• HISTOIRE: L'histoire d'une séparation






    L'histoire d'une séparation


    Le premier jour, elle a emballé ses effets personnels
    dans des boîtes, des malles et des valises.
    Le deuxième jour, les déménageurs sont venus
    récupérer ses choses pour les déménager.
    Le troisième jour, elle s'est assise pour la dernière fois
    dans leur belle grande salle à dîner, à la lueur des
    chandeliers de marbre et bercée par une douce
    musique de fond.
    Elle s'est fait cadeau d'un festin de
     crevettes, de caviar et de champagne.

    Lorsqu'elle a terminé son repas, elle est allée dans
    chacune des pièces de la maison et a déposé,
    dans le creux des tringles à rideaux, quelques crevettes
     à moitié entamées.
    Elle a ensuite bien nettoyé la cuisine et a quitté la maison.


    Lorsque son mari et sa nouvelle petite amie sont
    revenus à la maison, ils ont filé le parfait bonheur
    durant les premiers jours. Puis, lentement, la maison
    s'est mise à sentir mauvais. Ils ont tout essayé :
    nettoyer, récurer, frotter, cirer, aérer. En vain.

    Les conduits d'aération ont ensuite été vérifiés afin de
    s'assurer qu'il ne s'y trouvait pas de cadavres de
    rongeurs en putréfaction. Les tapis ont tous été nettoyés
     à la vapeur, et ils installèrent des purificateurs d'air
    dans tous les coins de la maison. Ils sont ensuite sortis
    de la maison pendant quelques jours, le temps que
    des exterminateurs fumigent la maison. Ils ont même
    dû faire remplacer le tapis de laine authentique pour
    une somme faramineuse. Rien n'a fonctionné.

    Leurs amis ont cessé de venir leur rendre visite,
    les réparateurs ont commencé à refuser de venir
    travailler dans la maison, la femme de ménage a donné
    sa démission...

    Finalement, incapables d'endurer la pestilence, ils ont
    décidé de déménager.


    Un mois plus tard, bien qu'ils aient réduit leur prix de
    vente de moitié, ils ne trouvaient toujours pas d'acheteur
     pour leur maison puante. Le mot s'est passé et,
    éventuellement, même les agents d'immeubles ne
    retournaient plus leurs appels. En dernier recours,
    ils ont emprunté une importante somme d'argent pour
    pouvoir s'acheter une autre maison.

    L'ex-épouse de l'homme lui a alors téléphoné, histoire
    de prendre de ses nouvelles. Il lui a raconté la saga de
    la maison puante. Elle l'a écouté poliment, puis lui a dit
    qu'elle s'ennuyait terriblement de cette maison et qu'elle
    serait prête à accepter de réduire ses demandes dans
    leurs négociations de divorce si elle pouvait récupérer
    la maison.


    Sachant que son ex-épouse ne pouvait pas s'imaginer
     à quel point les odeurs dans la maison étaient
    pestilentielles et insupportables, il consentit à lui laisser
    la maison pour le dixième de sa valeur réelle, à la condition
     qu'elle signe les papiers le jour même.

    Elle accepta et dans l'heure, les avocats de l'ex-mari lui
    envoyèrent les papiers.


    Une semaine plus tard, l'homme et sa nouvelle amie
    affichaient un sourire narquois tout en regardant les
    déménageurs emballer toutes leurs choses et les
    déménager dans leur nouvelle maison, absolument tout,
    incluant même les tringles à rideaux...


                                             Femme songée....

    « FÊTE NATIONALE: JORDANIE 25 MAICITATIONS(2): ÉMILE ZOLA »

  • Commentaires

    15
    Jeudi 4 Juin 2009 à 00:54
    Bonjour Nadja
    Un bon tour : j'aurais du y penser. Bonnes vacances à toi !
    14
    Vendredi 29 Mai 2009 à 15:31
    Interessant cette histoire

    Alors ce voyage en France ? je sais donc que tu viens voir tes messages de temps en temps alors je te passe un bjours de Vendée et en parlant Vendée quand y es tu? je compte sur toi pour appeller Dominique afin que l'on se rencontre si tu viens au Puy du Fou !! 

    Bizou ensolleilés !!

    Dany
    13
    Jeudi 28 Mai 2009 à 15:20

    Voilà une femme qui a de la suite dans les idées!

    Non, je ne t’ai pas oubliée ! Privée d’Internet depuis deux jours, mes visites n’ont pu se faire comme je voulais.

    Gros bisous du jour, passe une bonne journée Nadia et bonne continuation!!

    Alrisha

    12
    Mercredi 27 Mai 2009 à 13:42
    ça c'était pas mal trouvé. je le retiendrai, on ne sait jamais ça peut toujours servir.
    j'en ai bien ri.
    11
    Mardi 26 Mai 2009 à 08:02
    Bien joué! bisous
    10
    Mardi 26 Mai 2009 à 05:35

    Une douce vengeance... sans violence... et la femme a récupéré ce qu'elle aimait. Une belle morale aussi dans cette histoire.

    9
    Mardi 26 Mai 2009 à 02:40


    Je suis dingue de blog , comme lui, lol !!!

    406813865.gif (687373 bytes)
    8
    Lundi 25 Mai 2009 à 22:45
    oh ça pour une vengence  s'en est une  ! je n'y aurais pas pensé !
    brave à elle
    bonne soirée      bisous
    7
    Lundi 25 Mai 2009 à 22:28
    elle à bien fait....
    besos
    tilk
    6
    Lundi 25 Mai 2009 à 13:23
    coucou, trop bien ton histoire

    bisous
    5
    Lundi 25 Mai 2009 à 11:23
    excellent et surprenant mais alors surtout très très malin fantastique
    à bientôt D.R
    4
    Lundi 25 Mai 2009 à 10:58
    Belle vengeance, bien étudiée surtout. J'ai bien aimé la fin!
    3
    Lundi 25 Mai 2009 à 09:59
    Superbe!!!!! cette histoire est réellement odorante lol, mais tellement amusante!!! ça lui apprendra à Lui!
    bien joué petite femme délaissée....
    bon séjour, et gros bisous
    à bientot
    2
    Lundi 25 Mai 2009 à 09:32
    Bien chouette histoire.
    lol
    Bisouxxxxxxxxxxx
    1
    Lundi 25 Mai 2009 à 09:21
    Cette histoire m'a beaucoup plu , c'est une bonne idée!! Merci pour ce lundi .Bonne journée , bisous Nadia
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :