• L'Homme et son image. (Fable de Lafontaine)

     

     


     

     

    Jean de lafontaine

      1er livre


     

    L’homme, & ſon Image.

    Un homme qui s’aimoit ſans avoir de rivaux,
    Paſſoit dans ſon eſprit pour le plus beau du monde.
    Il accuſoit toûjours les miroirs d’eſtre faux,
    Vivant plus que content dans ſon erreur profonde.
    Afin de le guérir, le ſort officieux
        Preſentoit par tout à ſes yeux
    Les Conſeillers muets dont ſe ſervent nos Dames ;
    Miroirs dans les logis, miroirs chez les Marchands,
        Miroirs aux poches des galands,
        Miroirs aux ceintures des femmes.
    Que fait noſtre Narciſſe ? Il ſe va confiner
    Aux lieux les plus cachez qu’il peut s’imaginer,
    N’oſant plus des miroirs éprouver l’avanture :
    Mais un canal formé par une ſource pure
        Se trouve en ces lieux écartez.
    Il s’y void, il ſe fâche ; & ſes yeux irritez
    Penſent appercevoir une chimere vaine.
    Il fait tout ce qu’il peut pour éviter cette eau.
        Mais quoy, le canal eſt ſi beau,
        Qu’il ne le quitte qu’avec peine.
        On voit bien où je veux venir.
    Je parle à tous ; et cette erreur extrême
    Eſt un mal que chacun ſe plaiſt d’entretenir.
    Noſtre ame c’eſt cet Homme amoureux de luy-meſme.
    Tant de Miroirs ce ſont les ſottiſes d’autruy ;
    Miroirs de nos défauts les Peintres legitimes.
        Et quant au Canal, c’eſt celuy
    Que chacun ſçait, le Livre des Maximes.

    Fables de La Fontaine : Barbin & Thierry | Georges Couton 

    ==============================

     

     

    Jean de lafontaine

      1er livre

     

     

    L'Homme et son image.

     Un homme qui s'aimait sans avoir de rivaux 

    Passait dans son esprit pour le plus beau du monde. 
    Il accusait toujours les miroirs d'être faux, 
    Vivant plus que content dans son erreur profonde. 
    Afin de le guérir, le sort officieux 
    Présentait partout à ses yeux 
    Les Conseillers muets* dont se servent nos Dames : 
    Miroirs dans les logis, miroirs chez les Marchands, 
    Miroirs aux poches des galands, 
    Miroirs aux ceintures des femmes. 
    Que fait notre Narcisse* ? Il va se confiner 
    Aux lieux les plus cachés qu'il peut s'imaginer 
    N'osant plus des miroirs éprouver l'aventure. 
    Mais un canal, formé par une source pure, 
    Se trouve en ces lieux écartés ; 
    Il s'y voit ; il se fâche ; et ses yeux irrités 
    Pensent apercevoir une chimère vaine. 
    Il fait tout ce qu'il peut pour éviter cette eau ; 
    Mais quoi, le canal est si beau 
    Qu'il ne le quitte qu'avec peine. 
    On voit bien où je veux venir. 
    Je parle à tous ; et cette erreur extrême 
    Est un mal que chacun se plaît d'entretenir. 
    Notre âme, c'est cet Homme amoureux de lui-même ; 
    Tant de Miroirs, ce sont les sottises d'autrui, 
    Miroirs, de nos défauts les Peintres légitimes ; 
    Et quant au Canal, c'est celui 
    Que chacun sait, le Livre des Maximes

    ============================

     

    Top Sites de "Faire un Blog"

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Related Posts with Thumbnails

    « Mots au pluriel.(1)...(Apprendre en s'amusant)La gare de Limoges et de Lyon.(les plus belles gares de France)(4) »

  • Commentaires

    10
    Samedi 11 Février 2012 à 10:49

    et une de plus que je connais pas

    9
    Mercredi 8 Février 2012 à 23:41

    Je ne pense pas connaitre cette fable.Bisous Nadia

    8
    Mercredi 8 Février 2012 à 22:01

    Bonsoir Nadia-Vraie,

    Merci pour ce parralèle entre le texte en vieux François et celui écrit en Français moderne.

    Bonne soirée... comparée,

    Bises.

    7
    Mercredi 8 Février 2012 à 21:05

    voilà !! après cette bonne fable j'ai voté partout !!!
    bisoussss  !!!

    6
    Mercredi 8 Février 2012 à 14:47

    Bonne journée à toi. Bisous

    5
    Mercredi 8 Février 2012 à 12:16

    Kikou ma chère Nadia, que voilà un homme que j'aime et je ne me lasse pas de ces fables.

    Je t'envoie tout plein de bisous frigorifiés de l'aude..

    chatou

    4
    Mercredi 8 Février 2012 à 11:23

    enfant a l'ecole on apprenait les fables de La fontaine, maintenant ce n'est pas sur et c'est dommage

    bisous geles nadia

    3
    Mercredi 8 Février 2012 à 10:01

    Bonne journée.

    2
    Mercredi 8 Février 2012 à 07:43

    Coucou Nadia

    Tres belle journée de soleil annoncé à la méteo aujourd'hui avec un petit douze degré. Bon ! ca reste supportable , mais vivement l'été ! hi hi hi

    Allez ! bientot l'hiver est fini et on fait la fete ....

    bisous

    pat

    1
    Mercredi 8 Février 2012 à 06:18

    Il n'y a pas à dire, j'aime ces version en vieux "françois". Bises et bon mercredi Nadia

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :