• Fables de Lafontaine:Le Renard et les raisins.L'Âne et le Chien



    Proverbe tiré de la fable: le renard et les raisins.

    Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats

    Le Renard et les Raisins

    Certain Renard Gascon, d’autres disent Normand,

    Mourant presque de faim, vit au haut d’une treille

    Des Raisins mûrs apparemment,

    Et couverts d’une peau vermeille.

    Le galand en eût fait volontiers un repas ;

    Mais comme il n’y pouvait atteindre :

    Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats.

    Fit-il pas mieux que de se plaindre ?

    Jean de La Fontaine, Fable XI, Livre III.
    Récupérée de « http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Renard_et_les_Raisins »


    L'âne et le Chien

    Il se faut entraider : c'est la loi de nature.
    L'âne un jour pourtant s'en moqua :
    Et ne sais comme il y manqua,
    Car il est bonne créature.
    Il alloit par pays, accompagné du chien,
    Gravement, sans songer à rien  ;
    Tous deux suivis d'un commun maître.
    Ce maître s'endormit. L'âne se mit à paître :
    Il étoit alors dans un pré
    Dont l'herbe était fort à son gré.
    Point de chardons pourtant ; il s'en passa pour l'heure :
    Il ne faut pas toujours être si délicat ;
    Et, faute de servir ce plat,
    Rarement un festin demeure.
    Notre baudet s'en sut enfin
    Passer pour cette fois. Le chien, mourant de faim,
    Lui dit : Cher compagnon, baisse-toi, je te prie :
    Je prendrai mon dîné dans le panier au pain.
    Point de réponse ; mot : le roussin d'Arcadie
    Craignit qu'en perdant un moment
    Il ne perdît un coup de dent.
    Il fit longtemps la sourde oreille ;
    Enfin il répondit : Ami, je te conseille
    D'attendre que ton maître ait fini son sommeil ;
    Car il te donnera sans faute, à son réveil,
    Ta portion accoutumée ;
    Il ne sauroit tarder beaucoup.
    Sur ces entrefaites un loup
    Sort du bois, et s'en vient : autre bête affamée.
    L'âne appelle aussitôt le chien à son secours.
    Le chien ne bouge, et dit : Ami, je te conseille
    De fuir, en attendant que ton maître s'éveille ;
    Il ne sauroit tarder : détale vite, et cours.
    Que si ce loup t'atteint, casse-lui la mâchoire :
    On t'a ferré de neuf ; et si tu me veux croire,
    Tu l'étendras tout plat. Pendant ce beau discours,
    Seigneur loup étrangla le baudet sans remède.
    Je conclus qu'il faut qu'on s'entr'aide.

    Jean de La Fontaine, Fable XVII, Livre VIII



    Source Wikipedia



    « Diaporama: Dix choses qui donnent de la valeur.Pourquoi si on touche un papillon, il ne peut plus voler. »

  • Commentaires

    24
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 22:14
    je ne peux commenter car je ne suis pas au courant de toutes ces histoires.
    Bonne journée.
    23
    oli
    Jeudi 3 Septembre 2009 à 16:32
    La Fontaine est avant tout un copieur, son seul mérite est d'avoir remis les écris d'Esope et d'autres au goût du jour,certes, de fort belle manière, mais le fait d'avoir prétendu "siennes" ses histoires en fait un vulgaire plagieur.
    On ne peut donc le louer ou l'apprécier sans apporter ces précisions.
    C'est comme si un quidam reprennait une chanson Love me Tender d'Elvis et prétendait que c'est son oeuvre, C'est exactement pareil.
    22
    Mercredi 23 Avril 2008 à 17:45
    J'aime beaucoup les fables
    C'est très bien que tu en déposes de temps en temps. Ce sont des rappels de certaines, mais la plupart, nous ne les connaissons pas. Merci ma chère Nadia pour ces petits cadeaux supplémentaires
    21
    Dimanche 20 Avril 2008 à 09:28
    ça me rapelle mon enfance.
    20
    Dimanche 20 Avril 2008 à 09:16
    Les fables de la Fontaine je suis toujours preneuse, merci Nadia bises et bon dimanche à toi également ;-)
    19
    Vendredi 18 Avril 2008 à 23:41
    je passe  te dire bonsoir, je n'ai pas le temps de lire!! biisesm icky
    18
    Vendredi 18 Avril 2008 à 23:34
    bonsoir
    merci pour ces fables , ça fait un peu de révision car depuis le temps, on a tendance à oublier
    bonne soirée
    doque
    17
    Vendredi 18 Avril 2008 à 21:05
    Bises et bonne fin d'après midi!
    16
    Vendredi 18 Avril 2008 à 20:45
    Coucou mon amie du Québec, oh la la le vilain loup, celle là non plus je ne me rappelais plus.. pauvre petit baudet.. c'est triste.. le vilain chien..
    plein de bisous très très froids de haute savoie. vivement le printemps lol..
    chantal
    15
    Vendredi 18 Avril 2008 à 18:06
    salut nadia! tinkiete pour le tag! ce nest pas grave!!
    je te souhaite une bonne soirée et un bon we!
    ++
    14
    Vendredi 18 Avril 2008 à 17:46
    coucou nadia
    pas mal le proverbe du raisin !
    bises de béa
    13
    Vendredi 18 Avril 2008 à 17:15
    J'aime beaucoup les fables de notre très grand La Fontaine et bon week end
    12
    Vendredi 18 Avril 2008 à 16:34
    Les fables de La Fontaine sont intéressantes mais il n'a rien inventé :"La première fable connue est « Le Rossignol et l’Épervier », que raconte Hésiode, aux alentours du VIIIe siècle av. J.-C., dans les Travaux et les jours" wikipedia...
    http://www.desrimes.be/spip.php?article35
    et encore une étonnante : Le Chien, le Lapin, et le Chasseur.
    (Fable de Napoléon Bonaparte.)

    http://www.shanaweb.net/auteurs/napoleon-bonaparte/le-chien-le-lapin-et-le-chasseur.html
    bisous
    11
    Vendredi 18 Avril 2008 à 15:54
    Hebergeur d'images
     Amities.
     Bises.
    10
    Vendredi 18 Avril 2008 à 11:06
    C'est toujours plaisant à lire les fables de LaFontaine, et la morale est tellement vraie et juste...
    Très bonne journée à toi avec du beau soleil...
    9
    Vendredi 18 Avril 2008 à 10:29
    Un petit passage par mon autre blog, avant de m'occuper de ma petite fille, qui vient juste de se lever..attention maintenant Mamy va être débordée ...bisous Mamy ANNICK
    8
    Vendredi 18 Avril 2008 à 10:24



    Bisous ensoleillés d'Annecy ! christel

    7
    Vendredi 18 Avril 2008 à 09:03
    La Fontaine est toujours d'actualité car ce sont les travers des uns et des autres qui restent les mêmes à toutes les époques et la morale reste toujours une juste résolution.

    Amicalement
    *Image hébergée par servimg.com
    6
    Vendredi 18 Avril 2008 à 08:53
    Coucou Nadia :) Merci pour tes petits messages !
    Oui je suis bien la fille de Mamie Cool :) Une des 3 filles hihi !

    Gros bisous et bonne journée
    5
    Vendredi 18 Avril 2008 à 08:40
    Ce sont des fables que nous avons appricent à l'école (il y a longtemps pour moi "58 ans") et je me demande si les jeunes actuellement les connaisses, de toute façon j'ai encore le livre dans ma bibliothéque que je garde pour ma petite fille
    aujourd'hui le soleil est absent, et de plus nous avons du vent
    en ouvrant les volets, je me suis aperçue que les tulipes étaient bien tristes, c'est une belle fleurs, mais qui n'aime pas le vent
    je te souhaite une douce journée
    bisous Mamy ANNICK
    4
    Vendredi 18 Avril 2008 à 08:07

    JEAN DE LA FONTAINE ne se démodera jamais....toujours d'actualité.

    3
    Vendredi 18 Avril 2008 à 07:51
    du de la fontaine beaucoup moins connus !! ca merite de les présenter ces fables
    bisous
    pat
    2
    Vendredi 18 Avril 2008 à 06:46
    J'adore , trés belles fables . Un foulque ça vis dans les étangs et marais , donc pas comme une perdrix , bonne journée Nadia , bises
    1
    Vendredi 18 Avril 2008 à 06:44
    Coucou Nadia, c'est marrant comme la faim pousse les animaux de La Fontaine dans leurs derniers retranchements et révèle leur caractère ...
    Gros bisous et très bonne journée,
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :