• A monseigneur le Dauphin. (Fable de Lafontaine)

    Jean de La Fontaine  Fables

     

    Livre 1

    Fable 23

     

     

     

    « A monseigneur le Dauphin » (Livre I) 

    Cette dédicace est adressée à Louis de France, dit plus tard le Grand Dauphin (Fontainebleau,

    1661 – Meudon, 1711). Il est le fils du roi Louis XIV et de la reine Marie-Thérèse.

    Le jeune prince est âgé de sept ans lorsque La Fontaine lui dédie son recueil de fables.

    A Monseigneur le Dauphin 

    Je chante les Héros1 dont Esope2 est le Père,
    Troupe de qui l’Histoire, encor que mensongère,
    Contient des vérités qui servent de leçons.
    Tout parle en mon Ouvrage, et même les Poissons :
    Ce qu’ils disent s’adresse à tous tant que nous sommes.
    Je me sers d’Animaux pour instruire les Hommes. 

    Illustre rejeton d’un Prince aimé des cieux,
    Sur qui le monde entier a maintenant les yeux,
    Et qui, faisant fléchir les plus superbes Têtes,
    Comptera désormais ses jours par ses conquêtes,
    Quelque autre te dira d’une plus forte voix
    Les faits de tes Aïeux 3 et les vertus des Rois.
    Je vais t’entretenir de moindres Aventures,
    Te tracer en ces vers de légères peintures.
    Et, si de t’agréer4 je n’emporte le prix,
    J’aurai du moins l’honneur de l’avoir entrepris. 

    Jean de La Fontaine, Fables, XXIII, Livre I.  

     

    Texte B : préface des Fables (Livre I), extrait. 

    [Les fables] ne sont pas seulement morales, elles donnent encore d’autres connaissances : les propriétés des animaux et leurs divers caractères y sont exprimés ; par conséquent les nôtres aussi, puisque nous sommes l’abrégé de ce qu’il y a de bon et de mauvais dans les créatures irraisonnables. Quand Prométhée voulut former l’homme, il prit la qualité dominante de chaque bête : de ces pièces si différentes il composa notre espèce ; il fit cet ouvrage qu’on appelle le Petit Monde. Ainsi ces fables sont un tableau où chacun de nous se trouve dépeint. Ce qu’elles nous représentent confirme les personnes d’âge avancé dans les connaissances que l’usage leur a données, et apprend aux enfants ce qu’il faut qu’ils sachent. Comme ces derniers sont nouveaux venus dans le monde, ils n’en connaissent pas encore les habitants ; ils ne se connaissent pas eux-mêmes : on ne les doit laisser dans cette ignorance que le moins qu’on peut ; il leur faut apprendre ce que c’est qu’un lion, un renard, ainsi du reste, et pourquoi l’on compare quelquefois un homme à ce renard ou à ce lion. C’est à quoi les fables travaillent : les premières notions de ces choses proviennent d’elles. 

    la suite est intéressante pour les personnes qui aiment les fables.

    SOURCE:  http://lewebpedagogique.com/hberkane/fables-la-fonction-des-fables/ 

     ===================

     

     Le Berger et la mer. (Fable de La Fontaine)

     

    retour à l'accueil

     

    « Accord de l'adjectif et de l'attribut. (Apprendre en s'amusant) Église orthodoxe russe de Marie-Madeleine, Jérusalem. (31e de la série des 50 belles églises dans le monde) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    8
    Vendredi 13 Janvier à 20:50

    Bonjour Nadia-Vraie
    Bizarre  je ne connais pas d'autres fables comme celle-ci
    de Lafontaine
    Seulement celles avec les animaux. 

    7
    Vendredi 13 Janvier à 14:35
    LADY MARIANNE

    une belle lettre pour ce jeune prince- a t'il tout compris ?
    merci pour le partage- j'aime beaucoup !

    6
    Jeudi 12 Janvier à 06:32

    bonne journée

    5
    Mercredi 11 Janvier à 20:07

    Bonsoir Nadia,

    Je la connais moins celle la ... Merci du partage. Passe une bonne soirée, bises, Véronique

    4
    Mercredi 11 Janvier à 16:56

    Monsieur de La Fontaine avait l'art et la manière avec ses Fables de nous instruire de nos défauts et de nos travers !

    Bisous Nadia

    Béa kimcat

    3
    Mercredi 11 Janvier à 13:40

    Bonjour Nadia-vraie,

    Merci pour tes voeux.... Je te souhaite également une Bonne Année 2017

    qu'elle t'apporte Santé, Bonheur, Réussite et Pleins de petits sous pour réaliser tes rêves.....

    Bisous

    2
    Mercredi 11 Janvier à 10:04

    je découvre La Fontaine avec toi, je ne connaissais que les 2 ou 3 fables qu'on apprenait à l'école... gros bisous Nadia. cathy

    1
    Mercredi 11 Janvier à 06:09

    Je vais revenir pour peaufiner ma lecture 

    Bonne journée 

    Merci pour ce bel article 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :