatement ou placerai votre nom ou lien si vous acceptez. J'ai plusieurs autorisations de toutes sortes. Je reçois aussi beaucoup de mes amis(es) Sincèrement. Nadia-vraie  En ce qui me concerne, tu prends ce que tu veux chez moi, je ne comprends même pas que certains s'offusquent de ça, au contrairepour moi ce serait un honneur que tu  trouves mes photos assez belles que pour être reprises !

    J'ai eu ce problème avec un gif, une personne m'a demandé de le retirer,elle y tenait beaucoup, pas bien compris en quoi je l'en privais mais bon .... 

    Bisous 

    Nicole 

    1
    Mercredi 29 Mai 2013 à 06:40

    Je ne suis pas très poésie, sauf en ce qui concerne La Fontaine, souvenirs d'école peut-être ? 

    Merci pour ton gentil commentaire chez moi, mais la photo dont tu parles,en fait ce n'est pas un cygne avec ses deux petits, mais une ouette d'Egypte ! Les cygnes n'auront pas de petits cette année, la femelle étant morte, le cygne reste seul avec le dernier petit de l'an passé,ce serait une femelle aussi,et je me demande si l'an prochain ....

    Bisous 

    Nicole 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :