• CONNAISSEZ-VOUS LE PORC-ÉPIC DU CANADA?




    Connaissez-vous le porc-épic du Canada.?

    Voir la  photo en grand en bas de l'article.





    La répartition du porc-épic

     

    Cet animal :

    • porterait plus de 30 000 piquants 
    • menace ses ennemis en fouettant l’air de sa queue; des piquants déjà ébranlés peuvent s’en détacher et laisser l’impression qu’il les a lancés 

    mâche le bois, le cuir, les ossements d’animaux morts et les bois des cervidés tombés à l’automne; indiquant peut-être ainsi non seulement un appétit dévorant pour le sel, mais


    Description

    Le porc-épic (Erethizon dorsatum) est un des mammifères canadiens les plus connus, dans la vie comme dans la légende. Sa célébrité vient surtout de son armure de piquants qui tient la plupart de ses ennemis à distance.

    Lorsqu’il se tient en boule tout en haut d’un arbre, on pourrait prendre le porc-épic pour un nid d’écureuil ou de corneille, mais, près du sol, il se reconnaît aisément. Il a une petite tête, un museau aplati et de petits yeux. Les oreilles sont petites et rondes, presque entièrement cachées par les poils qui couvrent aussi les piquants. Les épaules sont voûtées et font paraître le dos arrondi. Les pattes courtes sont arquées, et l’animal se tient comme un ours, toute la plante du pied posée fermement sur le sol. Les griffes sont longues et recourbées. Le premier doigt des pattes arrière est remplacé par une large pelote digitale mobile qui donne à l’animal une meilleure
    prise sur les branches lorsqu’il grimpe. La queue musclée est épaisse, courte et à bout arrondi.

    Le pelage du porc-épic se compose d’un duvet brun, doux et laineux, ainsi que de poils de garde longs et rugueux. À leur base, les poils de garde sont bruns pour ensuite devenir plus sombres vers la pointe, qui peut être blanche chez les populations de l’Est, et jaune chez celles de l’Ouest. Ces poils cachent les piquants jusqu’à ce que le porc-épic se sente menacé. Les piquants les plus longs se trouvent sur le dos et la queue; une fois hérissés, ils poussent les poils de garde en saillie et forment ainsi une crête. Les piquants du devant de la tête ont environ 1,2 cm de longueur tandis que ceux du dos peuvent atteindre 12,5 cm. Il n’y a pas de piquants sur le museau, sur les pattes ni sur le dessous du corps.

    Chaque piquant est creux et incrusté dans la peau, où il est fixé à un petit muscle qui le fait se dresser dans la fourrure lorsque l’animal, alarmé, se hérisse. À environ 0,6 cm de son extrémité, le piquant s’amincit graduellement pour former une fine pointe couverte de plusieurs douzaines de petits aiguillons noirs. Ces derniers, à peine rugueux au toucher, gonflent à l’humidité, par exemple quand ils sont enfoncés dans la chair d’un assaillant, et ils y font pénétrer davantage le piquant. La pointe est noire, à traits jaunes ou blancs.

    On pense que le porc-épic a plus de 30 000 piquants; la perte de plusieurs centaines d’entre eux, qui peut survenir en un seul combat, ne le désarme donc pas pour autant. Au fur et
    à mesure de ces pertes, de nouveaux piquants prennent la relève; ils sont blancs et acérés, mais fermement ancrés dans la peau jusqu’à complète maturité.

    Chez les rongeurs du Canada, le porc-épic se classe deuxième pour sa taille, tout de suite après le castor. Les mâles adultes atteignent un poids moyen de 5,5 kg après 6 ans et les femelles, un poids de 4,5 kg. La longueur totale va en moyenne de 68 cm à 100 cm et la hauteur à l’épaule est de quelque 30 cm.

    Signes et sons

    Le porc-épic n’est pas toujours facile
    à voir lorsqu’il est dans sa tanière ou dans un arbre, mais ses habitudes alimentaires, sa mastication bruyante, des brindilles coupées et des morceaux d’écorce arrachés peuvent trahir sa présence. Autour des arbres dont il mange l’écorce et, surtout, à l’extérieur des abris d’hiver, on trouve des excréments. L’hiver, ces derniers sont raboteux et de forme irrégulière; l’été, ils ont tendance à être mous et arrondis, passant du brun verdâtre au brun foncé avec le temps.

    L’hiver, les pistes se reconnaissent à la forte empreinte de toute la plante du pied posée lourdement sur le sol, aux marques des longues griffes et parfois à celles de la queue qui a traîné. Par ailleurs, dans une neige épaisse et molle, la piste du porc-épic ressemble à un caniveau.

    L’automne et dans une moindre mesure à d’autres moments de l’année, on peut appeler le porc-épic en poussant à plusieurs reprises un petit gémissement bas de chiot, en montant et en descendant la gamme.

    Au moment des confrontations, le porc-épic claque des dents; à cela près, il n’est guère communicatif. Il arrive que la femelle frotte son petit du nez en émettant de faibles grognements et gémissements. Ce n’est que pendant la saison de reproduction que les porcs-épics deviennent bruyants et se créent un répertoire de gémissements, de hurlements, de grognements et de glapissements.


     SUITE AVEC AUTORISATION: http://www.ffdp.ca/hww2_f.asp?id=100




    « FÊTE NATIONALE: RÉPUBLIQUE DOMiNICAINE 27 FÉVRIERLIENS: 1-SHOPPING TRÈS ORIGINAL2- "LE PULI" »

  • Commentaires

    31
    Lundi 2 Mars 2009 à 13:04
    Hello Nadia,

    Bouh, moi qui n'aime pas trop les bestioles, je serais pas fier de le croiser en français cet animal, lol !

    Une bonne journée à toi !
    30
    Dimanche 1er Mars 2009 à 21:56
    coucou nadia
    charmant ton porc épic...
    en revanche, vous n'avez pas de hérissons au canada
    bises de béa kimcat
    29
    Dimanche 1er Mars 2009 à 18:16
    J'en ai vu (entraperçu) un dans un zoo en Gaspésie... mais jamais encore en liberté.
    28
    Dimanche 1er Mars 2009 à 11:07
    bonjour
    c'est un animal étrange avec tous ces piquants, c'est le hérisson de chez nous, merci pour toutes ces explications
    bonne journée
    doque
    27
    Samedi 28 Février 2009 à 21:46
    Je ne connaissais pas le porc épic du Canada. Merci de me l'avoir fait découvrir !
    Bon dimanche !
    26
    Samedi 28 Février 2009 à 21:20
    Coucou Nadia, il est magnifique !
    Je ne savais pas qu'il pouvait grimper aux arbres et je regarderais les châtaignes dans les forêts d'un autre oeil désormais ...
    Bonne soirée et gros bisous du samedi soir,
    25
    Samedi 28 Février 2009 à 19:41
    Baba ! Je suis baba. Je pensais que le porc-épic était exclusivement africain.
    Merci d' avoir remis les pendules à l' heure en ce qui me concerne.
    Bonne nuit Nadia :)
    24
    Samedi 28 Février 2009 à 18:04
    Super intéressant cet article sur le hérisson. On sait que bien souvent les chiens s'en approchent trop et on vécu de douloureux moments !! je ne savais pas qu'il y avait autant de piquants sur un animal. Fascinant!

    J'ai toujours trouvé ce petit animal fort joli :) merci Nadia-vraie.
    23
    Samedi 28 Février 2009 à 15:44
    Bonjour Nadia il a un museau de lémurien.
    bon week end
    22
    Samedi 28 Février 2009 à 15:43
    Bonjour Nadia il a un museau de lémurien.
    bon week end
    21
    Samedi 28 Février 2009 à 10:16
    Coucou Nadia !

    Il est chou ce petit animal, mais attention qui s'y frotte s'y pique !!  
    20
    Samedi 28 Février 2009 à 01:10
    franchement je ne sais pas si j en ai vu
    ce que j ai remarqué partout ce sont  les écureuils et j aurai bien
    voulu en ramener un
    je t embrasse bonne soirée
    a bientot a Paris ???
    19
    Vendredi 27 Février 2009 à 23:44
    BONNE FIN DE SOIRÉE !!! TOI AUSSI TU ES ALLÉE ADOPTER UN ANIMAL VIRTUEL!!!!

    bISOUS XXX
    18
    Vendredi 27 Février 2009 à 22:51
    je connais , mais jamais vu de porc épic , sur mon chemin  ( sourire ) je voudrais bien avoir des quipiques comme lui , parfois pour me défendre , ( encore sourire)
    bisous et bonne nuit nadia
    17
    Vendredi 27 Février 2009 à 21:26
    Bonsoir Nadia,

    Si toutefois tu désires faire un lien pour le cokpit, çà ne m'ennuie pas.
     Tu fais comme tu le ressents.
     Bonne soirée.
     Bisous.
    16
    Vendredi 27 Février 2009 à 21:23
    Interessant, merci de ces informations précieuses...
    15
    Vendredi 27 Février 2009 à 18:49
    Je ne pensais qu'il était si grand, une bouille rigolote mais mieux vaut ne s'y frotter, ça pique !!! Bon weekend à toi et bisous. Danielle
    14
    Vendredi 27 Février 2009 à 18:49
    Il est bien mignon mais je ne le caresserai pas !
    Bisous

     
    13
    Vendredi 27 Février 2009 à 17:51
    Coucou Nadia !
    J'ai quelques difficultés de connexion en ce moment,
    mais je tiens à te souhaiter un bon week-end !
    A bientôt j'espère ...
    12
    Vendredi 27 Février 2009 à 16:01
    ton article est très interresant , je ne savais pas que le porc-épic
    etait si gros et  surtout qu'il montait dans les arbres !!
    sinon je le trouve drôlement mignon 
    bonne journée     bisous 
    11
    Vendredi 27 Février 2009 à 15:53
    il est tout mignon,
    pourra-tu m'apporter du vrai sirop d'erable,
    pour mettre sur les crêpes ou pancake, c'est succulent
    bon toi aussi reposes toi, car j'aimerai te voir arriver en forme dans notre beau pays, gros bisous et bon we

    Fichier hébergé par Archive-Host.com

    10
    Vendredi 27 Février 2009 à 15:20
    Et bien je le trouve mignon sur cette photo....
    Biz
    9
    Vendredi 27 Février 2009 à 14:25
    J'adore ces petites bêbêtes qui mpontent qui montent!!!! C'est trop mimi... j'espère qu'il en restera encore pendant longtemps... BISous
    8
    Vendredi 27 Février 2009 à 12:57
    Je souhaite bonne route à ta communauté. est-ce que tu crois que mon blog correspond à ta communauté? Si oui, je veux bien en faire partie. A toi de me le dire. Je viens aussi de créer ma communauté, axée sur les jeux d'écriture.
    7
    Vendredi 27 Février 2009 à 11:47
    En Algérie nous avions des porcs-épics avec de très grands piquants, on en trouvait (des piquants) comme ça en se baladant.
    6
    Vendredi 27 Février 2009 à 10:28
    bonjour,il est magnifique
    on aurait envie de le caresser
    5
    Vendredi 27 Février 2009 à 09:56
    C'est vraiment un animal extraordinaire,et même s'il pique, il est beau,bonne journée Nadia
    4
    Vendredi 27 Février 2009 à 08:40
    même avec des piquants, il est adorable.
    3
    Vendredi 27 Février 2009 à 08:19
    Un excellent reportage sur le porc-épic et la dernière photo du porc'épic est vraiment belle.
    30000 piquants c'est impressionnant
    Je connais le blog d'Erato et lui ai mis un com

    Bises et bonne journée
    2
    Vendredi 27 Février 2009 à 08:10
    non je connaissais pas !! 30000 piquants houla la !!
    bisous
    pat
    1
    Vendredi 27 Février 2009 à 06:07
    hé hé, il a une petite tête bien marrante mais bon, je n'irai pas m'y frotter pour autant lol
    Bisous, Syl
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :