• Fable de Lafontaine (L’Aſne & le petit Chien.)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

          Jean de La Fontaine

          LIVRE QUATRIÈME


    V.

    L’Aſne & le petit Chien.


    Ne forçons point noſtre talent ;
    Nous ne ferions rien avec grace.
    Jamais un lourdaut, quoy qu’il faſſe,
    Ne ſçauroit paſſer pour galant.
    Peu de gens que le Ciel cherit & gratifie,
    Ont le don d’agréer infus avec la vie.
        C’eſt un point qu’il leur faut laiſſer ;
    Et ne pas reſſembler à l’Aſne de la Fable,
        Qui, pour ſe rendre plus aimable
    Et plus cher à ſon Maiſtre, alla le careſſer.
        Comment, diſoit-il en ſon ame,
        Ce Chien, parce qu’il eſt mignon,
        Vivra de pair à compagnon
        Avec Monſieur, avec Madame,
        Et j’auray des coups de baſton ?
        Que fait-il ? il donne la pate,
        Puis auſſi-toſt il eſt baiſé.
    S’il en faut faire autant afin que l’on me flate,
        Cela n’eſt pas bien mal-aiſé.
        Dans cette admirable penſée,
    Voyant ſon Maiſtre en joye, il s’en vient lourdement,
        Leve une corne toute uſée ;
    La luy porte au menton fort amoureuſement.
    Non ſans accompagner, pour plus grand ornement
    De ſon chant gracieux cette action hardie.
    Oh oh ! quelle careſſe, & quelle melodie !
    Dit le Maiſtre auſſi-toſt. Holà, Martin bâton.
    Martin bâton accourt ; l’Aſne change de ton.
        Ainſi finit la Comedie.


     Fables de La Fontaine : Barbin & Thierry | Georges Couton

    =========================

     

    L'Ane et le petit Chien. 

    Ne forçons point notre talent,
    Nous ne ferions rien avec grâce :
    Jamais un lourdaud, quoi qu'il fasse,
    Ne saurait passer pour galant.
    Peu de gens, que le Ciel chérit et gratifie,
    Ont le don d'agréer infus avec la vie.
    C'est un point qu'il leur faut laisser,
    Et ne pas ressembler à l'Ane de la Fable,
    Qui pour se rendre plus aimable
    Et plus cher à son maître, alla le caresser.
    "Comment ? disait-il en son âme,
    Ce Chien, parce qu'il est mignon,
    Vivra de pair à compagnon
    Avec Monsieur, avec Madame ;
    Et j'aurai des coups de bâton ?
    Que fait-il ? il donne la patte ;
    Puis aussitôt il est baisé :
    S'il en faut faire autant afin que l'on me flatte,
    Cela n'est pas bien malaisé. "
    Dans cette admirable pensée,
    Voyant son Maître en joie, il s'en vient lourdement,
    Lève une corne toute usée,
    La lui porte au menton fort amoureusement,
    Non sans accompagner, pour plus grand ornement,
    De son chant gracieux cette action hardie.
    "Oh ! oh ! quelle caresse ! et quelle mélodie !
    Dit le Maître aussitôt. Holà, Martin bâton! "
    Martin bâton accourt ; l'Ane change de ton.
    Ainsi finit la comédie. 

    =======================

     

     

     

    Un petit vote s.v.p.  

     

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton ! Related Posts with Thumbnails

    « Articles de ma communauté "La sérénité dans la diversité" août 2011Articles de ma communauté "La sérénité dans la diversité" août 2011 »

  • Commentaires

    8
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 17:33

    Sais-tu que certains accusent Jean de la Fontaine de plagiat ?

    ------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    http://www.lafontaine.net/lafontaine/lafontaine.php?id=10

     

    Ses fables, au nombre de 243 restent son chef d'oeuvre. Certains considèrent la Fontaine comme un copieur qui n'a rien inventé, mais il est certain que sans sa contribution, les noms d'Esope et de Phèdre, entre autres, n'auraient pas le retentissement qu'ils ont maintenant. La Fontaine s'est certes inspiré de ces fables anciennes, mais il les a considérablement améliorées et écrites dans une langue belle et douce à lire.

     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Et je voulais te dire aussi que j'ai eu toutes tes newsletters.  Tu as bien fait de les republier.  N'est-ce pas que j'ai eu une bonne idée ?  hihi !

    La démone a toujours un tour dans son sac 

    Hier j'ai eu une belle journée, je t'expliquerai pourquoi par mail.

    Bisous.  Dani

    7
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 17:13

    Je ne la connaissais pas cette fable. Je l'aime bien.

    Bises.  Dani

    6
    Jeudi 13 Octobre 2011 à 19:20

    Cela ne sert à rien de flatter , il vaut mieux rester simple et soi-même .Bonne soirée, bisous Nadia

    5
    Jeudi 13 Octobre 2011 à 19:02

    tous les animaux y passent

    4
    Jeudi 13 Octobre 2011 à 17:32

    c'est très étrange cet orthographe ! bonne fin de journée

    3
    Jeudi 13 Octobre 2011 à 16:46

    Image du Blog 68750.centerblog.net   

     Bonjour Nadia

    Je ne la connaisais pas cette fable. Il faut dire que Mr de La Fontaine a été très prolifique ! 

    Un petit coucou en vitesse avant de retourner sous la couette, je suis "grippée"....

    Bonne fin de journée. 

    Gros bisous.

    Marishka

    2
    Jeudi 13 Octobre 2011 à 15:39

    Elle est bien mais pas très facile à comprendre vers la fin, même en français actuel.
    Bonne journée

    1
    Jeudi 13 Octobre 2011 à 13:31

    Tu rends un bel hommage à l'un de nos plus grand poètes merci Nadia !

    bisous17.gif

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :