• « Je l’ai sur le bout de la langue… »

     

    « Je l’ai sur le bout de la langue… »

    « Je l’ai sur le bout de la langue… »

     

     Avoir un mot « sur le bout de la langue » est une sensation aussi familière que frustrante.

    Le mot est là, pas loin, on le sent, on sait qu’on le sait, mais on est incapable de le retrouver !

    Pire, c’est bien souvent un autre mot, dont on sait pertinemment qu’il n’est pas le bon,

    qui nous vient à sa place et fait écran au premier.  

    On estime que cela nous arrive au moins une fois par semaine, et davantage quand on vieillit.

    Et l’on sait que plus de neuf fois sur dix, on finira par retrouver le bon mot, bien que souvent

    de manière inattendue. On sait aussi qu’il s’agit d’un exemple de ce que l’on appelle la… la m…

    vous savez, le fait de pouvoir porter des jugements sur ses propres processus de pensée…

    La métempsychose ? Non. Lemétencéphale ? Non plus. Ah oui, la métacognition !

    C’est d’ailleurs l’aspect qui fascine dans ce phénomène : qu’on ne se souvienne pas d’une

    information, mais qu’on ait en même temps la forte conviction qu’on la connaît.

    Longtemps ignorée par les scientifiques parce que trop abstraite, la métacognition est

    maintenant étudiée grâce à des protocoles expérimentaux, notamment en

    imagerie cérébrale, explorant par exemple ce qui se passe dans notre cerveau

    quand on a un mot sur le bout de la langue.

    Et plus on étudie notre mémoire par cette avenue, plus on se rend compte

    des limites du vieux modèle voulant que notre conscience ait un accès direct

    à son contenu inconscient, lequel serait bien classé comme dans une bibliothèque

    et récupérable à loisir. Au contraire, nos souvenirssemblent stockés en pièces détachées,

    les visages à un endroit, la sonorité des noms à un autre,

    leur orthographe à un troisième.

     

    Attrapper un bout de ce que l’on cherche ne nous donne donc pas toujours

    l’entièreté de la chose. Mais à force de trouver différents aspects du mot recherché

    (et donc en activant probablement de plus en plus de régions de la vaste 

    assemblée neuronale correspondant à celui-ci), on se convainc d’abord

    qu’on le connaît, puis on finit par le trouver. Et l’on retrouve l’illusion

    rassurante d’un souvenir unifié…

     

    « Je l’ai sur le bout de la langue… »

    Sourcehttp://www.pourquois.com/

    retour à l'accueil

     

     

    « La parenthèse inanimée.(C'est quoi aujourd'hui?)Le puzzle mobile pour "déceler" la maladie d'Alzheimer. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    20
    Lundi 11 Novembre 2013 à 15:16

    avec l'âge on a la langue bien chargée, car beaucoup de choses sur le bout !!!

    19
    Lundi 11 Novembre 2013 à 00:33

    Tout ça pour dire que certains ont les neurones plus ramollis que d'autres,
    et qu'en vieillissant, à coup sûr, ils ramollissent bien plus et vite  :-)))

    Bisous   ( je suis MDR ! ) 

    18
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 20:28
    LADY MARIANNE

    c'est interressant-  oui ensuite on trouve d'un coup !!
    ho j'ai le mot sur le bout de la langue--- bonne --- soirée !!

    17
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 09:37

    oh oui! et c'est frustrant surtout quand le mot surgit au milieu d'un conversation qui n'a plus rien a voir avec le moment ou l'on chercher ce mot

    a bientôt

    lyly

    16
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 00:30

    cela m'arrive souvent sur le nom d'une personne

    15
    Samedi 9 Novembre 2013 à 17:31

    Bonsoir Nadia , c'est bien vrai , j'oublie souvent des mots et souvent je demande a mes enfants ou mon mari , je m'en rappelle le lendemain parfois , c'est le cerveau qui vieillit , j'ai oublié beaucoup de choses de mon passé , certaines sont plus importantes peut étre , ma mémoire est sélective ! Bonne soirée Nadia et a bientot , gros bisous 

    14
    Samedi 9 Novembre 2013 à 11:49
    Alrisha/Monique

    C'est frustrant tous ces mots qu'on oublie ! Moi, ça m'agace.

    Bises et bon week-end Nadia !

    13
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 22:29
    erato:

    Ton billet est passionnant , je ne le savais pas . Mais il est un peu ardu, j'ai dû le relire deux fois. Douce soirée, bises Nadia

    12
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 19:08

    je perd mes mots ou je les bafouille souvent ! bonne soirée

    11
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 19:08
    TititeParisienne*

    Bonsoir Nadia,

    On en apprend des choses avec toi, merci !

    Toujours la pluie à Paris, quel sale temps !

    Bonne soirée, amitié, bises, Véronique

       

    10
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 19:04

    Moi c'est souvant au téléphone le trou de mémoire , le mot exacte qui ne sort pas

    A bientôt

    9
    miette39
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 18:27

    bonsoir Nadia - merci pour ton passage - 

    j'ai mis et en fait ce n'est pas moi, puisque j'ai repris le titre  que NAYS m'a envoyé

    pelages sans trucages , parce-qu'ils représentent des formes connues 

    comme le coeur, le chat en sombre sur le pelage blanc

    l'autre qui a des moustaches blanches, un autre les moustaches d'hitler

    bizarrerie de la nature

    la métacognition, je ne connaissais pas - par contre avoir un mot sur le bout de la langue

    ça je connais et comme tu dis, c'est bien énervant

    bises

     

     

     

    parcontre avoir 

    8
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 16:41

    un article très intéressant, bon vendredi. 

    7
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 14:01

    je dormirais moins bête ce soir hi hi hi !!!

    merci , je ne savais pas

    bises

    6
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 12:53

    comme ton article est intéressant !

    il mérite une lecture attentive

    et une relecture

    et donne envie d'en savoir plus

    merci Nadia.

    5
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 11:00

    Des explications intéressantes !
    Bisous et Bonne journée Nadia

    4
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 08:38

    intéressant article passe une douce journée bisous

    3
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 08:36

    en pièces détachés...

    2
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 07:58

    Merci pour cet article , oh moins s'il existe un mot pour expliquer les choses

    Bonne journée Nadia

    Bises

     

    1
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 07:35

    Très intéressant Nadia. Bises et bon vendredi. ZAZA

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :