• Bonne nouvelle! Enfin...pas pour les mendiants. La télévision française a des origines allemandes. (Anecdotes sur Paris)(33 et 34)

    bon matin 

     

      Série sur les anecdotes insolites sur Paris. 

     Cliquer sur les photos au besoin. 

     

     

     

     

     

    Le défilé du 14 juillet... Des traces de la guillotine...(Anecdotes sur Paris)

      

    retour à l'accueil

    « Paysages de mars. (Communauté d'Amartia)Histoires: Une dame âgée...Un cellulaire sonne? Un vieux docteur. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    18
    Vendredi 21 Mars 2014 à 14:30

    Je suis de l'avis de Lady Marianne.

    D'où tu sors ces textes ? Cela m'a l'air faux ! Bises

    ___________________________________________________________________________________

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_t%C3%A9l%C3%A9vision_fran%C3%A7aise

    Lis ça

    • 3 septembre 1940 : après les sabotages réalisés par la Résistance en juin juste avant leur arrivée, la radiodiffusion et la télévision françaises sont prises en main par les autorités allemandes en zone occupée.

     

    et je viens de lire, regarde ce que j'ai mis en rouge 

    Pionniers et développement 1920

    • 1880-1881, différents chercheurs, George R. Carey de BostonAdriano de Paiva à PortoConstantin Senlecq, à Ardres en France, émettent de manière quasi contemporaine l'idée qu'on pourrait transmettre une image de télévision en projetant celle-ci sur une surface photo-sensible composée de points de sélénium, matériau photo-électrique ; le résultat de chaque point est transmis séquentiellement à un récepteur synchronisé avec l'émetteur (télectroscope). On a là le grand principe de l'analyse séquentielle qui est la base de tout système de transmission d'images animées.
    • 1884, un ingénieur allemand, Paul Nipkow, étudie un dispositif semblable à base de disque en mouvement. Il ne le présentera publiquement qu'en 1928 à Berlin.
    • 1923Vladimir Zvorykine, chercheur russe, dépose le brevet de l'iconoscope.
    • 30 octobre 1925John Logie Baird réalise la première expérience de transmission d'images à Londres.
    • 1927 à 1935 : les fonds Leclerc sont diffusés sur la télévision française.
    • 28 décembre 1927 : création par le gouvernement Poincaré du service de radiodiffusion, rattaché aux PTT.
    • 14 avril 1931 : première transmission d'une image de trente lignes de Montrouge à Malakoff par René Barthélemy.
    • 6 décembre 1931 : Henri de France fonde la Compagnie générale de télévision (CGT).
    • Décembre 1932 : René Barthélemy réalise un programme expérimental en noir et blanc (définition : 60 lignes) d'une heure par semaine, « Paris Télévision ». Il y a très peu de postes de réception (une centaine) qui sont surtout dans les services publics.
    • 26 avril 1935 : sous l'impulsion de Georges Mandel, première émission officielle de télévision française (60 lignes) depuis le ministère des PTT, 103, rue de Grenelle à Paris. La comédienne Béatrice BrettyJean Toscane et René Barthélemy sont les premiers visionnés de la télévision en France.
    • 8 novembre 1935 : émission à la définition de 180 lignes et un émetteur d'ondes courtes est installé au sommet de la Tour Eiffel.
    • 4 janvier 1937 : premières émissions tous les soirs de 20 <abbr class="abbr" style="color: inherit; border-bottom-width: 0px; cursor: help;" title="heures">h</abbr> à 20 <abbr class="abbr" style="color: inherit; border-bottom-width: 0px; cursor: help;" title="heures">h</abbr> 30. Il y a une centaine de postes chez les particuliers.
    • 3 septembre 1940 : après les sabotages réalisés par la Résistance en juin juste avant leur arrivée, la radiodiffusion et la télévision françaises sont prises en main par les autorités allemandes en zone occupée.
    • 7 mai 1943 vers 15 <abbr class="abbr" style="color: inherit; border-bottom-width: 0px; cursor: help;" title="heures">h</abbr>, la première émission de Fernsehsender Paris est émise depuis le 13-15 rue Cognacq-Jay (ancienne pension de famille). Les prises de vue sont faites depuis un vaste studio aménagé rue de l'Université dans l'ancien « Magic City » transformé «ad hoc». Pour cela un émetteur Telefunken est installé au sommet de la Tour Eiffel. Ces émissions régulières en français et partiellement en allemand dureront jusqu'au 12 août 1944. Elles étaient reçues par un millier de récepteurs en 441 lignes, essentiellement installés dans les hôpitaux et les foyers pour soldats.
    • 1944 : réfugié à LyonHenri de France met au point la définition de la télévision à 819 lignes. À la CDC à Montrouge pendant les années d'occupation, René Barthélemy atteindra 1 015 et même 1 042 lignes.
    • <abbr class="abbr" style="color: inherit; cursor: help; border-bottom-width: 0px;" title="premier">1er</abbr> octobre 1944 : reprise des émissions de télévision après la libération de Paris. Les émissions sont diffusées en circuit fermé dans les locaux de Cognacq-Jay.
    • 1945 : après restitution du sommet de la tour Eiffel par les troupes américaines, les émissions de télévision reprennent avec une définition variant de 441 lignes (matériel Telefunken) à 450 lignes (matériels Grammont et CDC d'avant-guerre) en fonction des équipements mis à l'antenne.
    • 5 juin 1947 : premier direct en dehors des studios depuis le théâtre des Champs-Élysées à Paris.
    • 20 novembre 1948 : la définition du futur réseau national est fixée par le décret Mitterrand à 819 lignes (image positive et modulation d'amplitude), les émissions commencent fin 1949 dans cette définition avec un programme (limité à une heure par jour au début) différent du 441 lignes. La France est le seul pays à l'adopter (les autres pays choisiront les 625 lignes, image négative et modulation de fréquence, variante du 525 lignes américain adapté au courant alternatif européen à 50 Hz).
    17
    thanina
    Dimanche 16 Mars 2014 à 23:47

    Hi Nadia merci pour toutes ces infos ,bonne semaine a bientôt.


     

    16
    Dimanche 16 Mars 2014 à 20:28

    C’est aussi grâce à ses méthodes musclées que Paris devient la ville la plus propre de l’Europe de cette époque (financée par la taxe dite des Boues et lanternes) et qu'il éradique les cours des miracles. On lui doit l’éclairage public en plaçant des lanternes même dans les ruelles sombres (d'où l'expression de « Paris ville lumière »[réf. nécessaire]), qui servit à rendre les rues plus sûres, les premières règles de circulation et de stationnement, le pavage des rues et l’adduction d'eau. Voilà aussi ce que l'on dit de lui.

    La Reynie invente la police moderne

    L’affaire des Poisons n’aurait jamais pu étre élucidée sans Nicolas de La Reynie, qui a mené à  cette occasion une enquéte d’une exceptionnelle rigueur. C’est lui qui a permis de démanteler les réseaux d’empoisonneurs et de sorciers. Lieutenant de police de Paris durant trente ans 1667 à  1697, il augmente et modernise les effectifs du guet – dès 1667, la plus célèbre cour des miracles est purgée –, contrôle les murs et les jeux, mais aussi la santé publique : en 1668, grâce à  des mesures énergiques, il préserve la capitale de l’épidémie de peste qui ravage Rouen. Il veille à  l’application de l’ordonnance de 1682 sur la vente des substances toxiques, et crée le premier corps de sapeurs pompiers en 1705.  http://www.historia.fr/

     

    Interdits en 1675 par le lieutenant de police Gabriel Nicolas de la Reynie , ces Nouveaux Contes, plus grivois qu’autre chose, jetèrent sur la carrière de M. de La Fontaine , pourtant fort apprécié pour ses Fables, un voile d’indignité. Quelques années plus tard, on le força même à renier ces écrits en confesse, et devant l’Académie Française !

    Quelques siècles plus tard, il nous reste le privilège de ces textes gaillards et hardis, amusants et enlevés, plus fripons que cochons, et en filigrane, les mœurs d’un siècle où les ecclésiastiques fornicateurs ne manquaient pas.

    15
    Dimanche 16 Mars 2014 à 19:13

    Encore des renseignements que je ne connaissais pas.

    Plus de nouvelles de ta part ! J'espère que rien de grave ne t'est arrivé !

    Bises amicales Nadia !

    14
    Dimanche 16 Mars 2014 à 18:02

    Bonjour Nadia

    Infos très intéressantes. A garder dans nos mémoires ! Merci Nadia

    A bientôt

    http://le-petit-monde-de-luciole.eklablog.com

    13
    Dimanche 16 Mars 2014 à 16:35

    merci pour toutes ces anecdotes que tu nous apprends Nadia

    bisous et bon dimanche

    12
    Dimanche 16 Mars 2014 à 15:14

    Bonjour Nadia,

    Bonne Nouvelle ... J'en savais rien ! tu connais plus de choses sur Paris que moi, c'est pô juste !

    Bon dimanche, bises, Véronique

    11
    Dimanche 16 Mars 2014 à 12:09

    que de choses tu nous apprends

    10
    Dimanche 16 Mars 2014 à 11:25

    et bien tu nous en apprends de drôles

    si je retourne à Paris, je n'irai pas mendier par là

    merci du tuyau !

    9
    Dimanche 16 Mars 2014 à 10:23

    Intéressant.
    Bisous et bon dimanche

    8
    Dimanche 16 Mars 2014 à 10:16
    LADY MARIANNE

    pour la bonne nouvelle ok  !
    mais la tv allemande pour distraire les allemands dans nos hôpitaux, là je ne comprends pas trop-
    source à vérifier- sur le net tout n'est pas véridique-
    bon dimanche- bisous !!

    7
    Dimanche 16 Mars 2014 à 08:56

    bien l'article ,passe une bonne journée bisous

    6
    Dimanche 16 Mars 2014 à 08:48

    très interessant ! bonne journée

    5
    Dimanche 16 Mars 2014 à 08:27

    tv allemande ?
    il fut un temps il n'y avait que trois chaînes françaises (1970)
    et heureusement  trois chaînes allemandes..en Alsace !
    actuellement une dizaine de chaînes françaises et 200 allemandes...alors ....on a le choix !!

    bonne journée

    4
    Dimanche 16 Mars 2014 à 08:10
    jeanine et rené

    ah Bonne Nouvelle, merci pour le renseignement, j'ai justement habité ce quartier et j'ignorais, tout comme les emissions de télé allemandes à Paris, merci Nadia, bon weekend et de grosses bises

    3
    Dimanche 16 Mars 2014 à 07:57

    Hello Nadia

    Je te souhaite un bon Dimanche

    Bizz

    Pat

    2
    Dimanche 16 Mars 2014 à 07:36

    Merci pour ces informations Nadia. Bises et bon dimanche.ZAZA

    1
    Dimanche 16 Mars 2014 à 06:58

    pour la tv allemand je savais mais en 1668 et bien traîner dans cet endroit en étant mendiant ouah!!!!

    a bientôt

    lyly

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :