• Diaporama: QUAND! QUAND! TOUJOURS QUAND!




    C'est une bonne réflexion...

    Quandquandtoujoursquands
    View SlideShare presentation or Upload your own.
    « FÊTE NATIONALE: LIBAN 22 NovembrePOURQUOI LES ZÈBRES ONT-ILS DES RAYURES? »

  • Commentaires

    30
    Lundi 24 Novembre 2008 à 21:54

    et bien j'ai pris le temps d'admirer cette collection de papillons lol

    oui, c'est normal que mon blog se présente comme ça, je l'ai voulu ainsi, et tu sais pourquoi? parce uqe les com étaient toujours postés au 1er article! comme ça si on veut voir le dernier posté il faut "faire l'effort d'entrer", et oui! je suis ainsi! et j'assume

    qu'est ce que tu n'as pas compris dans ce poème? il fait hommage  aux disparus et au passé heureux. J'ai l'âme triste en ce moment et un deuil vient de frapper ma famille.

    Bonne soirée Nadia-vraie, à bientôt

    29
    Lundi 24 Novembre 2008 à 17:34



    Je crois Nadia que c'est dans la nature humaine même d'être toujours hâtif, préssé d'avoir ou de voir se réaliser ce qu'on n' a pas, et on oublie malheureusement toujours d'apprécier ce qu'on a...

    Je crois que c'est notre destin d'être toujours dans l'attente, et de voir notre vie s'écouler sans qu'on s'en apperçoive

    28
    Lundi 24 Novembre 2008 à 15:24
    Moi aussi, lorsque j'escalade une montagne, c'est toujours pour savoir comment se présente le paysage vu depuis les hauteurs. C'est la même chose lors je mets mes pas dans un sentier, je suis curieuse de connaitre le bout, et encore le bout...
    Pour un livre, je déguste et ne me pose que sur le présent de l'histoire. C'est plus un repos pour moi la lecture.
    Dans une gare, en principe j'arrive longtemps à l'avance pour me poser dans un coin et voir ce qui se passe pour les autres. Je suis curieuse des tempéraments qui se lachent lorsqu'ils ne se sentent pas observés. Je ne suis donc jamais préssée d'attendre ou d'arriver.
    Oui, là oui, j'attendais toujours la fin de mes heures obligatoires, au travail, pour enfin m'adonner à ce que j'aimais.
    Pas eu le temps de me dire "quand j'aurais... Quand les enfants... Quand j'aurais... etc..
    Je ne me suis jamais dit "Ah, si j'étais libre... manque de temps aussi.
    Je ne compte pas le temps... je le prends comme il se présente. Je savoure le "maintenant", l'"après", je suis trop paresseuse pour m'y attarder.
    Je prends toujours le temps de ressentir la douceur des choses et des gens. Il ne manquerait plus que ça, que je me laisse perturber par les ennuis extérieurs... j'aurais trop l'impression d'être prisonnière.
    Oui, chaque acte est un plaisir délectable. Je savoure pleinement...
    J'aime bien le mot "maintenant". Il me convient tout à fait.
    Je suis égoïstement preneuse.
    Merci pour cet envol en papillon. J'ai souris tout du long...
    27
    Dimanche 23 Novembre 2008 à 20:10

    bonsoir

    et oui, on est toujours pressé et c e diaporame bien agrémenté avec ces papillons prouvent bien qu'il faut vivre au jour le jour et surout savoir apprécier le temps présent

    bonne soirée

    doque

    26
    Dimanche 23 Novembre 2008 à 19:31
    Un grand merci et de bons bisous
    25
    Dimanche 23 Novembre 2008 à 17:00

    quand !- ne dirons nous  plus quand !

    quand ! les poules auront des dents ....

    bisous nadia

    bon dimanche

    24
    Dimanche 23 Novembre 2008 à 09:24

    Très beau montage ! un régal par ce froid!

    bon dimanche

    23
    Dimanche 23 Novembre 2008 à 01:39
    Un petit mot pour te remercier je viens de voir dans ta colonne de gauche ton petit mot de bienvenue à ta communauté « Réflexion et morale » que j'aime beaucoup ! tu vois j'ai partagé quelques textes entre mes deux communautés et je sais ce que je posterai dans la tienne :) bonne continuité dans tout ton beau travail Nadia-vraie.
    22
    Dimanche 23 Novembre 2008 à 01:37
    Tellement vrai cette réflexion. Quand ensuite toujours voir plus loin et ensuite vient le « si » j'avais su... c'est ainsi malheureusement quand nous sommes jeunes nous ne voyons pas la vie ainsi et plus tard on voudrait revenir en arrière parce que c'est là qu'on le comprend... mais l'important est de le voir et d'en être conscient un jour !! bises à toi chère Nadia-vraie.
    21
    Dimanche 23 Novembre 2008 à 01:35

    Le Ligure en cliquant sur le mot , tu auras les explication.

    baci é buena sera bellissima Nadia

    pat

    20
    Dimanche 23 Novembre 2008 à 01:01

    Merveilleux ce diaporama...Le ici et maintenant est tellement important, mais on oublie souvent...Merci!

    Bisoussss!

    19
    Dimanche 23 Novembre 2008 à 00:40
    Profiter de chaque instant sans anticipé sur le prochain, voilà une façon de vivre qui me convient plutôt bien. Bisous et bon dimanche, Syl
    18
    Dimanche 23 Novembre 2008 à 00:00
    J'ai apprécié ce diaporama. Les phrases sont vraiment juste. C'est tout à fait mon opinion. En plus sur de merveilleux papillons. Merci
    17
    Samedi 22 Novembre 2008 à 23:52

    magnifique diaporama  tu as raison nous devrions tous vivre le temps présent

    mais la vie nous avale

    je t embrasse et bon week end

    16
    Samedi 22 Novembre 2008 à 23:12

    Voilà j'ai su apprécier ce bon moment en voyant défiler les beaux papillons! J'essaie de plus en plus de "vivre" le temps présent ce que j'ai fait hier soir dans une rencontre avec d'autres photographes. On a échangé des idées et je n'avais pas envie de rentrer chez moi très vite.

    Bisous amicaux Nadia

    15
    Samedi 22 Novembre 2008 à 21:26

    Bonsoir Nadia, merci pour ce beau diaporama, c'est vraiment une représentation philosophique de notre vie quotidienne!

    et j'ajoute ce qu'a dit Arthur Schopenhauer à ce sujet:

    "Personne n'a vécu dans le passé, personne ne vivra dans le futur ; le présent est le mode de toute vie."

     <o:p></o:p>

     <o:p> </o:p>

    14
    Samedi 22 Novembre 2008 à 21:09

    Coucou Nadia, je te souhaite un bon weekend.

     Bises.

    13
    Samedi 22 Novembre 2008 à 19:47

    Beau diaporama! A méditer!

    Merci et belle soirée!

    12
    Samedi 22 Novembre 2008 à 14:49
    Merci Nadia, j'étais dans cet esprit il y a quelques années, et à la suite d'une opération je me suis rendue compte que savourer chaque jour était la meilleure des récompenses et c'est ce que je fais.Bonne journée.Bisous
    11
    Samedi 22 Novembre 2008 à 14:38

    beau diapo et bien vrais tout cela!

    bon samedi nadia

    10
    Samedi 22 Novembre 2008 à 14:37
    Bonne journée Nadia, gros bisous, Monique
    9
    Samedi 22 Novembre 2008 à 12:34

    C'est vrai, qu'on attend toujours quelque chose. Moi j'attends la fin de l'hiever alors qu'il n'est pas commencé et au printemps j'attendrai l'été. J'attends surtout que le mois de décembre soit passé, car c'est un mois qui est le plus plus négatif chez moi. Maladie et décès, oh, l'horreur!

    Bisous Nadia et à bientôt     Yvette

    8
    Samedi 22 Novembre 2008 à 12:21

    Enfin prendre le temps.... pas "ne rien faire" mais "faire rien" en toute conscience ! et Apprécier !

    Bisous ma belle

    7
    Samedi 22 Novembre 2008 à 12:20
    Nadia c'est super d'avoir laisser un com' sur mon simplet blog mais au grand coeur chargéd'amour, d'affection, de respect et d'amitié grosse comme tout.Longue vie à ton blog , où il est magiquement agréable de naviguer et surtout santé bonheur prospérité et sérénité.Bisous
    6
    Clo
    Samedi 22 Novembre 2008 à 11:49

    Bonjour Nadia

    Savourer l' instant présent au lieu de vivre par procuration n' est-ce pas le B.A BA du bonheur ?

    Bonne journée

    5
    fab
    Samedi 22 Novembre 2008 à 10:53

    j'ai la chance de faire partie d'une autre catégorie de papillon : j'ai déjà rencontrer l'âme soeur, j'apprécie la caresse du vent, la couleur du ciel, la beauté des feuilles à toutes saison, le parfum d'une fleur, même j'apprécie d'attendre le train c'est déjà une aventure en soit :-)

    big bisous

    4
    Samedi 22 Novembre 2008 à 10:03
    coucou Naidia, je t'embrasse et passes un bon week end!! micheline
    3
    Samedi 22 Novembre 2008 à 09:55

    C'est en prenant de l'âge que l'on prend conscience de la fragilité du bonheur et de la nécessité de profiter de chaque instant comme s'il était unique.

    Voir le bonheur tout simple de notre vie, le savourer à chaque seconde sans se poser de questions....tout un programme de vie pour lequel il faut une prise de conscience et un entraîneemnt intensif.

    2
    Samedi 22 Novembre 2008 à 07:34

    Bonjour Nadia !

    J'espère que tu vas bien ?

    Je t'ai laissé un petit mot sur mon blog aujourd'hui pour te remercier de ton aide de ces derniers jours !

    Je te souhaite de passer un très bon week-end !

    A bientôt !

    1
    Samedi 22 Novembre 2008 à 07:29


    Ca y est ! il est arrivé chez moi pour la soirée Beaujolais. Maintenant je file vite en Avignon pour aller chercher une Harley Davidson et vite revenir car j'ai 30 invités qui m'attendent.

    bon week end

    bisous

    pat
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :