• FABLE DE LAFONTAINE:Tel est pris qui croyait prendre.






    bon-matin.jpg








    Proverbe

    Tel est pris qui croyait prendre. (Le Rat et l'Huître, VIII, 9)






    Le Rat et l’Huître

     

     

    Un rat, hôte d’un champ, rat de peu de cervelle,
    Des lares paternels un jour se trouva sou.
    Il laisse là le champ, le grain et la javelle,
    Va courir le pays, abandonne son trou.
         Sitôt qu’il fut hors de la case :
    « Que le monde, dit-il, est grand et spacieux !
    Voilà les Apennins, et voici le Caucase. »
    La moindre taupinée était mont à ses yeux.
    Au bout de quelques jours, le voyageur arrive
    En un certain canton où Téthys sur la rive
    Avait laissé mainte huître : et notre rat d’abord
    Crut voir, en les voyant, des vaisseaux de haut bord.
    « Certes, dit-il, mon père était un pauvre sire !
    Il n’osait voyager, craintif au premier point.
    Pour moi, j’ai déjà vu le maritime empire :
    J’ai passé les déserts, mais nous n’y bûmes point. »
    D’un certain magister le rat tenait ces choses,
         Et les disait à travers champs,
    N’étant pas de ces rats qui, les livres rongeants,
         Se font savants jusques aux dents.
         Parmi tant d’huîtres toutes closes,
    Une s’était ouverte et, bâillant au soleil,
         Par un doux zéphyr réjouie,
    Humait l’air, respirait, était épanouie,
    Blanche, grasse, et d’un goût, à la voir, nompareil.
    D’aussi loin que le rat voit cette huître qui bâille :
    « Qu’aperçois-je ? dit-il, c’est quelque victuaille ;
    Et si je ne me trompe à la couleur du mets,
    Je dois faire aujourd’hui bonne chère, ou jamais. »
    Là-dessus, Maître Rat, plein de belle espérance,
    Approche de l’écaille, allonge un peu le cou,
    Se sent pris comme aux lacs, car l’huître tout d’un coup
    Se referme : et voilà ce que fait l’ignorance.

    Cette fable contient plus d’un enseignement :
    Nous y voyons premièrement
    Que ceux qui n’ont du monde aucune expérience
    Sont, aux moindres objets, frappés d’étonnement.
         Et puis nous y pouvons apprendre
         Que tel est pris qui croyait prendre.

    Jean de La Fontaine, Fable IX, Livre VIII.

     

     

     

    http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Rat_et_l%E2%80%99Hu%C3%AEtre

     

    « FÊTE NATIONALE: JAPON 11 FÉVRIERPHOTOS PRISES LE 9 FÉVRIER »

  • Commentaires

    18
    Dimanche 7 Novembre 2010 à 02:11
    17
    Jeudi 11 Février 2010 à 22:53
    Nadia
    Bonsoir
    Lorsque je viens cliquer sur tes liens sponsorisés, tous les 3 m'affichent "BAD REQUEST". Tous les blogs sont pareils ce soir ! pourrais-tu faire l'essai de te déconnecter de ton blog (déconnexion en haut à droite) et te reconnecter. La France est endormie, malgré mes demandes !
    Pour Vancouver, j'ai vu les images à la télé d'hélicoptères et de camions qui transportent la neige car il fait très doux en ce moment : 15° ! il a seulement commencé à neiger aujourd'hui ! Ils disent même que El nino serait responsable de ce radoucissement.....
    Bon anniversaire à ton blog : super ! bonne continuation Bisous Marishka
    16
    Jeudi 11 Février 2010 à 18:19
    J'adore , quel enseignement , merci Nadia , bisous Andrée
    15
    Jeudi 11 Février 2010 à 16:59
    Si notre Lafontaine n'avais pas existé, il eut fallu l'inventer..
    belle journée à toi ma Nadia et je comprends que tu aurais bien craqué pour un petit bichon ..
    On se croirait en Sibérie aujourd'hui !!
    plein de gros bisous mon amie du Québec.
    chantal
    14
    Jeudi 11 Février 2010 à 16:00
    Coucou Nadia , alors la daube c'est de la viande de boeuf marinée avec du vin du laurier , du thym , et le lendemain on fait cuire en faisant revenir la viande et en rajoutant oignons et carottes en rondelles et le vin bien sur ! C'est délicieux , essayes ! Bisous Nadia !
    13
    Jeudi 11 Février 2010 à 15:55
    Bonjour Nadia et merci , je ne me rappelais pratiquement pas de cette fable , la mémoire me fait défaut avec l'age , mais je relirais bien toutes ces fables de Lafontaine , il faut que je trouve le livre ! A bientot Nadia et merci pour tes coms ! Bisous $$$
    12
    Jeudi 11 Février 2010 à 15:44
    11
    Jeudi 11 Février 2010 à 13:29
    Je savais qu'elle existait cette fable mais ne l'avais jamais lue en entier. Beau rappel! Drôle de françois !!!
    10
    Jeudi 11 Février 2010 à 11:30

    Je fais un essai  hihi ! Apparemment je peux la retrécir...

    Tu ne m'as pas répondu pour les signatures, est-ce qu'elles te plaisent ?


    9
    Jeudi 11 Février 2010 à 11:16


    sous la neige !!!! Bisou$
    8
    Jeudi 11 Février 2010 à 11:08

    Je ne sais pas ce qu'il se passe mais je dois retaper toutes les informations....

    Cette fable n'est pas la plus connue mais elle est très belle et pleine de bon sens !

    Gros bisous

    7
    Jeudi 11 Février 2010 à 10:49
    C'était un génie cet homme là!
    6
    Jeudi 11 Février 2010 à 10:47
    bonjour NADIA
    je ne me souvenais plus de cette fable !!
    merci pour le rappel -
    à méditer effectivement -
    bon jeudi   bises amicales    Lady Marianne
    5
    Jeudi 11 Février 2010 à 08:43
    Merci Nadia; à par le proverbe, je ne connaissais pas cette fable du bon La Fontaine !  bonne journée, bisous à toi; il neige pour la 8° fois...
    4
    Jeudi 11 Février 2010 à 08:31
    Oui cette fable est purement extraordinaire, un génie ce monsieur de La Fontaine, il faudrait que je retourne lui dire au Père Lachaise ^^
    3
    Jeudi 11 Février 2010 à 06:09
    toujours très agréable derelire ces fables, si bien éctrites. Mais non Clémentine : les rats sont gentils, et en plus super intelligents. Bises à vous deux.
    2
    Jeudi 11 Février 2010 à 05:58
    J'aime pas les rats. lol 
    bonne journée
    clem 
    1
    Jeudi 11 Février 2010 à 05:45

    Chouette rappel!
    J'avais oublié cette fable!
    Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :