• Fable de Jean de La Fontaine: L’Aigle et la Pie

     

     




     

     

     

      Jean de La Fontaine

     Livre XII, Fable 11  

     

     

     

    L’Aigle et la Pie

     

    L’aigle, reine des airs, avec Margot la pie,

    Différentes d’humeur, de langage et d’esprit,

    Et d’habit,

    Traversoient un bout de prairie.

    Le hasard les assemble en un coin détourné.

    L’agace eut peur ; mais l’aigle, ayant fort bien dîné,

    La rassure, et lui dit : Allons de compagnie ;

    Si le maître des dieux assez souvent s’ennuie,

    Lui qui gouverne l’univers,

    J’en puis bien faire autant, moi qu’on sait qui le sers.

    Entretenez-moi donc, et sans cérémonie.

    Caquet-bon-bec alors de jaser au plus dru,

    Sur ceci, sur cela, sur tout. L’homme d’Horace,

    Disant le bien, le mal à travers champs, n’eût su

    Ce qu’en fait de babil y savoit notre agace.

    Elle offre d’avertir de tout ce qui se passe,

    Sautant, allant de place en place :

    Bon espion, Dieu sait. Son offre ayant déplu,

    L’aigle lui dit tout en colère :

    Ne quittez point votre séjour,

    Caquet-bon-bec, ma mie : adieu ; je n’ai que faire

    D’une babillarde à ma cour :

    C’est un fort méchant caractère.

    Margot ne demandoit pas mieux.

    Ce n’est pas ce qu’on croit que d’entrer chez les dieux :

    Cet honneur a souvent de mortelles angoisses.

    Rediseurs, espions, gens à l’air gracieux,

    Au cœur tout différent, s’y rendent odieux :

    Quoique, ainsi que la pie, il faille dans ces lieux

    Porter habit de deux paroisses.


     Fables de La Fontaine : Barbin & Thierry | Georges Couton

     

    http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr


     

          =============================

     

    L'AIGLE ET LA PIE 

     
    

    L'aigle, Reine des airs, avec Margot la Pie,
    Différentes d'humeur, de langage et d'esprit,
                        Et d'habit,
            Traversaient un bout de prairie.
    Le hasard les assemble en un coin détourné.
    L'Agasse eut peur ; mais l'Aigle, ayant fort bien dîné,
    La rassure, et lui dit : Allons de compagnie.
    Si le Maître des Dieux assez souvent s'ennuie,
            Lui qui gouverne l'univers,
    J'en puis bien faire autant, moi qu'on sait qui le sers (2).
    Entretenez-moi donc, et sans cérémonie.
    Caquet bon-bec alors de jaser au plus dru,
    Sur ceci, sur cela, sur tout. L'homme d'Horace (3),
    Disant le bien, le mal à travers champs (4), n'eût su
    Ce qu'en fait de babil y savait notre Agasse.
    Elle offre d'avertir de tout ce qui se passe,
            Sautant, allant de place en place,
    Bon espion, Dieu sait. Son offre ayant déplu,
            L'Aigle lui dit tout en colère :
            Ne quittez point votre séjour,
    Caquet bon-bec, mamie : adieu ; je n'ai que faire
            D'une babillarde à ma cour ;
            C'est un fort méchant caractère.
            Margot ne demandait pas mieux.
    Ce n'est pas ce qu'on croit, que d'entrer chez les Dieux ;
    Cet honneur a souvent de mortelles angoisses.
    Rediseurs (5), Espions, gens à l'air gracieux,
    Au coeur tout différent, s'y rendent odieux,
    Quoique ainsi que la Pie il faille dans ces lieux
            Porter habit de deux paroisses (6).   




























      Source: http://www.la-fontaine-ch-thierry.net 



    Related Posts with Thumbnails
    Top Sites de "Faire un Blog" 

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

     

     

    « Énigmes:Dès qu'on me nomme,je disparais,ect. + réponses.Grenade 7 février 2011 »

  • Commentaires

    14
    Dimanche 13 Février 2011 à 12:37

    Je ne connaissais pas, c'est vrai qu'il en a tant écrit. J'en ai mis sur mon blog mais pas celle -là, il faudra que je m'en souvienne!!!! bises Nadia et bon dimanche    Yvette

    13
    Vendredi 11 Février 2011 à 21:12

    quelques cartes postales reçues de jean de la fontaine

    sur mon blog phila (timbre) et bientôt la carte de face (même image que le timbre derrière) sur cricket

    * je ne connaissais pas celle ci !

     

    bisous

    christelle

    12
    Mercredi 9 Février 2011 à 18:04

    Je ne la connaissais pas celle là. Bisous

    ps : je t'ai envoyé un mail. 

     

    0a0-040103animals-catnroll-prv.gif

    Miaou... miaou... miaou... miaou... miaou... miaou...

    11
    Lundi 7 Février 2011 à 16:21

    C'est toujours interessant de relire les fables de La Fontaine , d'autant plus que certaines je ne m'en rappelle plus ! Gros bisous Nadia et bon lundi !

    10
    Lundi 7 Février 2011 à 15:13

    Je ne la connaissais pas, merci pour le partage. Je ne sais pas combien il en a écrit, mais ça doit être beaucoup !

    9
    Lundi 7 Février 2011 à 02:53

    Merci pour cette fable que je connaissais.

    Je ne l'avais jamais lue dans sa version originale.

     

    Passe une belle semaine. A très bientôt.

     

    8
    Dimanche 6 Février 2011 à 21:39

    Une fable bien d'actualité! J'aime beaucoup La Fontaine .Ses contes sont beaux aussi .Bonne soirée, bisous Nadia

    7
    Dimanche 6 Février 2011 à 18:56

    J'ai donné à ma petite fille le recueil que j'avais de ce poéte - je te souhaite une douce soirée Bisous Mamy ANNICK

    6
    Dimanche 6 Février 2011 à 18:25

    Merci, je ne connaissais pas cette fable.
    Bonne soirée

    5
    Dimanche 6 Février 2011 à 17:24

    Superbe merci pour le partage j'adore les fables de monsieur de La Fontaine, merci bonne soirée et gros bisous

    4
    Dimanche 6 Février 2011 à 15:51

     

    Bonjour ma belle Nadia, je te souhaite un bon dimanche tout en douceur ... prends soin de toi Bisous à bientôt !!

    3
    Dimanche 6 Février 2011 à 11:16

    Belle fable que je ne connaissais pas bisous !

    bon dimanche

    2
    Dimanche 6 Février 2011 à 10:38

    Bonjour Nadia, je découvre cette fable et au moins deux mots qui m'interpellent "traversoient et demandoit"  ; bon dimanche, bisous,

    1
    Dimanche 6 Février 2011 à 09:47

    encore une belle fable oubliée ! merci pour ce rappel !
    bisous  Lady M

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :