• Histoires: jeu télévisé, 2- une gentille vieille dame...

     

     

    bonne et heureuse année

     

     

     

                                  Un curé à un jeu télévisé

    Un curé qui a besoin d'argent pour sa paroisse s'inscrit à un jeu télévisé.

    Cela surprend un peu, mais l'animateur en a vu d’autres et il commence : 

     "Alors, première question pour mille euros : à quoi vous fait penser le chiffre 22 ?"
    "A l’expression « 22, v'là les flics ! »"
    - "C'est votre dernier mot ?"

    - "Oui, Jean-Pierre, c'est mon dernier mot"
    "Très bonne réponse, Monsieur le curé !" 
    "On continue pour cinq mille euros ?"
    - " Oui !"

    - " À quoi vous fait penser le chiffre 33?"
    -" A une visite chez le médecin, lorsqu'il demande au patient : « Dites 33 »" 

    - "C'est votre dernier mot ?" 
    - "Oui, Jean-Pierre, c'est mon dernier mot"
    "Encore une bonne réponse, Monsieur le curé !" 
    - "Bien ! Alors pour vingt mille 20 000 €, un peu plus compliqué : à quoi vous fait penser le chiffre 69 ?"
     
    Les sourires fleurissent dans le public, qui imagine l’embarras du candidat curé.

    Au bout d'un moment, le prêtre semble abandonner et annonce :
    - "Là, je donne ma langue au chat !"
    Tonnerre d’applaudissements des spectateurs et félicitations de l’animateur :
    "Excellent, Monsieur le curé ! Excellent ! Par pudeur, vous n'avez pas osé mettre l'expression au féminin, mais tout le monde aura compris !"

    - "On continue pour 50 000 € ?"
    "Oui !"

    - "Alors là, je dois dire que vous avez de la chance :

    nous sommes dans votre domaine !

    La question est en effet la suivante : qu'a dit Ève en se voyant pour la première fois dans la glace ?"

    Cette fois-ci encore, notre brave curé se creuse la cervelle, il se récite mentalement toute la Genèse, mais sur ce point précis, rien ! Alors, il avoue :
    - "En fait, là j'ai un trou..."

    De nouveau, les applaudissements de la foule font trembler le studio d’enregistrement et l’animateur en sautille d’excitation :
    "Magnifique, mon Père : c'est la bonne réponse.

    Que fait-on après cet exploit ? On tente les 100 000 € ?"

    Le curé ne comprend pas très bien comment il a pu donner la bonne réponse sans la connaître, mais admet que les voies du Seigneur son impénétrables, même à la télévision, et il décide de continuer :
    - "C'est pour les œuvres de la paroisse, donc, oui, je continue !"
    L'animateur exulte. Le public aussi. La tension est à son comble.
     

    "Et qu'a dit Adam en se voyant pour la première fois dans une glace ?"
    Le pauvre curé qui ne savait même pas qu’il y avait un miroir dans le jardin d’Eden, réalise que les questions du jeu sont bien plus difficiles que ce qu’il avait imaginé :
    " Oh ! Franchement, je ne croyais pas que cela pouvait être si dur !"

    La foule est carrément debout et scande « Le million ! Le million ! »
    - "Excellentissime !" dit le maître du jeu. "Alors, tenterons-nous le million ?"

     
    Le curé n’a toujours pas compris pourquoi on lui dit qu’il a bien répondu, mais conclut que c’est Dieu qui l’aide.

    Du coup, en pensant à tout ce qu’il pourra faire avec un million, il décide de continuer ! 

     L'animateur :
    "Alors, qu'a dit Adam quand il a su qu’Ève était enceinte ?"
    Après un long silence, catastrophé à l’idée qu’il a tout perdu, le curé a tout de même la force de répondre :
    "Mon Dieu, j'aurais dû me retirer plus tôt !" 
    - "Bingoooooooooooooo !"

    =============================

    2

     

    Une gentille vieille dame va voir son docteur.

     

    Docteur, j'ai un petit problème avec mes gaz... je dois pourtant dire que
    ça ne me dérange pas tant que ça. Ils ne sentent jamais et ils sont toujours silencieux.
    Rien que pour dire, j'ai pété au moins dix fois depuis que je suis dans votre bureau, 
    je suis certaine que vous ne vous en êtes jamais aperçu parce
    qu'ils sont silencieux et qu'ils ne sentent pas.

     

    - Je vois. Prenez ces pilules et revenez me voir la semaine prochaine. 

    La semaine suivante, la vieille revient.

     

    - Je ne sais pas trop ce que vous m'avez donné, mes gaz restent silencieux,
    mais ils puent terriblement!

     

    - Très bien, dit le docteur. Maintenant qu'on a réussi à dégager vos sinus,
    on va s'occuper de vos oreilles...

    =================================

      tv2c3lrl

     

     

    Un petit vote s.v.p.  

     

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

    « 2012 (communauté"Photographes du dimanche)Coin de ciel du Québec le 2 janvier 2012. »

  • Commentaires

    11
    Mardi 10 Janvier 2012 à 17:50

    pas mal du tout

    10
    Mardi 3 Janvier 2012 à 12:57

    j'ai adoré la visite médicale

    bisous

    9
    Lundi 2 Janvier 2012 à 23:10

    J'adore la première , elle subtile et coquine.Bonne soirée, bisous Nadia

    8
    Lundi 2 Janvier 2012 à 19:31

    des blagues excellentes !!
    bravo pour ces trouvailles !!
    gros bisous !!

    7
    Lundi 2 Janvier 2012 à 18:17

    Morte de rire.... Celle du curé est excellente et je ne la connaissais pas.

    Passe une douce soirée, Nadia.

    6
    Lundi 2 Janvier 2012 à 17:08

    Je te souhaite une bonne et heureuse année 2012. Joie, santé et prospérité pour toi et les tiens.

    Bonne semaine, à bientôt

    5
    Lundi 2 Janvier 2012 à 13:07

    semaine12.jpg

    A toi Nadia bisous !

     

    4
    Lundi 2 Janvier 2012 à 11:00

    Je te souhaite une belle année telle que tu la souhaites!

    Amicalement

    3
    Lundi 2 Janvier 2012 à 10:07

    Tous mes meilleurs voeux pour 2012!

    Je "nous" souhaite encore beaucoup de belles lectures sur nos blogs.....

    gros bisous, Mireille

    2
    Lundi 2 Janvier 2012 à 08:40

    je suis mort de rire à la lecture de la première

    1
    Lundi 2 Janvier 2012 à 05:42

    deux très bonnes histories, chere Nadia, bonne année 2012, bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :