• FÊTE NATIONALE: SURINAME 25 Novembre

     

     

     

    Bonne Fête Nationale aux habitants

    du Suriname.

      

     

     

     

     Le Suriname ou Surinam (parfois appelé Guyane néerlandaise avant l'indépendance) est un pays situé en Amérique du Sud. La frontière avec la Guyane française (à 270 km de Cayenne) est établie sur le fleuve Maroni.

    Orthographe française

    L'orthographe Surinam est une ancienne variante[1]. On trouve notamment cette orthographe dans le Candide de Voltaire[2]. Aujourd'hui, l'orthographe Suriname est utilisée par l'Organisation des Nations unies[3], la Commission de toponymie de l'Institut géographique national français[1], l'Union européenne[4] et l'Organisation internationale de normalisation[5].

    Histoire

    Article détaillé : Histoire du Suriname.

    Géographie

    Article détaillé : Géographie du Suriname.

    Frontières terrestres

    600 km avec le Guyana

    597 km avec le Brésil

    510 km avec la Guyane française

    Environnement

    Le Suriname est avec la Guyane (qui le jouxte sur une frontière de 520 km) et une partie du Brésil une des régions du monde les plus riches en biodiversité, mais celle-ci est en rapide recul, au moins en termes de surface disponible.
    La
    forêt tropicale et les milieux naturels sont de plus en plus écologiquement fragmentés et remplacés par des plantations (riz, arbres.), des villes et des infrastructures. La naturalité des milieux diminue fortement autour des villes et le long des routes et pistes. L'orpaillage illégal y est en plein développement (maintenant très visible sur les dernières images satellitaires de Google earth par exemple).

    La population surinamienne est constituée de plusieurs minorités. La plus grande, environ 37 % de la population, est celle des Hindoustanis (tant hindous que musulmans ou chrétiens), descendants d'immigrés venus d'Inde au XIXe siècle.

    Les Créoles, d'ascendance mélangée européenne "blanche" et africaine "noire", représentent environ 31 %, alors que les Javanais, ("importés" des anciennes Indes néerlandaises) et les Marrons (descendants d'esclaves africains évadés) représentent respectivement 15 et 10 %.

    Le reste est composé d'Amérindiens (2 %), de Chinois (1 %) et de "Blancs" (1 %), parmi lesquels les Boeroes (même origine que les Boers en Afrique du Sud), descendants des colons ruraux néerlandais du XIXe siècle et les "Bakras", arrivants plus récents, avec des Syro-libanais. Enfin, bon nombre de travailleurs immigrés brésiliens sont arrivés récemment au Suriname.

    Langue

    Les locuteurs des langues de ce pays se partagent entre une quinzaine de langues, dont les plus importantes sont : le créole surinamien à base d'anglais (120 000 locuteurs), appelé aussi sranan tongo ; l'hindi appelé « sarnami hindustani » (150 000 locuteurs) ; le javanais appelé « surinamien javanais » (60 000) ; le créole guyanais (50 000) ; le ndjuka (ou aucan) (25 000) ; le créole saramaca (23 000) ; le chinois hakka (6 000) ; le néerlandais (1 000) ; etc. Précisons que plus de 120 000 locuteurs parlent le créole surinamien, ou sranan tongo, comme langue seconde ; et 100 000 locuteurs, le néerlandais.

    Source et suitehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Suriname 

     

     

    « FÊTE NATIONALE: OMAN 18 NovembrePrix "Premio Dardos" »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Novembre 2008 à 09:03

    TU es vraiment la seule à nous parler de pays lointains et pour le plus ignorés de la presse..( et de nous!)

    Bravo Nadia

    Bonne journée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :