• DORMIR RÊVER.(5). (Le cerveau à tous les niveaux)

     

     

     

     

    d 01 cr ana 1b

     

     

     

     THÈME: DORMIR RÊVER  

          Le cycle éveil - sommeil -

    rêve  

    cérébral avancé

     


     

            LES STRUCTURES CÉRÉBRALES QUI NOUS RÉVEILLENT

    ET NOUS ENDORMENT

     

     


    L’activation corticale nécessaire à l’éveil est rendue possible par un 

    « réseau exécutif de l'éveil »comprenant l’hypothalamus postérieur,

    le thalamus intra-laminaires et le télencéphale

    basal. Mais ces structures sont elles-mêmes sous l’influence

    d’un réseau assez complexe d'une dizaine de structures 

    situées en cascade du télencéphale basal au tronc cérébral inférieur

    et qui prennent en charge l'éveil. 


    Très schématiquement, les composantes de ces systèmes modulateurs

    ascendants peuvent être groupées en deux grandes voies qui ont toutes

    deux leur origine dans une partie du noyau réticulé du bulbe rachidien.

    La voie ventralese projette vers l’hypothalamus postérieur et le noyau

    de Meynert du télencéphale basal (neurones à acétylcholine) :c’est lavoie

    réticulo-hypothalamo-corticale.

    La voie dorsaleactive les noyaux mésopontins cholinergiques, la formation réticulée

    mésencéphalique (neurones à asparte/glutamate) et le thalamus :

    c’est la voie réticulo-thalamo-corticale.

    En plus d’être à l’origine de l’éveil, plusieurs des noyaux de ces deux voies utilisant

    l’acétylcholine et le glutamate comme neurotransmetteur sont en partie responsables

    de l'activation corticale dusommeil paradoxal.

    La présence de points foncés est proportionnelle à l’activité des systèmes aminergiques et cholinergiques durant les différents états de veille et de sommeil.

    Parmi les noyaux les plus importants du tronc cérébral impliqués

    dans le système d’éveil, on retrouve donc :

    • La formation réticulée mésencéphalique,qui se projette massivement sur les noyaux  thalamiques, qui vont ensuite influencer tout le cortex. Son rôle en est un de désynchronisateur du cortex au sens large, favorisant l’éveil mais aussi le sommeil paradoxal. Il s’agit del'ancien « système réticulé activateur ascendant »qui est maintenant considérée comme une simple partie du réseau de l'éveil.

    • Les noyaux mésopontins cholinergiques, qui se projettent également sur le thalamus.L'acétylcholine produite par ces noyaux exerce une double action : elle diminue l’activité du noyau réticulaire thalamique appartenant au système du sommeil ; et elle active les neurones thalamocorticaux impliqués dans l’éveil.

    • Les noyaux réticulés bulbaires magnocellulaires, dont les neurones sont cholinergiques ou à asparte/glutamate, est à l’origine à la fois de la voie réticulo-thalamo-corticale et de la voie réticulo-hypothalamo-corticale. Ses projections vont donc sur la formation réticulée mésencéphalique et les noyaux mésopontins cholinergiques ainsi que sur le télécenphale basal et l'hypothalamus postérieur.

     

    • Les noyaux du locus coeruleus, situés dans la partie dorsale du pont, 
    • et dont les
    •  projections noradrénergiques influencent des structures cérébrales 
    • comme le thalamus, l'hippocampe et le cortex. L’activité du locus coeruleus 
    • est maximale 
    • chez le sujet éveillé et actif, réduite durant un éveil calme, encore plus réduite 
    • en sommeil lent, et complètement abolie en sommeil paradoxal.

    • Les noyaux sérotoninergiques du raphé antérieur (ou supérieur), 
    • qui projettent de la sérotonine vers l'hypothalamus et le cortex. 
    • Actifs pendant l'éveil, l’effet global des noyaux du raphé antérieur est éveillant et,
    •  contrairement aux autres groupes aminergiques, leur lésion non seulement
    • n'entraîne pas de somnolence,même passagère, mais provoque une insomnie
    •  prolongée de plusieurs jours. 
    • Cette apparente contradiction viendrait du fait que ce système, qui innerve 
    • l'hypothalamus antérieur au niveau de l'aire préoptique et l’horloge circadienne
    • située dansle noyau suprachiasmatique, semble mesurer la durée et l'intensité 
    • de l'éveil. L'éveil pourrait ainsi provoquer éventuellement sa propre inhibition
    •  par rétroaction négative. En d’autres termes,le fait d’être éveillé durant un
    • certain temps conduit au sommeil

    L'ensemble de ces structures du tronc cérébral reçoit des collatérales des

    afférences sensorielles et végétatives qui participent ainsi au maintien

    de leur activité (voir encadré).

    Il s’agit d’un réseau complexe dont l'excitation pharmacologique d’un élément amène

    l'activation de tous les autres. Cette organisation redondante explique aussi pourquoi

    l'inactivation d'un seul système est suivie, après quelques jours, d’une récupération

    complète de l'éveil. Aucune des structures décrites, prise isolément, n'est donc

    indispensable à l'activation corticale.

     

    La formation réticuléese présente sous forme d’un réseau désorganisé

    de fibres à l’intérieur desquelles sont dispersées les corps cellulaires.

    Cette structure reçoit, par des collatérales, des informations de toutes

    les modalités sensorielles. Ces informations pouvant converger sur

    un même neurone de la formation réticulée, elles  perdent ainsi leur

    spécificité d'origine pour acquérir la propriété non spécifique de mettre

    en jeu les réseaux de neurones excitateurs de l’éveil. 
    D'autres cellules réticulaires augmentent le tonus musculaire et

    accomplissent ce travail nécessaire mais non suffisant à

    l'attention,l'apprentissageoul'exécution d'un geste.

    La formation réticulée peut donc être considérée comme une sorte

    de filtre qui ne laisse parvenir àla consciencequ’une infime partie

    des différents stimuli visuels, auditifs ou somatosensoriels qui nous

    entourent : ceux qui nous sont immédiatement utiles ou particulièrement

    intenses.

    Par exemple, si votre ordinateur fait un bruit continu et pas trop intense,

    au bout d'un certain temps, on ne le perçoit tout simplement plus.

    On comprend alors pourquoi sans formation réticulée, il nous serait

    bien difficile de s’endormir dans des endroits bruyants,

    inconfortables ou éclairés.

     

     

       Le contenu du site Le Cerveau à tous les Niveaux ! est sous copyleft

     Différentes méthodes vous permettent donc de reproduire ce site 

    en tout ou en partie pour en faire bénéficier le plus grand nombre.

     Le concept de " copyleft " est un moyen de donner accès gratuitement

      au fruit d'un travail original et d'encourager la reproduction (et même

     la modification) de ce travail d'une façon tout aussi gratuite.

     

    ===========================

     

     

     

    Top Sites de "Faire un Blog" 

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Related Posts with Thumbnails

    « Genre des mots.(4 fin) (Apprendre en s'amusant)Gagnante de la photo du mois de mai 2012. (communauté "Le concours de la photo du mois). »

  • Commentaires

    7
    Mercredi 30 Mai 2012 à 23:29

    Intéressant ton article

    Passe une bonne soirée

    Bisous

    xxx

    6
    Mercredi 30 Mai 2012 à 22:15

    Toujours intéressant , mais ce soir , j'ai dû relire deux fois pour intégrer les données.....j'étais en sommeil lent !!!!! Douce soirée, bises Nadia

    5
    Mercredi 30 Mai 2012 à 18:34

    ah dormir et bien dormir..rêver ou pas qu'importe ...mais surtout avoir le sommeil  profond ... ne pas se réveiller au milieu de la nuit............ !!  et pour le texte tu peux no prob..... ! très bonne soirée

    4
    Mercredi 30 Mai 2012 à 17:44

    merci pour toutes tes précisions vais essayer de bien dormir et de bien rêver bises MA

    3
    Mercredi 30 Mai 2012 à 17:32

    bonne nuit

    2
    Mercredi 30 Mai 2012 à 12:31

    bonjour Nadia !!
    j'ai tout fait !!
    rêver est indispensable pour notre santé !
    bisous !

    1
    Mercredi 30 Mai 2012 à 11:21

    tout n est pas lisible sur le côté droit

    douce journée

    bizz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :