• La martre








    La martre

    est active durant environ 16 heures par jour au printemps et en été 

    est une grimpeuse agile, mais elle attrape presque toutes ses proies au sol 

    fait preuve d’une curiosité, d’une férocité et d’une instantanéité des réflexes caractéristiques de la famille des belettes 

    porte une fourrure qui se vend généralement à prix fort sous le nom de zibeline du Canada ou d’Amérique

    Description

    La martre (Martes americana) est un petit carnassier appartenant à la famille de la belette, les mustélidés. Elle est à peu près de la taille d’un petit chat domestique, mais a les pattes plus courtes, le corps plus mince, la queue fournie et le museau pointu. La couleur du pelage va du chamois clair au brun foncé presque noir. En hiver, sa belle fourrure prend une teinte brun foncé, et sa gorge se marque d’une tache orange lustrée. Son pelage d’été est plus pâle et beaucoup moins épais. Les mâles pèsent environ 1 000 g, et les femelles, 650 g.

    La famille des mustélidés inclut plusieurs autres membres plus connus comme l’hermine, la mouffette et le vison. La martre nous serait venue d’Asie, il y a environ 60 000 ans. Il en existe plusieurs espèces partout au monde, la plus célèbre étant probablement la zibeline de Russie, réputée pour sa fourrure somptueuse.

    Signes et sons

    En hiver, la pousse d’une fourrure plantaire fait que la martre ne laisse pas de trace de doigts dans ses empreintes. Celles-ci font environ 3,7 cm de long et forment deux ovales qui se chevauchent d’environ un tiers, l’animal posant ses pattes arrière à l’endroit où il avait posé ses pattes avant. Cette démarche bondissante étant commune aux mustélidés, il faut une certaine pratique pour distinguer les empreintes des diverses espèces.

     « La martre», consulté le 24 août 2008], © Faune et flore du pays (www.ffdp.ca). Utilisé avec permission. 

      suite:    http://www.hww.ca/hww2_f.asp?pid=1&cid=8&id=92 

    « Pourquoi les chauve-souris ne volent-elles pas quand il pleut ?Fête Nationale: La Slovaquie le 29 Août »

  • Commentaires

    28
    Dimanche 19 Juin 2011 à 23:36

    je decouvre ton blog au fil du temps et... j'me fait bien plaisir...

    merci Nadia, amitiés...

    27
    Vendredi 29 Août 2008 à 04:00
    non tu es beaucoup trop cher beaucoup bon vendredi bise qing et rene
    26
    Jeudi 28 Août 2008 à 23:28
    Hello! Surprise pour toi sur mon blog là: http://chroniques-de-malou.over-blog.com/article-22317624.html
    Bises
    Malou
    25
    Jeudi 28 Août 2008 à 23:18
    Pour voir mon village 'Marignier' sur une carte Nadia,  il faut que tu regardes entre Bonneville et Cluses. c'est à une cinquantaine de kms de Chamonix. je suis perdue moi en ce moment, c'est quand que tu viens en France ?
    plein de très gros bisous
    chantal
    24
    Jeudi 28 Août 2008 à 22:59
    C'est mignon ça :D
    23
    Jeudi 28 Août 2008 à 22:36
    Pour moi, elles sont toutes mignonnes....

    Bonne après-midi et biz 
    22
    Jeudi 28 Août 2008 à 22:31
    Un joli petit animal, mais il ne faut mieux ne pas l'avoir dans son poulailler.. j'ai encore appris qq chose car je ne savais pas qu'elle ne laissait pas de traces l'hiver.. merci à toi ma chère Nadia.
    je te fais plein de bisous
    chantal
    21
    Jeudi 28 Août 2008 à 21:36
    Instructif. J'ai appris quelque chose
    20
    Jeudi 28 Août 2008 à 21:28
    salut
    merci de nous faire connaitre cet animal
    bonne soirée
    19
    Jeudi 28 Août 2008 à 21:08
    coucou nadia
    une bien jolie bête que je préfère voir gambader que de finir en manteau
    bisou
    béa k
    18
    Jeudi 28 Août 2008 à 20:58
    AAAAHHHHHHH  PITIé , JE N'AIME PAS CES ANIMAUX...TU SAIS POURQUOI?
    CAR C'EST LE PIRE ENNEMI DES éCUREUILS

    GHFDSHBHVBSDKV   LOL

    GROS BISOUS ET DOUCE SOIREE OU QUE TU SOIS

    TU AS VU LE BLOG ESSAIS, J'ARRIVLE PAS à REMETRE COMME AVANT.
    17
    Jeudi 28 Août 2008 à 20:52
    La Bataille de la Ratapignata (sur le site de la ville de nice)


    La Ratapignata : expression d’une pensée sauvage.

    En 1875, l'apparition sur le corso niçois de la place de la Préfecture et du Cours Saleya, du fameux char de la RATAPIGNATA (Chauve-Souris), et les conséquences que cela entraîna dans l'évolution du Carnaval, fit voler en éclat, le « ron-ron » allégorique et un peu niais, vers lequel s'orientait la fête carnavalesque.

    L'utilisation de la
    langue niçoise, de l’inversion et du symbole, par les réalisateurs du char de la Ratapignata, leur permet d'affirmer l'existence d'une communauté niçoise, positive et plus subtile que ne laissaient supposer les images parfois dévalorisantes que les membres de la "colonie hivernante" écrivaient à leur sujet, ou bien certains rapports de fonctionnaires français qualifiant de "sous-développées" les populations du pays niçois.

    La Ratapignata, "souris pourvue d'ailes", est une représentation (inversée) de l'
    Aigle , symbole héraldique de Nice. Elle fait aussi partie du bestiaire carnavalesque, comme l'Ours, animal-clé dans cet univers symbolique. Comme lui, elle hiverne et se réveille au printemps. Animal psychopompe, elle est un médiateur entre le monde des ténèbres et celui de la lumière. Elle ouvre la voie de la connaissance, de l'initiation et de la sagesse, même si l'on doit s'enfoncer dans les ténèbres pour y parvenir.

    Car effectivement, selon les cultures et les traditions, la chauve-souris, "impératrice" monde des Ténèbres, est plutôt "chargée", de valeurs négatives, "diaboliques", et apparemment elle semble "exorcisée" de tout pouvoir maléfique, dans le carnaval mais aussi la culture niçoise.

    N'oublions pas que le "grand chantre" du pays niçois, Menica Rondelly, auteur de l'hymne Nissa la Bella, avait créé par la suite, la RATAPIGNATA, (journal entièrement rédigé en niçois), et que la chauve-souris, est devenue l'un des plus forts symboles de l'identité culturelle du Niçois.

    L'impact de ce char, sur le corso, était d'une grande
    force : n'était-ce point là, une manière d'endosser, au premier abord, l'aspect "inquiétant", ténébreux, laid de la chauve-souris, et de le transformer en symbole de sagesse, perspicacité, intelligence.

    Elle représentait une manière à la fois subtile et "grotesque" de la part des autochtones de faire front aux critiques, au
    sentiment de supériorité des "étrangers" vis-à-vis de la culture niçoise populaire.

    Elle devenait le totem des Niçois, et l'affirmation d'une identité " sauvage ".

    chut !! je suis parti ..............;
    16
    Jeudi 28 Août 2008 à 20:41
    Bonjours et oui je viens du québec au Saguenay lac-st-jean...arrondissement jonquière.

    A++++
    lili
    15
    Jeudi 28 Août 2008 à 20:08
    que j'aime tes billets sur la faune et pas n'importe laquelle. Je t'embrasse un peu vite, pardon mais en ce moment surbookée (pardon débordée... sourire). Mille becs salins. Malou
    14
    Jeudi 28 Août 2008 à 18:23
    un très bel animal, attention aux morsures!! mais on ne doit pas pouvoir les approcher ?
    amicalement vivi26
    13
    Jeudi 28 Août 2008 à 17:03
    et en plus , elle est toute jolie
    Hebergement gratuit d image et photo Biz sous la pluie... Fichier hébergé par Archive-Host.com
    12
    Jeudi 28 Août 2008 à 16:43
    Moi je connaissais l'animal par maman qui avait un col de martre...je suis contre les fourrures mais...c'était ma maman qui les portait..alors...
    tu as une excellent idée de publier ces articles sur la faune..ça rafraichit les esprits et c'est toujours très intéressant..
    Bises de l'Italie
    11
    Clo
    Jeudi 28 Août 2008 à 15:50
    Coucou Nadia,
    Chez moi, c' est sa cousine la fouine qui était venue faire des blagues. Ce sont vraiment de jolies bestioles!!!
    Bises et à bientôt :)
    10
    Jeudi 28 Août 2008 à 13:24

    Ravie de ton article!
    La MARTRE est un animal dont on parle très peu en général, sauf chez les fourreurs, je suppose...
    Mes parents m'en parlait quand j'étais petite.
    Combien de Martre faut-il pour faire un manteau? Savais-tu que la fourrure de Martre est encore très recherchée en Russie?
    voir http://ecologie.nature.free.fr/

    Très très intéressant. Bises Nadia

    9
    Jeudi 28 Août 2008 à 11:54
    je ne connaissais pas ce petit animal
    me voila maintenant fort renseignée
    intéressant
    grosses bises Nadia / IRIS
    8
    Jeudi 28 Août 2008 à 10:28
    Intéressant, nous apprenons tellement de nouvelles choses
    en te lisant, merci, bonne journée
    7
    Jeudi 28 Août 2008 à 09:36
    Adorable petite bête ! J'aimerai en avoir une dans mon jardin ! non je rigole, car j'ai beaucoup d'oiseaux et de lapins qui viennent se servir dans le potager, alors, elle n'aurait peut-être pas loin à aller pour chercher son petit déjeuner !
    Bonne journée. Bises.
    6
    Jeudi 28 Août 2008 à 09:26
    Je ne connaissais pas cet animal, merci pour la découverte.
    5
    Jeudi 28 Août 2008 à 08:20


    Bisous ensoleillés et musicaux d'Annecy !!! christel

    nb: aujurd'hui c'est le deuxième anniversaire du barruec' blog ! http://toutsurbarrueco.over-blog.com

    4
    Jeudi 28 Août 2008 à 07:23
    J'en ai jamais vu... Peut-être un jour...
    3
    Jeudi 28 Août 2008 à 06:32
    coucou quand on l'a voit on ne dirait pas qu'elle est féoce
    Bisous et bon jeudi
    2
    Jeudi 28 Août 2008 à 06:31
    Je n'en ai jamais vu en vrai.... Merci pour cet article. Bises
    1
    Jeudi 28 Août 2008 à 06:06
    ça ne se fait plus j'espère les manteaux en vrai fourrure....
    bonne journée
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :