• Le Chien à qui on a coupé les oreilles. (Fable de Lafontaine)

     

     

      

    Jean de La Fontaine — Fables

    Livre dixième
    VIII
    Le Chien à qui on a coupé les oreilles.
     
    publié dans la communauté"Réflexion sur divers thèmes" géré par nadia-vraie 
     
    Le Chien à qui on a coupé les oreilles.
     Qu’ay-je fait pour me voir ainſi

    Mutilé par mon propre maiſtre ?

     Le bel eſtat où me voicy !

    Devant les autres Chiens oſeray-je parêtre ?

     Ô Rois des animaux, ou plûtoſt leurs tyrans,

    Qui vous feroit choſes pareilles ?

    Ainſi crioit Mouflar jeune dogue ; & les gens

    Peu touchez de ſes cris douloureux & perçans,

    Venoient de luy couper ſans pitié les oreilles.

    Mouflar y croyoit perdre : il vit avec le temps

    Qu’il y gagnoit beaucoup ; car eſtant de nature

    À piller ſes pareils, mainte meſaventure

    L’auroit fait retourner chez luy

    Avec cette partie en cent lieux alterée ;

    Chien hargneux a toûjours l’oreille déchirée.

    Le moins qu’on peut laiſſer de priſe aux dents d’autruy 

     C’eſt le mieux. Quand on n’a qu’un endroit à défendre,

    On le munit de peur d’eſclandre :

    Témoin maiſtre Mouflar armé d’un gorgerin ;

    Du reſte ayant d’oreille autant que ſur ma main,

    Un loup n’euſt ſceu par où le prendre.

     

     ================
     

    JEAN DE LA FONTAINE

    Livre X, fable8

    LE CHIEN A QUI ON A COUPÉ LES OREILLES


                   Qu'ai-je fait, pour me voir ainsi 

                   Mutilé par mon propre maître ?

                 Le bel état où me voici !

    Devant les autres chiens oserai-je paraître ? 

    Ô rois des animaux, ou plutôt leurs tyrans,

                   Qui vous ferait choses pareilles ?  

    Ainsi criait Mouflar, jeune Dogue ; et les gens,

    Peu touchés de ses cris douloureux et perçants, 

    Venaient de lui couper sans pitié les oreilles.

    Mouflar y croyait perdre : il vit avec le temps

    Qu'il y gagnait beaucoup ; car étant de nature

    A piller (1) ses pareils, mainte mésaventure

                   L'aurait fait retourner chez lui

    Avec cette partie en cent lieux altérée ;

    Chien hargneux a toujours l'oreille déchirée.

    Le moins  qu'on peut laisser de prise aux dents d'autrui 

    C'est le mieux. Quand on n'a qu'un endroit à défendre, 

                   On le munit, (2) de peur d'esclandre : (3)

    Témoin maître Mouflar armé d'un gorgerin, 

    Du reste ayant d'oreille autant que sur ma main ;

                   Un Loup n'eût su par où le prendre.

     

     
      ===================
     
     
    « Ponts. Communauté"Entre ombre et lumière)Oiseau en décoration. (Parenthèse inanimée) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    16
    Samedi 22 Février 2014 à 16:20

    Une fable que je ne connaissais pas , je ne les ai pas toutes lues les fables de La Fontaine loin s'en faut !  Je te souhaite un bon week end Nadia , bisous et a bientot ! 

    15
    Jeudi 20 Février 2014 à 22:27
    Joseph Guégan

    Merci pour cette fable que je découvre.

    14
    Jeudi 20 Février 2014 à 11:23

    inadmissible de faire souffrir une bête

    13
    Jeudi 20 Février 2014 à 10:31

    bisous

    12
    Jeudi 20 Février 2014 à 04:00

    Bonjour  NADIA

    terrible et ecoeurant

    pour ce chien

    et bien mauvaise nouvelle

    la pluie est de retour depuis hier soir

    le plaisir n'aura duré

    qu'un peu plus de quatre jours

    un bon gout d'avant printemps

    espérons que ce ne sera 

    qu'un aléas limité

    bonne journée

    Bisous  Amitiés

    J-G-R-C-

    -- 27

    11
    Jeudi 20 Février 2014 à 00:40

    Hello Nadia..oserais-je dire que je ne connaissais pas cette fable..ou alors je ne m'en rappellai plus..C'ets bien! grâce à toi j'ai comblé une lacune..Grand merci..Bisous bretonnants

    10
    Mercredi 19 Février 2014 à 22:11
    erato:

    Autrefois, on coupait systématiquement les oreilles de certaines races de chiens.Maintenant , c'est interdit.

    J'aime la chute de cette fable , laisser le moins de prise possible à l'ennemi!!

    Belle soirée, bises Nadia

    9
    Mercredi 19 Février 2014 à 20:08

    je n'ai jamais dit que je n'aimais pas ! mais je trouve étonnant autant de fables que l'on ne connait pas ! bisous

    8
    Mercredi 19 Février 2014 à 20:06
    LADY MARIANNE

    jamais lu cette fable ! incroyable d'attendre mon âge pour la lire !!
    merci Nadia !! bises!

    7
    Mercredi 19 Février 2014 à 17:53

    c'est dingue ces textes que tu nous proposes, on ne les connait pas ! bonne journée

    6
    Mercredi 19 Février 2014 à 14:00

    Je pense que c'est la première fois que je lis cette fable

    Même son titre ne me disait rien

    5
    Mercredi 19 Février 2014 à 08:53

    bonjour Nadia je ne me souviens pas du tout de cette fable pauvre toutou quand même bisous MA

    4
    Mercredi 19 Février 2014 à 08:40

    pauvre chien  ..bonne journée bisous

    3
    Mercredi 19 Février 2014 à 08:39

    j'ai vu une émission ou on a plu le droit de couper ni oreille ni queue aux chien il nous ont montré un caniche acec une longue queue magnifique et d'autre chien avec oreilles et queue surprenant

    a bientôt

    lyly

    ps: je ne connaissais pas cette fable de la fontaine, et là je me suis dit mais cela ne date pas d'aujourd'hui la coupe des oreilles?

    2
    Mercredi 19 Février 2014 à 07:29

    Bonjour Nadia,

    C'est marrant je ne me souviens pas de cette fable ! 

    Je ne sais pas si je te l'ai dit, mais j'adore ton bandeau !

    Passe une bonne journée, bises, Véronique

    1
    Mercredi 19 Février 2014 à 06:13

    Hello Nadia

    Avant , on pouvait couper les oreilles en pointe aux chiots de race Yorschire, Pincher, ou jack Russel , mais , maintenant on a plus le droit ...

    Bizz

    Pat

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :