• Le charlatan. (fable de Lafontaine)

      

    Jean de La Fontaine — Fables

    Livre sixième
    XIX.
    Le Charlatan.
     
    publié dans la communauté"Réflexion sur divers thèmes" géré par nadia-vraie 
     



    Le Charlatan.


    Le monde n’a jamais manqué de Charlatans.
    Cette ſcience de tout temps
    Fut en Profeſſeurs très fertile.
    Tantoſt l’un en Theatre affronte l’Acheron :

     

    Et l’autre affiche par la Ville
    Qu’il eſt un Paſſe-Ciceron.
    Un des derniers ſe vantoit d’eſtre
    En Eloquence ſi grand Maiſtre,
    Qu’il rendroit diſert un badaut,
    Un manant, un ruſtre, un lourdaut,
    Ouy, Meſſieurs, un lourdaut, un Animal, un Aſne :
    Que l’on ameine un Aſne, un Aſne renforcé,
    Je le rendray Maiſtre paſſé ;
    Et veux qu’il porte la ſoutane.
    Le Prince ſceut la choſe, il manda le Rheteur.
    J’ay, dit-il, dans mon écurie
    Un fort beau Rouſſin d’Arcadie :
    J’en voudrois faire un Orateur.
    Sire, vous pouvez tout, reprit d’abord nôtre homme.

     

    On luy donna certaine ſomme.
    Il devoit au bout de dix ans
    Mettre ſon Aſne ſur les bancs :
    Sinon, il conſentoit d’eſtre en place publique
    Guindé, la hard au col, étranglé court & net,
    Ayant au dos ſa Rhetorique,
    Et les oreilles d’un Baudet.
    Quelqu’un des Courtiſans luy dit qu’à la potence
    Il vouloit l’aller voir ; & que pour un pendu
    Il auroit bonne grace, & beaucoup de preſtance :
    Surtout qu’il ſe ſouvinſt de faire à l’aſſiſtance
    Un diſcours où ſon art fut au long étendu ;
    Un diſcours pathetique, & dont le formulaire

     

    Serviſt à certains Cicerons
    Vulgairement nommez larrons.
    L’autre reprit : Avant l’affaire
    Le Roy, l’Aſne ou moy nous mourrons.

    Il avoit raiſon. C’eſt folie
    De compter ſur dix ans de vie.
    Soyons bien beuvans, bien mangeans,
    Nous devons à la mort de trois l’un en dix ans.

     

    ==============

     

      retour à l'accueil

     

     

    « Un soldat a trouvé pendant son service militaire, un petit écureuil presque mourant... Photo de la semaine, tronc d'arbre enneigé. (Communauté d'Amartia) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    11
    Samedi 8 Février 2014 à 12:13

    et c'est qu'il y en a beaucoup des charlatans à nous de ne pas se laisser prendre

    10
    Vendredi 7 Février 2014 à 21:30
    erato:

    J'aime beaucoup la fin!! Belle soirée, bises Nadia

    9
    Vendredi 7 Février 2014 à 21:03

    Coucou

    je ne connaissais pas

    biz

    8
    Vendredi 7 Février 2014 à 16:29

    je ne connaissais pas ce texte ! bon week end

    7
    Vendredi 7 Février 2014 à 15:39

    Bonjour Nadia,

    La Fontaine n'est pas passé de mode, la preuve, sa poésie est toujours d'actualité, les charlatans il y en a toujours autant !

    Passe une bonne journée, bisous, Véronique

    6
    Vendredi 7 Février 2014 à 12:56

    Coucou. Je ne connaissais pas cette fable.  Bisous

    5
    Mary de Bx
    Vendredi 7 Février 2014 à 10:52

    Les 2 versions :) je ne connaissais pas cette fable il faut dire qu'il y en a tellement. Bonne journée Nadia. Mary

    4
    Vendredi 7 Février 2014 à 10:00

    Bien ton article bonne journée bisous

    3
    Vendredi 7 Février 2014 à 08:37
    Claudine/canelle

    J'adore ta série !!!

    Merci Nadia 

    Bises

    2
    Vendredi 7 Février 2014 à 07:54

    la fontaine j'ai visité sa maison il y a longtemps mais ce fut un vrai plaisir

    a bientôt

    lyly

    1
    Vendredi 7 Février 2014 à 06:47

    un pari risqué

    mais 10 ans de revenu assuré

    hé... pas si bête

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :