• L'Éducation.(fable de Lafontaine)

     



     

     

     

    Jean de Lafontaine

     

    L’Éducation

    Livre V111, fable 24

     

    Laridon & Ceſar, freres dont l’origine

     Venoit de chiens fameux, beaux, bien faits & hardis,

     À deux maiſtres divers échûs au temps jadis,

     Hantoient, l’un les foreſts, & l’autre la cuiſine.

     Ils avoient eu d’abord chacun un autre nom :

     Mais la diverſe nourriture

     Fortifiant en l’un cette heureuſe nature,

     En l’autre l’alterant, un certain marmiton

     Nomma celuy-cy Laridon :

    Son frere ayant couru mainte haute avanture,

    Mis maint Cerf aux abois, maint Sanglier abatu,

    Fut le premier Ceſar que la gent chienne ait eu.

    On eut ſoin d’empeſcher qu’une indigne maiſtreſſe

    Ne fiſt en ſes enfans dégenerer ſon ſang :

    Laridon negligé témoignoit ſa tendreſſe

    À l’objet le premier paſſant.

    Il peupla tout de ſon engeance :

    Tourne-broches par luy rendus communs en France

    Y font un corps à part, gens fuyans les hazards,

    Peuple antipode des Ceſars.

    On ne ſuit pas toujours ſes ayeux ny ſon pere :

    Le peu de ſoin, le temps, tout fait qu’on dégenere :

    Faute de cultiver la nature & ſes dons,

    Ô combien de Ceſars deviendront Laridons !

    Fables de La Fontaine : Barbin & Thierry | Georges Couton

    Source : http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr

     

     


    L’ÉDUCATION,

    Livre V111, fable 24


    Laridon (1) et César, frères dont l'origine

    Venait de chiens fameux, beaux, bien faits et hardis,
    A deux maîtres divers échus au temps jadis,
    Hantaient l'un les forêts, et l'autre la cuisine.
    Ils avaient eu d'abord chacun un autre nom ;
                   Mais la diverse nourriture
    Fortifiant en l'un cette heureuse nature,
    En l'autre l'altérant, un certain marmiton
                   Nomma celui-ci Laridon :
    Son frère, ayant couru mainte haute aventure,
    Mis maint Cerf aux abois, maint Sanglier abattu,
    Fut le premier César que la gent chienne ait eu.
    On eut soin d'empêcher qu'une indigne maîtresse
    Ne fît en ses enfants dégénérer son sang :
    Laridon négligé témoignait sa tendresse
                   À l'objet le premier passant.
                   Il peupla tout de son engeance :
    Tournebroches (2) par lui rendus communs en France
    Y font un corps à part, gens fuyants les hasards,
                   Peuple antipode des Césars.
    On ne suit pas (3) toujours ses aïeux ni son père :
    Le peu de soin, le temps, tout fait qu'on dégénère :
    Faute de cultiver la nature et ses dons,
    Ô combien de Césars deviendront Laridons !





















    Source : http://www.la-fontaine-ch-thierry.net

    =======================


    Top Sites de "Faire un Blog" 
    Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

     

    « Le rat musqué.Expressions illustrées avec ses origines.(13) »

  • Commentaires

    7
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 13:25

    week-end3.gif

    Gros bisous !

     

    6
    Jeudi 5 Juillet 2012 à 22:54

    Dans la vie, il faut choisir, ou étre pauvre et indépendant ou avoir des revenus et vivre constament sous la botte d un chef.Moi j ai choisis la seconde solution, car j ai eu le choix, mais actuellement certains sont pauvres et inépendants sans le vouloir, car la société me lui en a pas laissé le choix.

    Bonne soirée Nadia

    Latil

    5
    Jeudi 5 Juillet 2012 à 21:02

    encore une belle fable !!
    quel génie ce Lafontaine !!

    4
    Jeudi 5 Juillet 2012 à 19:54

    Passes une bonne soirée Nadia bisous !

    a_demain.gif

    3
    Jeudi 5 Juillet 2012 à 19:05

    wouaihhhhh!!!! je suis parvenue à sortir la voiture du garage!!!!! bizzzzz vivi26

    2
    Jeudi 5 Juillet 2012 à 09:18

    j'aime beaucoup jean de la Fontaine j'ai son livre de fables alors merci nadia bonne journée et bisous MA

    1
    Jeudi 5 Juillet 2012 à 09:00

    passe une bonne journée bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :