• Citations(3) de Victor Hugo

     

    Ce que la fable a inventé, l'histoire le reproduit parfois.

     

    Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie
    Ont droit qu'à leur cercueil la foule vienne et prie.


    Chaque fois qu'on perd une habitude, il semble qu'on perde quelque chose de la vie. Et dans le fait la vie n'est que la plus longue de nos habitudes.
     

    Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière.

    Dans «connaître», il y a «naître».


    De tout ce qui fut nous, presque rien n'est vivant.


     Dis-moi qui tu aimes, je te dirai qui tu hais.

    Et l'on voit de la flamme aux yeux des jeunes gens,
    Mais, dans l'oeil du vieillard, on voit de la lumière.

      

    « Le blog du mois chez Mamie CoolSUPERSTITION:Thème des photographes du dimanche »

  • Commentaires

    19
    cath l
    Dimanche 7 Avril 2013 à 01:30
    De belles ciatations...
    18
    Lundi 29 Septembre 2008 à 09:02
    J'aime bien la 4e et la 5e ;)
    17
    Dimanche 14 Septembre 2008 à 17:59
    hello nadia ,je suis un inconditionnel de Hugo
    16
    Dimanche 14 Septembre 2008 à 04:50
    rien que de belle pensee il fait pas chaud chez toi 14...brrr, je t'envoie du soleil ici 35 a l'ombre bon dimanche bise de canton qing et rene
    15
    Dimanche 14 Septembre 2008 à 04:40
    Bonjour cath et comment ça va toi?je ne t'oublie pas tu sais.
    Bonne journée de dimanche et Au plaisir de te lire.
    14
    Samedi 13 Septembre 2008 à 23:46
    Très belles citations. J'ai une petite préférence pour a dernière.
    Bises et bonne nuit
    13
    Samedi 13 Septembre 2008 à 23:14
    j'aime ta première citation ,
     elle est juste mais rarement appliquée  , nos jeunes soldats font leur métier par devoir pour leur patrie et pour chacun d'entre nous , mais qui le sait ??
    12
    Samedi 13 Septembre 2008 à 21:34
    La citation sur l'habitude est vraiment ma préférée... Si vraie, et si effrayante !

    Je t'embrasse et douce nuit 
    11
    Samedi 13 Septembre 2008 à 21:28
    De belles citations à retenir !

    Bon dimanche
    10
    Samedi 13 Septembre 2008 à 20:37
    Bonsoir mon amie du Québec, tu sais bien que je craque toujours avec Victor Hugo.. que j'aime " Chaque homme dans sa nuit s'en va vers la lumière"..
    je t'envoie des millions de bisous plein de pluie de la haute-savoie
    chantal
    9
    Samedi 13 Septembre 2008 à 20:36
    de jolies phrases
    8
    Samedi 13 Septembre 2008 à 15:45
    Se plonger dans la sagesse profonde de ces mots...bises
    7
    Samedi 13 Septembre 2008 à 15:00
    Je retiendrai tout particulièrement le dernier ... J'aime bien la lumière dans l'oeil du vieillard...
    AMITIES et merci pour tes commentaires
    6
    Samedi 13 Septembre 2008 à 14:39
    les citation sont faites pour être retanscrit mais ces pas souvant le cas car l'homme est devenu robot heureusement pour nous il existe des blogs comme le tien ou autre qui fait rêvé et nous souvenir de tous cela bon week end même pluvieux...BISES A+
    5
    Samedi 13 Septembre 2008 à 14:32
    Dis-moi qui tu aimes, je te dirai qui tu hais.
    Je ne savais pas que Victot hugo avait dit ça! (le reste non plus d'ailleurs....)
    bon WE Nadia     Yvette
    4
    Samedi 13 Septembre 2008 à 14:08
    3
    Samedi 13 Septembre 2008 à 11:20
    Les morales des fables sont bien souvent retrouvées au fil des ans dans la vie de tous les jours.
    Gros bisous Nadia, passe un bon week-end!

    PS: Bientôt un résumé de la fin de mon expo avec un clin d'oeil à Cath!
    2
    Samedi 13 Septembre 2008 à 09:26
    Merci Nadia pour tes encouragements. Je vais mieux et prépare ma rentrée. J'ai pendant mes longues heures allongées médité et révé. Il me faut tout noter. J'ai quelques projets à partager avec mon ami l'ordi.
    Je t'embrasse
    Charline
    1
    Samedi 13 Septembre 2008 à 07:15
    Belle citation, j'aime beaucoup Hugo, bel écrivain

    Bises
    Françoise
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :