• Le cygne et le cuisinier. (Fable de La Fontaine)

     

     

    Jean de La Fontaine  Fables

    Le Cigne & le Cuiſinier.

    Livre 3

    Fable 12

     

     Le Cigne & le Cuiſinier.

    Dans une ménagerie

    De volatiles remplie
    Vivoient le Cigne & l’Oiſon :
    Celuy-là deſtiné pour les regards du Maître, 
    Celuy-cy pour ſon gouſt ; l’un qui ſe piquoit d’eſtre
    Commenſal du jardin, l’autre de la maiſon.
    Des foſſez du Chaſteau faiſant leurs galeries,
    Tantoſt on les eût vûs coſte à coſte nager.
    Tantoſt courir ſur l’onde, & tantoſt ſe plonger,
    Sans pouvoir ſatisfaire à leurs vaines envies.
    Un jour le Cuiſinier ayant trop bû d’un coup,
    Prit pour Oiſon le Cigne ; & le tenant au cou,
    Il alloit l’égorger, puis le mettre en potage.
    L’oiſeau preſt à mourir, ſe plaint en ſon ramage.
        Le Cuiſinier fut fort ſurpris,
        Et vid bien qu’il s’eſtoit mépris. 
    Quoy ? je mettrois, dit-il, un tel chanteur en ſoupe ?
    Non, non, ne plaiſe aux Dieux que jamais ma main coupe
        La gorge à qui s’en ſert ſi bien.


    Ainſi dans les dangers qui nous ſuivent en croupe,
        Le doux parler ne nuit de rien.

     
     
    [139]
    [138]
    [137]
    [136]
    [135]
    [1====

    Source http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/cygncuis.htm

    ===================

     

     Le Berger et la mer. (Fable de La Fontaine)

     

    retour à l'accueil

     

    « Histoires: Un grand antiquaire... Quand Démosthène inspire...La nudité ..Rats démineurs. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    7
    Mardi 8 Mars 2016 à 21:56
    erato:

    Je ne connaissais pas cette fable.

    Belle soirée, bises Nadia

    6
    Mardi 8 Mars 2016 à 16:59

    Coucou Nadia

    Je ne la connaissais pas !

    Bisous du mardi

    Béa kimcat

    5
    Mardi 8 Mars 2016 à 14:58

    Bonjour Nadia,

    J'aimais bien la fontaine dans ma jeunesse, sauf qu'à l'école il fallait réciter quelques fables apprises par coeur. Mais là j'ai voulu comprendre ( à fond) la signification précise de sa morale et sa réelle provenance. Il y a un site qui l'explique bien.

    Bien sûr je suis d'accord avec la signification du chant du cygne, mais l'oie mâle aurait pu aussi s'en tirer en baratinant d'une voix suave le "cuifinier" un peu  "pompette". ( aviné ). D'ailleurs n'est-ce pas ce que font nos hommes politiques lorsqu'ils prennent la parole pour être réélus? oh

    Bonne journée.

     

    4
    Mardi 8 Mars 2016 à 14:24
    Bonjour Nadia,
    Ben je ne la connaissais pas celle la !
    Bonne journée, bises Véronique
    3
    Mardi 8 Mars 2016 à 10:44

    Bien ton article ,bon mardi bisous

     

    2
    Mardi 8 Mars 2016 à 07:31

    La fontaine j'aime beaucoup, j'ai même visité sa maison ce qui ma marqué le plus c'est un livre d'Esope

    a bientôt

    lyly

    1
    Mardi 8 Mars 2016 à 06:50

    bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :