• FABLE DE LA FONTAINE: Le Rat et l'Huître

     

    Le Rat et l’Huître


    Un rat, hôte d’un champ, rat de peu de cervelle,
    Des lares paternels un jour se trouva sou.
    Il laisse là le champ, le grain et la javelle,
    Va courir le pays, abandonne son trou.
         Sitôt qu’il fut hors de la case :
    « Que le monde, dit-il, est grand et spacieux !
    Voilà les Apennins, et voici le Caucase. »
    La moindre taupinée était mont à ses yeux.
    Au bout de quelques jours, le voyageur arrive
    En un certain canton où Téthys sur la rive
    Avait laissé mainte huître : et notre rat d’abord
    Crut voir, en les voyant, des vaisseaux de haut bord.
    « Certes, dit-il, mon père était un pauvre sire !
    Il n’osait voyager, craintif au premier point.
    Pour moi, j’ai déjà vu le maritime empire :
    J’ai passé les déserts, mais nous n’y bûmes point. »
    D’un certain magister le rat tenait ces choses,
         Et les disait à travers champs,
    N’étant pas de ces rats qui, les livres rongeants,
         Se font savants jusques aux dents.
         Parmi tant d’huîtres toutes closes,
    Une s’était ouverte et, bâillant au soleil,
         Par un doux zéphyr réjouie,
    Humait l’air, respirait, était épanouie,
    Blanche, grasse, et d’un goût, à la voir, nompareil.
    D’aussi loin que le rat voit cette huître qui bâille :
    « Qu’aperçois-je ? dit-il, c’est quelque victuaille ;
    Et si je ne me trompe à la couleur du mets,
    Je dois faire aujourd’hui bonne chère, ou jamais. »
    Là-dessus, Maître Rat, plein de belle espérance,
    Approche de l’écaille, allonge un peu le cou,
    Se sent pris comme aux lacs, car l’huître tout d’un coup
    Se referme : et voilà ce que fait l’ignorance.

    Cette fable contient plus d’un enseignement :
    Nous y voyons premièrement
    Que ceux qui n’ont du monde aucune expérience
    Sont, aux moindres objets, frappés d’étonnement.
         Et puis nous y pouvons apprendre
         Que tel est pris qui croyait prendre.

    « Fête Nationale: La Hongrie le 20 AoûtENIGME:4 personnes doivent traverser un pont... »

  • Commentaires

    16
    Dimanche 24 Août 2008 à 21:50
    Merci NADIA de LA FONTAINE  ! 

    Très  BONNE  Soirée

    BISES...
    15
    Dimanche 24 Août 2008 à 16:32
    J'aime les Fables de Monsieur Jean elles me font toujours autant sourire, merci Nadia :-)
    14
    Mercredi 20 Août 2008 à 22:59
    bisous du soir
    BrigitteImage Hosted by ImageShack.us
    13
    Mercredi 20 Août 2008 à 22:50
    Je ne connaissais pas celle-ci
    bonne soirée.Bizzz

    http:lessauvages.blogspace.fr

    12
    Mercredi 20 Août 2008 à 22:12
    c'est pour ça que je ne mange jamais d'huitres...ah ah ah ..
    besos
    tilk
    11
    Mercredi 20 Août 2008 à 20:54
    je ne la connaissais pas celle çi
    biz Nadia ** dgidgi
    10
    Mercredi 20 Août 2008 à 20:52
    ouiiiiiiiiii les fables ne sont pas si faciles à comprendre.
    et dire que des enfants doivent le comprendre déjà à l'école.

    merci pour ce bel article

    bisous d'une petite souris ;-)

    voici les 8 guirlandes que j'ai fait pour le mariage.


    9
    Mercredi 20 Août 2008 à 20:10
    je ne la connaissait pas celle ci....
    8
    Mercredi 20 Août 2008 à 18:38
    merci pour cette fable!
    bonne soirée nadia
    7
    Mercredi 20 Août 2008 à 16:16
    Je sors de l'hopital,aprés des examens un peu plus poussé,ils ont decidés de m'opérer mercredi prochain,a environ 14 h ,urgence sans precipitation avec des nouveaux medicaments d'ici là,merci de tes visites et de de tous les blogueurs qui passent par chez toi pour me mettre un mot sympa,a bientot @+
    6
    Mercredi 20 Août 2008 à 12:27
    Je ne me souvenais plus que ce proverbe venait de cette fable. D'ailleurs je ne la connaissais pas, quelle ignorance.
    Bonne journée Nadia   Yvette
    5
    Mercredi 20 Août 2008 à 12:18
    Ces fables sont  toujours d'actualité  , La Fontaine  avait  ce sens  de comprendre cette humanité !  bien   àtoi...
    4
    Mercredi 20 Août 2008 à 10:37
    Coucou, j'aimais beaucoup apprendre les fables de la fontaine
    Bonne journée
    3
    Mercredi 20 Août 2008 à 08:27
    Belle fable! Merci et très belle journée!
    2
    Mercredi 20 Août 2008 à 08:03
    Toujours aussi épatantes ces fables. J'adoreeeee !
    1
    Mercredi 20 Août 2008 à 07:47

    La Fontaine, que j'ai aimé ses fables.
    et la morale de l'histoire est toujours tres veridique

    bisous Nadia

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :