• BIOGRAPHIE: ARISTOTE



     Au louvre,d'après un original en bronze de Lyseppe

    Aristote (en grec ancien Ἀριστοτέλης [Aristotélês]) est un philosophe grec qui naquit à Stagire (actuelle Stavros) en Macédoine (d’où le surnom de « Stagirite »), en 384 av. J.-C., et mourut à Chalcis, en Eubée, en 322 av. J.-C.

     

    Il a discuté les thèses philosophiques de son maître Platon et a développé les siennes propres dans le sens d'un réalisme philosophique qui prend en compte les informations fournies par les sens. Il s'est également beaucoup intéressé aux sciences physiques, biologiques, astronomiques, rhétoriques et éthiques. Il est également l'inventeur de la logique formelle.

    Biographie
    Son œuvre comporte très peu de détails biographiques. De même, il n’existe guère de témoignages contemporains qui nous soient parvenus. Ses doxographes lui sont postérieurs de quelques siècles (Denys d’Halicarnasse, Diogène Laërce...). Sa biographie n’est donc connue que sur des grandes lignes.

    Son époque est marquée par le renouveau de l’empire macédonien et le déclin de l’influence de la démocratie athénienne. C’est à Aristote que le conquérant Philippe II de Macédoine confia l’éducation de son fils Alexandre le Grand, avalisant peut-être ainsi l’idée de Platon selon laquelle « puisque les philosophes ne peuvent devenir rois, il convient que les rois deviennent philosophes » (Lettre VII).

    Fils de Nicomaque, médecin d’Amyntas III de Macédoine, et d’une sage-femme, Aristote était assoiffé de connaissance. Pour ces raisons, il suivit à Athènes les cours d’Isocrate, mais peu satisfait il décida de rentrer à l’Académie de Platon à l’âge de 18 ans (vers 367 av. J.-C.).
    Il y fut remarqué notamment pour son intelligence.
    Platon lui donna même le droit d’enseigner. Il rédigea de nombreux récits et s’intéressa à la vie politique locale mais ne put y participer du fait de son statut de métèque (« étranger » à la cité).

    Il demeura à Athènes jusqu’en 348 av. J.-C., jusqu’à la mort de Platon, puis rejoignit à Assos, en Éolide, le roi Hermias, un ancien condisciple. Il y débuta des études de botanique et y épousa une dénommée Pythias.

    À la mort de son protecteur, il rentra en Macédoine et devint le précepteur d’Alexandre le Grand. À la cour du roi de Macédoine, Philippe, il acquit de nombreuses amitiés. Devenu veuf, il se remaria avec Herpyllis de qui il eut un fils qu’il nomma Nicomaque, du nom de son propre père.

    En revenant à Athènes, peu satisfait par Xénocrate, successeur de Platon à l’Académie, il décida de fonder le Lycée, ou École péripatétique (« marcher en faisant cours »), à Athènes en 335 av. J.-C.. Menacé par le parti anti-macédonien à la mort d’Alexandre le Grand, il fuit Athènes et, sentant la mort arriver, rédigea son testament dans lequel il lègue son Lycée à Théophraste. Il meurt à Chalcis en 322 av. J.-C. La même année, le royaume macédonien s’empare d’Athènes..

    suite:     
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Aristote

     

     

     

     

     

     

     

    « Diaporama: Fleurs RossignolsHistoires: le sens de l'humour des aînés,au cimetière. »

  • Commentaires

    9
    Dimanche 27 Avril 2008 à 20:54
    ahhhh voilà  ...nadia  une bonne idée de nous faire réviser nos cours d'histoire  et autres mythologie ...et philosophe ...c'est qu'il y en a tellment que c'est dur de tout retenir.

    Amitiéééééééé
    8
    Dimanche 27 Avril 2008 à 18:56
    bonjour
    merci pour ces explications, j'avais entendu parler dAristote et j'en apprend beaucoup sur cet homme grâce à ton article
    bonne soirée
    doque
    7
    Dimanche 27 Avril 2008 à 18:48
    Ah Aristote qui me remet quelques décennies en arrière du temsp de mes cours de latin... Merci Nadia. A plus .
    6
    Dimanche 27 Avril 2008 à 16:57
    Coucou Nadia, merci pour ces explications très intéressantes.
    Gros bisous et très bon dimanche,
    5
    Dimanche 27 Avril 2008 à 15:53
    Bon dimanche Nadia ! On profite du soleil ici... on a fait plein de plantations sur le balcon. Allez, courage, chez toi aussi le printemps arrive bientôt ! ;)
    4
    Dimanche 27 Avril 2008 à 15:43
    cela me rappelle ma terminale...!
    bonne fin de week end nadia!
    3
    Dimanche 27 Avril 2008 à 13:57
    coucou nadia
    merci pour cet article très instructif  : je suis allée voir alexandre le grand, sage-femme, platon...
    bises du dimanche
    béa
    2
    Dimanche 27 Avril 2008 à 09:32
    Heureusement que je suis passée chez toi, car mon professeur de latin nous demande toujours de parler d'aristote, ce que nous savons à son sujet...

    Bisous

    La Fée Clochette
    1
    Dimanche 27 Avril 2008 à 06:49
    Toujours de bonnes choses à apprendre chez toi !! bon dimanche Nadia !!! bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :