• L'ASTROLOGUE QUI SE LAISSE TOMBER DANS UN PUITS. (Fable de Lafontaine)

     


      

    Jean de La Fontaine — Fables

    publié dans la communauté "Réflexion sur divers thèmes"  géré par nadia-vraie

     

    Livre deuxième

    XIII.

    L’Aſtrologue qui ſe laiſſe tomber dans un puits.


    Un Aſtrologue un jour ſe laiſſa choir
    Au fonds d’un puits. On luy dit : Pauvre beſte,
    Tandis qu’à peine à tes pieds tu peux voir, 
        Penſes-tu lire au deſſus de ta teſte ?

    Cette avanture en ſoy, ſans aller plus avant,
    Peut ſervir de leçon à la pluſpart des hommes.
    Parmi ce que de gens ſur la terre nous ſommes,
        Il en eſt peu qui fort ſouvent
        Ne ſe plaiſent d’entendre dire,
    Qu’au Livre du Deſtin les mortels peuvent lire.
    Mais ce Livre qu’Homere & les ſiens ont chanté,
    Qu’est-ce que le hazard parmi l’Antiquité ?
        Et parmi nous la Providence ?
        Or du hazard il n’eſt point de ſcience.
        S’il en eſtoit, on auroit tort
    De l’appeller hazard, ni fortune, ni ſort,
        Toutes choſes tres-incertaines.
        Quant aux volontez ſouveraines 
    De celuy qui fait tout, & rien qu’avec deſſein,
    Qui les ſçait que luy ſeul ? comment lire en ſon ſein ?
    Auroit-il imprimé ſur le front des étoiles
    Ce que la nuit des temps enferme dans ſes voiles ?
    A quelle utilité, pour exercer l’eſprit
    De ceux qui de la Sphere & du Globe ont écrit ?
    Pour nous faire éviter des maux inévitables ?
    Nous rendre dans les biens de plaiſirs incapables ?
    Et cauſant du dégouſt pour ces biens prévenus,
    Les convertir en maux devant qu’ils ſoient venus ?
    C’eſt erreur, ou plutoſt c’eſt crime de le croire. 
    Le Firmament ſe meut ; les Aſtres font leur cours ;
        Le Soleil nous luit tous les jours ;
    Tous les jours ſa clarté ſuccede à l’ombre noire ;
    Sans que nous en puiſſions autre choſe inferer
    Que la neceſſité de luire & d’éclairer,
    D’amener les ſaiſons, de meurir les ſemences,
    De verſer ſur les corps certaines influences.
    Du reſte, en quoy répond au ſort toujours divers
    Ce train toujours égal dont marche l’Univers ?
        Charlatans, faiſeurs d’horoſcope,
    Quittez les Cours des Princes de l’Europe.
    Emmenez avec vous les ſouffleurs tout d’un temps.
    Vous ne meritez pas plus de foy que ces gens. 
    Je m’emporte un peu trop ; revenons à l’hiſtoire
    De ce Speculateur, qui fut contraint de boire.
    Outre la vanité de ſon art menſonger,
    C’eſt l’image de ceux qui baillent aux chimeres,
        Cependant qu’ils ſont en danger,
        Soit pour eux, ſoit pour leurs affaires.

     

    Source: http://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Astrologue_qui_se_laisse_tomber_dans_un_puits 

    ========================== 
     
     
     
      

    Livre deuxième

    XIII.
     
     
    L'ASTROLOGUE QUI SE LAISSE TOMBER DANS UN PUITS 

            Un Astrologue un jour se laissa choir
            Au fond d'un puits. On lui dit : Pauvre bête,
            Tandis qu'à peine à tes pieds tu peux voir,
            Penses-tu lire au-dessus de ta tête (1)?

    Cette aventure en soi, sans aller plus avant,
    Peut servir de leçon à la plupart des hommes.
    Parmi ce que de gens sur la terre nous sommes,
                Il en est peu qui fort souvent
                Ne se plaisent d'entendre dire
    Qu'au Livre du Destin les mortels peuvent lire.
    Mais ce Livre qu'Homère et les siens ont chanté,
    Qu'est-ce, que le hasard parmi l'Antiquité,
                Et parmi nous la Providence ?
            Or du hasard il n'est point de science (2) :
                S'il en était, on aurait tort
    De l'appeler hasard, ni fortune, ni sort,
                Toutes choses très incertaines.
                Quant aux volontés souveraines
    De celui qui fait tout, et rien qu'avec dessein,
    Qui les sait, que lui seul ? Comment lire en son sein ?
    Aurait-il imprimé sur le front des étoiles
    Ce que la nuit des temps enferme dans ses voiles ?
    A quelle utilité ? Pour exercer l'esprit
    De ceux qui de la sphère et du globe ont écrit ?
    Pour nous faire éviter des maux inévitables ?
    Nous rendre dans les biens de plaisir incapables ?
    Et causant du dégoût pour ces biens prévenus (3),
    Les convertir en maux devant (4) qu'ils soient venus ?
    C'est erreur, ou plutôt c'est crime de le croire.
    Le firmament se meut ; les astres font leur cours,
                Le soleil nous luit tous les jours,
    Tous les jours sa clarté succède à l'ombre noire,
    Sans que nous en puissions autre chose inférer
    Que la nécessité de luire et d'éclairer,
    D'amener les saisons, de mûrir les semences,
    De verser sur les corps certaines influences.
    Du reste, en quoi répond au sort toujours divers
    Ce train toujours égal dont marche l'univers ?
                Charlatans, faiseurs d'horoscope,
            Quittez les Cours des Princes de l'Europe ;
    Emmenez avec vous les souffleurs tout d'un temps.
    Vous ne méritez pas plus de foi que ces gens.
    Je m'emporte un peu trop ; revenons à l'histoire
    De ce Spéculateur (5) qui fut contraint de boire.
    Outre la vanité de son art mensonger,
    C'est l'image de ceux qui bâillent (6) aux chimères
                Cependant qu'ils sont en danger,
                Soit pour eux, soit pour leurs affaires.

    http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/astrolog.htm

     
     

    Le Lion et le Rat  La colombe et la Fourmi. (Fables de lafontaine)

     
     
    « Paysages dans la forêt. (2)Paysages dans la forêt. (3) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    16
    Dimanche 6 Octobre 2013 à 18:47

    tu es inépuisable avec les fables

    15
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 21:53
    erato:

    Douce soirée, bises Nadia.

    Nous subissons des orages violents !!!

    14
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 18:44

    voici une situation qui m'rrive souvent

    je devrais apprendre cette fable par coeur !

    13
    Mary de Bx
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 14:54

    Je ne connaissais pas celle ci pourtant j'ai un trés vieux livre de toutes ses fables mais je ne l'ai pas tout lu :) Mary

    12
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 14:07

    Bonjour Nadia , j'aime beaucoup les fables de La Fontaine mais je ne les connais pas toutes ! J'espère que tes problémes ne sont pas trés graves , j'attend ton courriel si tu as besoin d'en parler je suis là , méme si je ne passe pas tous les jours je pense bien a toi ! Bon week end et gros bisous 

    11
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 12:49

    Extraordinaire fabuliste français dont on ne connait pas tous les écrits

    Bisous !

    10
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 10:37

    dur dur à lire le premier bonne journée bisous

    9
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 08:18

    du vieux français....oh galère

    8
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 07:38

    J'adore ces fables, et je ne connaissais pas celle-ci.

    Ton com: Châtouroux se trouve dan le département de l'Indre, dans le centre de la France.

    Bises et bon vendredi. ZAZA

     

    7
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 07:36
    TititeParisienne*

    Bonjour Nadia,

    Oui je sais que le Québec est immense, j'ai fait beaucoup de recherches sur le Canada, car j'espère pouvoir y aller un jour. Je te souhaite une très bonne journée, je t'embrasse bien fort, Véronique

    6
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 21:45
    erato:

    Une fable un peu difficile mais toujours d'actualité.Belle soirée Nadia

    5
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 18:45

    je ne connaissais pas ! bonne journée

    4
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 17:44
    TititeParisienne*

    Bonsoir Nadia,

    Heu ben pour lire la première version, bonjour, c'est vraiment très dur, je préfère la deuxième version ... Par contre je ne me souviens pas de l'avoir apprise en classe, trop longue sans doute.

    Passe une très bonne soirée, amitié, bises, Véronique

                     

    3
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 12:11

    dur à lire le premier (lol)

    Je n'ai pas encore essayer le chapeau, je manque de temps en ce moment, je suis débordée....

    bonne journée

    2
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 12:02

    Bonjour nadia j adore les fables de la fontaine j ai un gros livre de lui a la maison ; je te souhaite un bon mercredi stéphanie

    1
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 09:17

    ça m'arrive de lire mon horoscope mais généralement c'est faux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :