• FABLE DE LAFONTAINE: LE PETIT POISSON ET LE PÊCHEUR.

     




    Le Petit Poisson et le Pêcheur

     

    Petit poisson deviendra grand,
     Pourvu que Dieu lui prête vie.
     Mais le lâcher en attendant,
     Je tiens pour moi que c’est folie ;
    5
    Car de le rattraper il n’est pas trop certain.
     Un Carpeau qui n’était encore que Fretin
     Fut pris par un Pêcheur au bord d’une rivière.
     « Tout fait nombre, dit l’homme en voyant son butin ;
     Voilà commencement de chère et de festin ;
    10
    Mettons-le en notre gibecière. »
     Le pauvre Carpillon lui dit à sa manière :
     « Que ferez-vous de moi ? Je ne saurais fournir
     Au plus qu’une demi-bouchée.
     Laissez-moi Carpe devenir :
    15
    Je serai par vous repêchée.
     Quelque gros Partisan m’achètera bien cher :
     Au lieu qu’il vous en faut chercher
     Peut-être encor cent de ma taille
     Pour faire un plat. Quel plat ? croyez-moi, rien qui vaille.
    20
    — Rien qui vaille eh bien soit, repartit le Pêcheur ;
     Poisson mon bel ami, qui faites le Prêcheur,
     Vous irez dans la poêle ; et vous avez beau dire ;
     Dès ce soir on vous fera frire. »

     Un tiens vaut, ce dit-on, mieux que deux tu l’auras,
    25 L’un est sûr, l’autre ne l’est pas.

    Fables de La Fontaine : Barbin & Thierry | Georges Couton | Édition Wikisource



     

     

    « Nom du papillon bleu?BELLE HISTOIRE: UN VIEUX CHIEN »

  • Commentaires

    15
    Jeudi 3 Septembre 2009 à 17:08
    une belle fable que je n'avais pas relue depuis longtemps
    14
    Lundi 10 Août 2009 à 11:48
    J'adore cette fable, comme toutes celles de cet admirable poète, Jean de La Fontaine.
    Bises,
    Pascale
    13
    Samedi 25 Juillet 2009 à 17:47
    c'est magnifique ce parterre de pâquerette, ça me rapelle toujours mon enfance et mon grand père :-)
    big bisous
    12
    Samedi 25 Juillet 2009 à 15:10
    Bonjour ^^ je connaissais cette morale, mais je ne savais pas qu'elle était tirée d'une fable, merci pour la découverte^^.
    11
    Samedi 25 Juillet 2009 à 15:00
    Je ne me souvenais que des premiers vers, c'est triste cette mémoire défaillante!
    10
    Samedi 25 Juillet 2009 à 09:22

    Une fable moins connue...
    J'en connaissais la morale mais je ne savaius pas que ce proverbe était tiré d'une fable de la fontaine
    ps : oui c'était bien ma fête hier

    9
    Vendredi 24 Juillet 2009 à 22:45
    Malin comme un renard ce petit carpillon! Pas de chance, le pêcheur n'est pas un corbeau et ne s'est pas laissé flatter!
    Biiiiiiizzzzzzzz
    8
    Vendredi 24 Juillet 2009 à 17:34
    De retour depuis quelques jours, je n'avais pas encore pris le temps de visiter mes amis. Voici chose faite.
    Bisous et bonne journée
    7
    Vendredi 24 Juillet 2009 à 16:30
    Bonjour Nadia , les fables de La Fontaine sont immortelles , elles seront là encore quand nous n'y serons plus ! Il va falloir que je m'en rachéte un livre pour mes petits enfants ! Bon week end , bisous
    6
    Vendredi 24 Juillet 2009 à 15:46

    Je la connaissais par coeur !

    A l'école, on me l'avait fait apprendre. 

    Bisous


    5
    Vendredi 24 Juillet 2009 à 13:53
    bonjour Nadia, ce que j'aime dans les fables de La fontaine , c e sont les " morale " qui sont tellement vraies
    j'en ai apprise beaucoup à l'école des fable et j'aimais bien !
    bonne journée  bisous
    4
    Vendredi 24 Juillet 2009 à 09:46
    J'aime beaucoup Lafontaine , il est toujours d'actualité , bisous Nadia
    3
    Vendredi 24 Juillet 2009 à 08:39
    C'est comme dans la vie ! être pépère et ne pas prendre de risques, laisser les autres avancer et souvent, après, se lamenter sur son sort en regrettant d'avoir été trop prudent. !
    2
    Vendredi 24 Juillet 2009 à 08:22
    Pövre petit carpillon!!!!!
    1
    Vendredi 24 Juillet 2009 à 07:47
    bonne journée nadia
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :